Une formation accessible et tout commence...

Les cépages et les vins de Bordeaux

En France, impossible de parler des cépages sans mentionner les vins et cépages du Bordelais. Les vins de Bordeaux sont issus des vignes de la Gironde. Le vignoble de Bordeaux produits des vins réputés dans le monde, sous des appellations reconnues, comme des grands crus et associées à un château comme domaine. La production de vins de Bordeaux s’organise autour de la Garonne, la Dordogne et l’estuaire de la Gironde. On retrouve le Médoc et les Graves sur la rive gauche de la Garonne avec le cabernet sauvignon comme cépage majoritaire, tandis que la rive droite est dominée par les appellations du Libournais, du Blayais-Bourgeais et de l’Entre-deux-Mers et privilégie le merlot. Les noms de Saint-Emilion, Médoc et Graves résonnent dans l’esprit des amateurs et des connaisseurs comme des étapes incontournables de la découverte des vins de France. S’ils ne vous disent rien, ne vous inquiétez pas, on vous dit tout ici.

 

Bordeaux, une région de vin rouge…

La région de Bordeaux produit du vin rouge de grande renommée, se référant à des appellations comme le Médoc (ou le Haut-Médoc pour sa partie sud), le Saint-Emilion, ou les Graves. Ces derniers sont issus des assemblages des cépages que l’on retrouve dans chaque vignoble.

Le principal cépage du vignoble de Bordeaux est le merlot. Ce cépage rouge donne un des vins les plus colorants. Il est souvent utilisé pour un vin voué à être rapidement consommé. Il possède des arômes de cuir et d’épices reconnaissables et est souvent mélangé avec du moût de cabernet-franc pour l’alléger. Le merlot représente plus de 60% du vignoble des bordeaux rouges, loin devant le cabernet sauvignon, qui culmine à 25%. Le cabernet-sauvignon est surtout utilisé en combinaison avec d’autres vins, car manquant de rondeur seul. Cependant, il dispose d’une belle couleur et vieillit très bien. Il a beaucoup de différents arômes, qui différent selon le domaine où il est cultivé. Le trio de têtes des cépages de Bordeaux est complété par le cabernet-franc. Il sert essentiellement en assemblage pour de nombreuses appellations comme les Médoc, Graves ou Saint- Emilion. Il a moins de couleur que le cabernet-sauvignon, mais est plus structuré et plus parfumé. Il donne un vin rouge aux notes végétales profondes souvent associées à des arômes de fruits murs et épicés.

 

En complément de ces cépages, les viticulteurs utilisent le plus régulièrement du malbec ou du petit Verdot. Le malbec donne un vin très fruité et très coloré, bon pour le vieillissement. Il apporte des arômes de fruits séchés et de bois aux assemblages dans lesquels ils se trouvent. Le petit Verdot est moins utilisé, mais reste un cépage intéressant puisqu’il donne des vins charpentés et très tanniques. Il apporte aux bordeaux des arômes de fleurs, de fruits rouges et de réglisse. Il est souvent utilisé dans les assemblages des vins de Bordeaux, même en petite quantité, pour développer le bouquet des autres cépages. 

Pour vous donner une idée, l’appellation saint-émilion est composée à 80% de merlot et 15% de cabernet-franc. Le reste dépend des niches de malbec ou de petit Verdot. 

 

Il est à noter que les quelques bordeaux rosés sont issus des mêmes cépages bordelais que ceux utilisés pour le vin rouge. Ils macèrent cependant moins longtemps pour éviter que leur couleur ne soit trop teintée.

…mais aussi de vin blanc

La région vinicole de Bordeaux est certes réputée pour ses grands crus de vin rouge mais elle produit aussi du vin blanc liquoreux, jouissant d’une renommée mondiale comme le Sauternes. En termes de cépages, le sémillon représente plus de la moitié du vignoble de vin blanc de la région de Bordeaux. Il est complété par le sauvignon, qui atteint presque les 40 %. Puis quelques cépages viennent terminer la liste comme l’ugni-blanc.

Le sémillon donne des vins secs de grande qualité, avec beaucoup de gras, mais peu d’acidité. Le sauvignon, quant à lui, est utilisé soit pour des vins liquoreux, soit pour des vins très secs. Il apporte des notes de fruits secs aux assemblages. Pour finir, l’ugni-blanc produit un vin sec à la couleur jaune pâle. C’est un cépage à fort rendement. Même s’il est pauvre en arôme, il apporte une touche de fraîcheur au vin et on peut le retrouver dans le Sauternes, par exemple.

 

Il existe également des bordeaux blancs plus secs, comme un château Carbonnieux ou un château de la Hargue. Mais ils sont produits en plus petite quantité et surtout, ne sont pas représentés par des grands crus classés. Étant donné que la renommée des vins de Bordeaux repose sur ces appellations et ces grands crus, les bordeaux secs manquent de publicité. Néanmoins, ces vins accompagneront à merveille un plateau de fruits de mer.

Les grands crus et les châteaux de Bordeaux

Ce qui fait la réputation d’excellence des vins de Bordeaux ce sont les classements de leur grand crus et l’image de marque attachée aux noms des châteaux et des domaines. Les domaines ont créé différents classements du “premier grand cru” au “cinquième grand cru” pour déterminer les meilleurs vins et protéger leur appellation. Le vignoble de Bordeaux regroupe 38 appellations différentes. Une appellation d’origine protégée (AOP) est un label qui permet d’identifier un produit selon son origine géographique et son mode de production. Pour bénéficier du terme d’appellation, un vin doit remplir un cahier des charges et être le résultat d’un savoir-faire reconnu et identifié à un terroir bien précis.

 

Les premiers grands crus classés du Médoc sont les : château Margaux, château Mouton-Rothschild, château Latour, château Lafite-Rothschild et château Haut-Brion.

Les Graves profitent aussi de nombreux grands crus comme Le domaine de Chevalier, château La Mission Haut-Brion, château Pape Clément, château Haut-Bailly, château Smith-Haut-Lafitte. Pour les Saint-Emilion, nous pouvons énoncer les grands crus classés A comme le château Angélus, château Ausone, château Cheval Blanc, château Pavie.

 

Les vins blancs de Bordeaux ne sont pas en restent non plus. Représentés par le Sauternes et le Barsac, le vin blanc liquoreux et un élément important des vins de Bordeaux. 

Nous pouvons énoncer le château d’Yquem, le château Guiraud ou le château Rieussec pour le Sauternes et le château Climens, le château Coutet ou le château Caillou pour le Barsac. Les bordeaux liquoreux sont exclusivement produits sur la rive gauche de la gironde, à côté des Médoc et Saint-Emilion.

 

La région de Bordeaux est incontestablement une des plus grandes régions vinicoles de France. Sa renommée provient de la grande diversité de “grands crus” présents sur son territoire. Cependant, c’est également la région agricole qui pollue le plus, notamment à cause d’utilisations abusives de pesticides. Heureusement, face à ce problème les exploitants de bordeaux ont entamé une transition écologique de leurs vignobles.

 

En savoir plus :