Une formation accessible et tout commence...

Métier
Cuisinier, cuisinière : du travail partout, tout le temps !

Le métier de cuisinier est l’un des plus vieux métiers qui existe, et est aussi l’un des plus prisés sur le marché du travail. Un titulaire du CAP cuisine peut travailler partout, dans tout type d’établissements de restauration, pour peu qu’il ou elle soit passionné(e) et travailleur(se). Lancez-vous !

Le goût, l’odorat, le toucher, la vue, mais aussi l’ouïe : en cuisine, tous les sens sont mis à contribution. Vous connaissez des centaines de recettes, vous êtes à votre aise derrière les fourneaux ? La chaleur, la rapidité et la proximité humaine vous attirent ? Devenez cuisinier et lancez-vous dans une carrière riche et prometteuse ! Inscrivez-vous en candidat libre : notre formation Espace Concours est faite pour vous.

Métier mixte ouvert à tous les cursus et tous les niveaux scolaires, la profession de cuisinier peut s’apprendre à tout âge, de la fin de la 3e à l’âge des reconversions professionnelles. De nombreuses personnes issues de professions intellectuelles se reconvertissent dans l’art de la table, attirées par la souplesse du marché du travail, les besoins en main-d’œuvre et les possibilités d’évolution.

On compte entre 12 000 et 16 000 postes de cuisiniers chaque année en France. Point de départ : le CAP cuisine. Et si vous le prépariez par correspondance ?

Notre formation à distance au CAP CUISINE

Qualités et atouts du métier de cuisinier / cuisinière

Le métier de cuisinier demande de nombreuses compétences comme l’agilité,  l’organisation et un sens développé du timing. Les gestes sont précis et doivent être exécutés dans l’ordre, sans perdre une seconde. Aux heures des repas, c’est le « rush », l’accélération : tout doit avoir été anticipé.

Les qualités requises pour se lancer dans un CAP cuisine et devenir cuisinier sont nombreuses :

  • Efficacité et rapidité d’exécution ;
  • Capacité à travailler sous pression ;
  • Connaître ses classiques sur le bout des doigts : préparation de plats salés et sucrés, maîtrise des différents types de cuisson, découpage, fabrication de sauces…
  • Savoir organiser son plan de travail, être rigoureux ;
  • Avoir une bonne maîtrise de tous les ustensiles de travail, couteaux, fouets, mandolines, brosses à légumes, rouleaux à pâtisserie, siphons et poches…
  • Être en bonne forme physique. Le métier est difficile pour les personnes qui souffrent du mal de dos ;
  • Connaître les règles d’hygiène et de sécurité ;
  • Avoir l’esprit créatif et l’habitude d’utiliser ses papilles gustatives. Bien entendu il faut aimer manger et préparer à manger !

Débouchés dans le milieu de la restauration

Le cuisinier / la cuisinière fait partie du personnel de cuisine et commence sa carrière comme commis, sous les ordres du chef ou du second de cuisine. Plus le restaurant est grand, plus ses tâches seront spécialisées (hors d’œuvres, plats en sauce, nettoyage et vaisselle…) En début de carrière, comme dans la plupart des milieux, ce sont les tâches les plus répétitives et fastidieuses qui seront exécutées mais il est rapidement possible de faire ses preuves.

Les emplois saisonniers dans les villes et sites touristiques sont une aubaine pour les titulaires du CAP cuisine, qui peuvent très facilement être embauchés par le bouche-à-oreille, grâce à la motivation dont ils ont fait preuve lors de leur stage dans la restauration, ou simplement en se présentant dans les restaurants.

Avec le temps, différents postes sont envisageables dans une cuisine. Tout dépend de la taille de l’établissement, de sa destination (brasserie, restauration rapide, restaurant gastronomique…), du public visé (restauration collective ou non), du nombre de couverts… Seule l’expérience permet de progresser. Il est possible après quelques années de devenir second de cuisine, puis chef cuisinier au bout de plusieurs années.

Un chef cuisinier peut ensuite devenir gérant ou directeur (restauration collective, grand restaurant…), voire lancer son affaire et s’installer à son compte s’il ou elle a le goût du risque et aime travailler tôt le matin jusqu’à tard le soir. D’autres branches sont accessibles avec de l’expérience : sommellerie, traiteur, BP (brevet professionnel) Arts de la cuisine…

Comment se former ?

Ma formation CAP cuisine

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Objectifs de la formation

La sensibilité, la détermination et la créativité sont des atouts majeurs pour réussir à faire sa place dans un milieu passionnant, parfois difficile pour les jeunes arrivants. L’intensité du rythme de travail et les horaires décalés peuvent s’avérer éprouvants.

Salaire dans le milieu de la restauration

Le débutant commis de cuisine touchera le Smic. Son salaire augmentera en fonction de son expérience, des primes éventuelles, de la réussite du restaurant.

Un cuisinier peut espérer rapidement obtenir un salaire de 1400/1600 euros net, voire beaucoup plus dans les établissements prestigieux. Pour un Sous-Chef, il peut espérer entre 2000 et 2500 euros net par mois. Enfin, un Chef cuisinier peut envisager un salaire de 2500 à 3000 euros net mensuel.

Dernières actualités