Une formation accessible et tout commence...

Apprendre à connaître les cépages et les vins gourmands du Languedoc-Roussillon

Le vignoble de l’AOC Languedoc est situé entre les vignobles des vins du Sud-Ouest et des vins de Provence, coincé entre la mer Méditerranée et les Pyrénées. Il recouvre trois départements : l’Aude, le Gard et l’Hérault. Le Languedoc dénombre 36 appellations et dénominations qui se retrouvent toutes sous l’AOC Languedoc. On peut associer à ce vignoble celui du Roussillon et ses 7000 hectares étendus dans les Pyrénées-Orientales. Le Roussillion et le Languedoc partagent en majorité les mêmes cépages. La production viticole de ce vignoble est dominée par le vin rouge et le vin doux. L’arrière-pays produit également du vin blanc sec à hauteur de 15 % de la production totale. Si vous êtes déjà incollables sur les autres cépages de France, mais que les châteaux et autres coteaux du Langedoc-Roussillon vous cachent encore des secrets, nous les décryptons pour vous dans cet article.

 

Les cépages pour le vin rouge

Le carignan développe beaucoup de notes acides mais reste puissant et généreux lorsqu’il est produit sur un domaine restreint. Ce cépage possède de grandes qualités aromatiques avec des notes herbacées et minérales. Le carignan est, avec le cinsault, une vigne typique du sud de la France. Le cinsault, quant à lui, sert surtout pour des assemblages à boire rapidement.

 

Le grenache noir offre des vins charpentés et sulfureux. Il apporte aux vins des notes de fruits noirs, de fumée ou de sucre brûlé. Dans le Roussillon, il est essentiel pour les vins doux naturels et compose 50% des Banyuls, pouvant aller jusqu’à 75% pour les Banyuls Grands Crus.

 

La syrah apporte aux vins une couleur intense, très aromatique et complexe. Elle peut être assemblée au grenache noir pour les vins liquoreux du Roussillon.

 

Les cépages pour le vin blanc

Les nombreuses vignes présentes sur le vignoble du Languedoc-Roussillon se partagent entre l’élaboration de vin blanc et de vin doux naturel.

 

Le grenache blanc est une variété blanche du grenache. C’est un cépage robuste et moyennement productif qui offre des arômes floraux puissants et subtils. Il est utilisé en Languedoc pour l’élaboration des vins doux naturels et des vins secs.

 

Les vins blancs secs de cette région sont dominés par le chardonnay et sa gamme aromatique très large allant du minéral au floral.

 

Le macabeu offre un vin de couleur jaune paille et très fruité par ses notes de miel et d’anis. Il peut servir pour des vins effervescents mais sert surtout en assemblage pour les muscats.

 

La Roussanne donne un vin robuste qui structure chaque vin blanc auquel il est associé. Il est le compagnon de prédilection de la marsanne, qui le lui rend bien. Cette dernière donne un vin peu acide mais avec beaucoup de bouquets. Avec des notes de fruits du sud de la France comme l’abricot ou la pêche, ce cépage typique est facilement reconnaissable lors d’une dégustation. La marsanne est un véritable couteau suisse dans la production de vin blanc dans le Languedoc-Roussillon, elle sert pour les vins secs, les vins effervescents et même pour les vins doux naturels.

 

Même si le Languedoc-Rroussillon partage de nombreux cépages avec ses voisins, comme les vins de Provence, il produit également des vignes typiques de son terroir. Nous pouvons énoncer la vigne donnant le picpoul, longeant le bassin de Thau. Le picpoul sert principalement à la production de l’AOC picpoul de Pinet en mono-cépage. Tout en offrant un vin sec, ce cépage donne un vin gras et fruité en bouche typique du pays d’Oc.

En restant dans les cépages typiques de la région, comment ne pas parler du muscat Petit Grain ? Même si ces vignes ne sont pas endémiques de la région, c’est bien dans le Roussillon qu’elles prennent toute leur envergure, notamment dans les vins doux bénéficiant de l’appellation muscat.

Quelques vins rouges et blancs du Languedoc-Roussillon

Le vignoble du minervois est un des plus grands vignobles du Languedoc Roussillon, étalé sur l’Aude et l’Hérault. On y retrouve trois AOC distinctes : l’AOC Minervois, l’AOC Minervois-La Livinière et le muscat de Saint Jean de Minervois. L’AOC Minervois domine cette région et produit majoritairement du vin rouge. Les principaux cépages sont la syrah, le carignan et le cinsault offrant un vin rouge bien structuré avec des notes de fruits noirs et de cacao.

 

Le Languedoc-Roussillon n’est pas en reste dans le domaine du vin rosé, notamment avec le Saint-Chinian. L’appellation Saint Chinian se sépare en deux appellations communales. Le Saint Chinian-Berlou est issu du carignan tandis que le Saint Chinian-Roquebrun est produit principalement de la syrah. Cette complémentarité des deux vins ravira sûrement de nombreux amateurs de vins rosés.

 

La blanquette de Limoux est un des vins effervescents les plus anciens du monde. Elle est composée à 90% minimum de mauzac qui est complété par du chardonnay ou du chenin. C’est un vin qui se boit jeune, au moment où il exprime tous ses arômes vifs et frais de fruits blancs ou de pomme verte.

Le Roussillon et ses vins doux

La spécialité du Roussillon est sa production de vins doux naturels. Ce type de vin est obtenu traditionnellement en ajoutant de l’alcool lors de la phase de fermentation. Cette méthode rehausse le pourcentage d’alcool dans la bouteille produite et donne au vin un goût plus liquoreux. Les vins doux de muscat, comme le muscat de Rivesalt produit dans le Roussillon, sont seulement élaborés à partir de muscat petit grain. Cette région produit également deux autres vins doux réputés.

Le premier est le vin de Maury qui se décline en vin grenat, tuilé, blanc et ambré à partir des trois couleurs de grenache (noir, blanc et gris) et offre des notes de fruits boisés, pouvant aller jusqu’à des arômes de café pour le Maury tuilé.

Le deuxième, est la star des vins doux du Roussillon : le Banyuls. Issu majoritairement des trois couleurs de grenache ou du muscat petit grand, ce vin doux offre des notes complexes et dispose d’une gamme aromatique très large. Élaboré en Grand Cru, il développe des notes plus fumées de moka ou de tabac.

Les vins du Languedoc-Roussillon protégés par des IGP

Ces vignobles profitent de trois IGP, c’est-à-dire indication géographique protégée. Cette appellation a récemment remplacé l’ancienne appellation “vins de pays”. Le vignoble du Languedoc-Roussillon est un grand producteur de vins de pays. Par exemple les vins de pays d’Oc représentent 60% des IGP que l’on retrouve en France.

Par ailleurs, L’IGP Côtes-Catalanes est l’appellation produisant le plus de volume de vin du vignoble du Languedoc-Roussillon. Elle représente également la plus grande superficie cultivée. Les deux autres appellations sont beaucoup plus modestes, l’IGP Pyrénées-orientales ne profite que de 500 hectares de culture tandis que l’IGP Côte-Vermeille ne représente que cinq hectares.

 

En savoir plus sur les cépages :