Une formation accessible et tout commence...

Le Beaujolais une terre de caractère et un vin mono-cépage

Le Beaujolais est composé de 12 appellations au total. Le vignoble est découpé en trois grandes parties. La plus grande est celle correspondant à l’AOC régionale Beaujolais, qui est suivie par l’AOC Beaujolais Villages. La majorité de la partie nord est occupée par les 10 Crus du Beaujolais, où il y a autant de terroirs que de villages. Le vignoble du Beaujolais est situé entre ceux de la Bourgogne et ceux des vins du Rhône mais n’en demeure pas moins un vignoble important de la culture viticole française. Sa particularité tient dans le cépage qui le domine : le gamay. Même si la plupart d’entre nous connaissent surtout cette région par le biais du beaujolais nouveau, ce vignoble a de belles choses à nous faire découvrir. Nous vous expliquons tout dans cet article.

 

Le Beaujolais, un vignoble mono-cépage

 

Contrairement aux autres régions viticoles de France, qui sont composées de nombreux cépages, le Beaujolais est fidèle à un seul cépage. Le gamay noir représente 98% de la production du vignoble beaujolais. Le gamay noir est le cépage unique de toutes les appellations du vignoble. Il est cependant travaillé différemment selon chaque domaine et chaque terroir pour offrir toute l’étendue de sa gamme aromatique.

 

L’AOC Beaujolais blanc représente, tout de même, 300 hectares et 10% de la production, qu’il partage avec le beaujolais rosé. Les vignerons du beaujolais utilisent alors un autre cépage en complément, le chardonnay. Les vignes issues de ce cépage offrent un vin agréable et puissant, avec des notes florales et minérales.

 

Les 10 crus du Beaujolais

 

Brouilly

 

L’appellation Brouilly tire son nom du mont Brouilly, qui surplombe chaque domaine de cette région. Cette AOC donne des vins riches avec beaucoup de bouquets et du tempérament. L’appellation Brouilly profite d’une très bonne réputation en France mais aussi à l’international puisqu’il est le compagnon idéal de la cuisine française typique. Le vin rouge de Brouilly vous sera souvent conseillé lors d’un repas pour accompagner des plats en sauce ou de la volaille mijotée. Le gamay noir se perfectionne au travers de cette appellation pour offrir un vin rouge rond, souple et gourmand, dominé par des notes de fruits rouges des bois. Par ailleurs, sa robe s’éclaircit un peu pour se parer d’un beau rouge rubis.

 

Côte de Brouilly

 

Ce vignoble se situe au sommet du mont Brouilly. Le vin rouge issu de cette appellation est très délicat et a une réputation d’excellence, à réserver aux grandes occasions. Le gamay se sublime pour donner un vin à la robe rouge intense et expressive. Tout dépend du domaine ou du millésime mais l’appellation Côte de Brouilly produit des vins rouges d’exceptions.

 

Chenas

 

Ce vignoble du Beaujolais est le plus petit en termes de surface cultivée. Le vin rouge de ce terroir est idéal pour la conservation et libérera tous ses arômes après 8 à 10 de garde, avec des notes de fleurs sauvages et de tanins fondus. En composant le chenas, le gamay développe à merveille toute sa gamme de fruits noirs et d’épices et donne à ce vin une robe rubis teintée de grenat.

 

Fleurie

 

Ce vin dépend fortement du domaine et du terroir sur lequel il est cultivé. Certains vignerons proposent des vins très fleuris et lumineux, tandis que d’autres commercialisent des vins rouges plus corsés et charpentés. Pour les plus grands amateurs de vin du Beaujolais, l’idéal est de venir sur ce vignoble pour découvrir chaque domaine de Fleurie et faire son choix selon ses goûts.

 

Juliénas

 

Les vins issus de cette appellation peuvent se conserver plusieurs années pour développer de nouveaux arômes et gagner en expressivité. Les vins du juliénas sont connus pour leur côté charnu et rustique, leur robe rouge intense et profonde où l’on devine des notes de fruits rouges.

 

Chiroubles

 

L’appellation Chiroubles se situe au nord du Rhône. Ce Cru offre un vin rouge très frais et expressif. Ce vin propose des arômes très floraux qui lui permettent d’accompagner de nombreux plats traditionnels français mais aussi étrangers.

 

Morgon

 

Ce vignoble est le plus étendu parmi les appellations de Cru du Beaujolais. Ce vin est réputé pour être charnu, dense et charpenté. Par ailleurs, le morgon peut se conserver quelques années pour libérer toute sa richesse aromatique et accompagner des viandes puissantes comme du gibier. Les vignerons qui s’occupent de mettre en bouteille ce vin conseillent de le garder jusqu’à 10 ans en cave, pour que le morgon, “morgonne” et gagne en maturité.

 

Moulin à vent

 

Cette appellation recouvre deux villages de Bourgogne et du Rhône. Les vins issus de ce vignoble conviennent parfaitement à la dégustation. Il faut prendre le temps de savourer la complexité de leurs arômes et comprendre leur équilibre, entre puissance et élégance. Le vin de cette région est si subtil et si reconnu en France qu’il est appelé “Le Seigneur des Beaujolais”.

 

Régnier

 

Les vins de cette appellation ont souvent eu à souffrir la comparaison avec leurs grands frères de Bouilly et Morgon. Cependant le Beaujolais de Régnier offre un vin rouge très fruité, avec des notes de framboise et de fruits de bois, capable de contenter n’importe quel amateur de vin. Selon le millésime, ce cru produit un vin rouge souple aux tanins fins et délicats.

 

Saint-Amour

 

L’AOC Saint-Amour tire son nom de la commune sur laquelle elle est située. Ce vin du Beaujolais est un des plus floral du vignoble et propose une gamme aromatique très gourmande. Les vins de Saint-Amour sont très tendres et vous accompagnent parfaitement tout au long d’un repas, de l’entrée au dessert.

 

L’AOC Beaulojais et les Beaujolais Villages

 

L’AOC Beaujolais correspond à l’appellation régionale qui recouvre les 72 communes du vignoble. Cette appellation se situe dans le sud du vignoble du beaujolais, entre l’Arbresle et Belleville. Les vins produits ont une robe rouge carmin et sont très fruités avec des notes d’épices en arrière-plan.

 

Les Beaujolais Villages se trouvent sur la partie septentrionale du vignoble et recouvrent 38 villages. Les terroirs de ce vin étaient traditionnellement surplombés par le château de Montmelas, surnommé le château de la belle au bois dormant. Aujourd’hui, l’aire de production du Beujolais Village s’est étendue, jusqu’à entourer les vignobles producteurs de Crus. Qu’importe le domaine, cette appellation produit des vins structurés. Cependant la partie la plus au sud produit un vin rouge fruité, tandis que celle située dans le secteur des Crus donne naissance à un vin rouge rond et gouleyant. Le vin rouge issu de cette appellation est caractérisé par sa souplesse et son tempérament expressif et par sa robe qui tire au rouge sombre, comme une cerise mûre.

 

Le beaujolais nouveau est seulement élaboré par les appellations Beaujolais et Beaujolais-Villages. Le beaujolais nouveau représente 20% de la production annuelle du vignoble. Il est exporté partout dans le monde, pas un seul continent n’y échappe. Il trouve une terre d’accueil particulièrement chaleureuse en Asie.

Le beaujolais nouveau est un vin de plaisir sans astringence, très tendre et frais. Il sonne le début du nouveau millésime.

 

En savoir plus sur les cépages :