Une formation accessible et tout commence...

Métier
Le métier de pâtissier chocolatier

Évoluer dans l’univers du chocolat offre la possibilité d’exercer une liste fournie de métiers. En fonction de son parcours d’études, de son expérience professionnelle et de son degré de compétences, un professionnel du chocolat peut évoluer tout au long de sa carrière. Titulaire d’un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) Pâtissier et d’une spécialisation en chocolaterie, on peut devenir pâtissier chocolatier. Parcours, salaire, évolution possible, vous saurez tout sur le métier de pâtissier chocolatier.

Qu’est-ce qu’un pâtissier chocolatier ?

Comme son nom l’indique, le pâtissier chocolatier élabore de nombreux produits. Entremets, tarte au citron, macarons et chocolats, le pâtissier chocolatier est un touche-à-tout, et la liste est encore longue. Au sein d’une pâtisserie, il joue avec les saveurs pour parfaire ses créations et les proposer dans la vitrine de sa boutique. Avec la mention chocolatier, il est amené à assurer la production de chocolat. Il fait la liste des matières premières et s’assure de leur bonne livraison, de la transformation des fèves de cacao en pâte de chocolat et de la confection de bonbons fourrés d’une ganache, confiseries ou chocolats, noir, au lait ou blanc. Il peut aussi leur ajouter des notes de caramel, noisettes, praliné ou de fruits pour mélanger les saveurs.

 

Si votre pâtisserie compte dans ses rangs un pâtissier chocolatier, il peut être intéressant de connaître son parcours. Généralement, il est d’abord détenteur d’une formation culinaire comme le CAP Pâtissier. À cette formation vient s’ajouter une spécialisation. Dans le cas d’un pâtissier chocolatier, cette spécialisation peut être le CAP Chocolatier confiseur ou la Mention complémentaire (MC) pâtisserie-glacerie-chocolaterie-confiserie spécialisée.

 

L’évolution d’un pâtissier chocolatier

Au fur et à mesure de son expérience dans la pâtisserie et de ses envies, le pâtissier chocolatier peut décider de se lancer dans l’entrepreneuriat. Il fait donc rimer passion avec commercialisation. Il ouvre sa propre boutique et devient artisan chef d’entreprise pour vendre ses propres produits de pâtisseries ou chocolats. En tant que chef d’entreprise, il a plus de responsabilités mais peut commander comme bon lui semble sa boutique. Il gère ainsi la liste des créations et des produits vendus. 

 

Attention, en France le secteur de l’artisanat est très réglementé et l’on ne peut ouvrir une boutique artisanale sans les diplômes requis. Afin d’ouvrir sa propre maison de pâtisseries chocolateries, le futur artisan doit d’abord préparer un Brevet de maîtrise (BM) pâtissier confiseur glacier traiteur ou un Brevet technique des métiers (BTM) chocolatier-confiseur. Ces diplômes de niveau Bac lui permettront de devenir chef d’entreprise. Si 

 

Pour se dégager un salaire, l’artisan pâtissier chocolatier doit faire en fonction des produits vendus dans sa boutique. Si sa boutique rencontre son public et que les prix lui permettent de satisfaire sa clientèle tout en payant ses charges, alors l’artisan pâtissier chocolatier peut voir son salaire atteindre entre 2 600 et 4 600 € par mois.

 

En savoir plus sur les métiers du chocolat : 

Dernières actualités