Une formation accessible et tout commence...

Connaître les différences entre les vins blancs sucrés

Contrairement aux autres types de vins, les vins sucrés ont un taux de sucre résiduel élevé. Ces sucres sont ceux qui n’ont pas été transformés en alcool durant la phase de fermentation du moût de raisin. On peut commencer à désigner un vin comme un vin sucré à partir de 2 grammes de sucre par litre de vin. Un vin blanc moelleux ou liquoreux est issu de vendanges plus tardives pour que le raisin ait le temps de se gorger de sucre au maximum. Les vins sucrés sont un élément incontournable d’un apéritif léger, associés à des fruits secs ou des fromages de caractère. Si vous avez l’habitude de voir la combinaison foie gras et Sauternes, sachez qu’aucun œnologue ne la recommande pas car les arômes du gras et du sucre ne font jamais bon ménage.

 

Quelle différence entre les blancs demi-secs, moelleux et liquoreux ?

 

Type de vin Teneur en sucre
Vin demi-sec Entre 2 et 30 grammes
Vin moelleux Entre 30 et 45 grammes
Vin liquoreux À partir de 45 grammes

 

  • Vin demi-sec : entre 2 et 30 grammes de sucre par litre
  • Vin moelleux : entre 30 et 45 grammes de sucre par litre
  • Vin liquoreux : à partir de 45 grammes et plus par litre

 

En France, ce sont surtout les vignobles de Bordeaux et du Sud-Ouest qui sont reconnus comme producteurs de vin blanc sucré puisqu’ils en élaborent de façon régulière. Néanmoins, la région de l’Alsace et la région de la Vallée de la Loire produisent également des vins liquoreux. Leur productions sont plus ponctuelles, comme les Sélections de Grains Nobles (SNG) alsaciens ou les tris exceptionnels du Vouvray et du Montlouis.

Traditionnellement, on peut aussi considérer les vins doux naturels comme faisant partie des vins sucrés. Cependant, ils n’obéissent pas à la même réglementation, étant donné qu’ils ont une teneur en alcool supérieure aux autres vins.

 

Une appellation peut produire plusieurs types de vins blancs sucrés à la fois. Par exemple, l’AOC Côtes de Bergerac peut être attribuée à une bouteille de demi-sec, de moelleux ou de liquoreux selon le domaine de production et selon la cuvée. En Alsace, le gewurztraminer produit du vin blanc moelleux lorsque ses grains sont récoltés en surmaturités lors de vendanges tardives. Néanmoins, il produit du vin liquoreux lorsque les vignerons récoltent des grains atteints de pourriture noble. À l’inverse, certaines appellations ne recouvrent qu’un type de vin, comme l’AOC sauternes, qui ne peut être utilisée que pour du vin blanc liquoreux.

 

Les vins blancs demi-secs

La France produit des vins demi-secs reconnus à l’international comme l’AOC Savennières ou l’AOC Montlouis. Tout dépend de la cuvée ou du domaine de production, mais le vignoble de Montlouis produit habituellement des vins aux notes de fruits secs ou exotiques. Les vins de Savennières ont des notes de fruits jeunes associés à de subtiles notes de fleurs.

 

Les vins demi-secs s’accordent parfaitement aux aliments gras. N’étant pas trop sucré, leur goût ne vient pas altérer le goût des aliments. Les goûts et les notes de fruits des vins blancs demi-secs varient selon chaque domaine. Nous vous conseillons de choisir une bouteille qui apporte de l’acidité en bouche, afin de contrebalancer le gras d’un foie gras, par exemple.

 

Tout savoir sur les vins demi-secs

 

Les vins blancs moelleux

 

Les vins blancs moelleux sont vinifiés à partir de cépages blancs. Lles baies de raisin ont une concentration en sucre supérieur à la normale. Il existe plusieurs façons de rehausser ce niveau de sucre. Le raisin peut être ramassé lors de vendanges plus tardives, afin que le soleil dessèche les vignes et qu’elles se gorgent de sucre. On appelle cela le passerillage. Le vin moelleux peut également être élaboré à partir de cépages touchés par de la pourriture noble ou botrytis cinerea.

 

Les vins moelleux ont moins d’acidité que les demi-secs. On en retrouve dans les vins d’Alsace, dans les vignobles du bergerac, mais aussi dans la vallée de la Loire, comme à Vouvray ou dans la vallée du Layon.

 

Les vins moelleux de l’AOC Monbazillac s’accordent parfaitement avec des fruits rôtis ou des fromages de brebis et de chèvre en fin de repas. Ils sont également les compagnons idéaux d’un apéritif léger.

 

Tout savoir sur les vins moelleux

Les vins blancs liquoreux

Les vins liquoreux ont besoin d’une très grande concentration de sucre dans les raisins. Ainsi, la majorité des vignerons utilisent le botrytis pour concentrer naturellement les baies en sucre. Les consommateurs peuvent être réticents devant une bouteille de vin blanc liquoreux, affichant une teneur en sucre de 45 grammes par litre. Il est vrai que nous ne vous conseillons pas de boire un Sauternes ou un Loupiac avec un mets trop gras. Le sucre combiné au gras écœure. Cependant, ces vins s’accordent à merveille avec des plats aux notes d’agrumes ou de vieux fromages.

 

Le vignoble de Bordeaux regroupe de nombreuses appellations de vins liquoreux : Barsac, Cadillac, Cérons, Loupiac, Sainte-croix-du-mont, Sauternes. Les vins blancs liquoreux d’Alsace sont issus de vendanges tardives et de Sélection de Grains Nobles. Cette sélection est établie à partir des cépages de pinot gris ou de gewurztraminer réservés pour une cuvée exceptionnelle. Ces vins offrent une bonne longueur en bouche avec des arômes intenses. Pour les vins du Sud-Ouest, cela dépend du domaine, mais l’AOC monbazillac produit également des vins liquoreux réputés dans le vignoble de bergerac.

 

Tout savoir sur les vins liquoreux

 

En savoir plus sur le vin :