Une formation accessible et tout commence...

Tout connaître sur les vins effervescents

Les vins effervescents sont ceux qui dégagent des bulles de gaz carbonique à l’ouverture de la bouteille, ils peuvent être mousseux, pétillants ou perlants. L’effervescence mondiale autour des crémants et des champagnes témoigne de l’engouement des consommateurs pour ce type de vin. Parmi les différents types de vin, c’est celui qui est le plus apprécié lors des fêtes et autres célébrations. La distinction entre les différents vins effervescents se fait en fonction du volume de gaz carbonique présent dans le vin ainsi qu’en fonction de la pression présente dans la bouteille.

 

Comment décrypter les étiquettes des bouteilles de vins effervescents

Il arrive souvent que les étiquettes des bouteilles de vin effervescent nous troublent plus qu’elles nous renseignent sur leur qualité. En effet, les bouteilles arborent des termes techniques précis dont on ne connaît pas forcément le sens. Si vous ne connaissez pas la différence entre un vin blanc effervescent extra-brut et un vin blanc pétillant brut de nature, nous vous expliquons tout.

 

Les vins effervescents se divisent selon leur teneur en gaz carbonique.

  • Un vin tranquille a un taux de CO2 inférieur à 1 gramme par litre. Dans ce cas-là, il n’y a pas de pression dans la bouteille.
  • Le vin perlant contient entre 1 et 2 grammes de gaz carbonique par litre.
  • Le vin pétillant contient de 2 à 4 grammes par litre de vin. 
  • Le vin mousseux est celui qui produit le plus de bulles car il contient au minimum 4,5 grammes de CO2 par litre.

 

Les vins se distinguent également par leur teneur en sucre dans la bouteille. 

 

Types Teneur
Brut nature De 0 à 3 grammes par litre
Extra brut De 0 à 6 grammes par litre
Brut De 0 à 12 grammes par litre
Extra-sec De 12 à 17 grammes par litre
Sec De 17 à 32 grammes par litre
Demi-sec De 32 à 50 grammes par litre
Doux À partir de 50 grammes.

 

Les méthodes de fabrication du vin effervescent

La méthode Champenoise ou traditionnelle

Il existe différentes méthodes de prise de mousse utilisées par les vignerons. La méthode la plus traditionnelle est la méthode champenoise, qui tire son son nom du vignoble champenois. Elle consiste à effectuer une deuxième fermentation en bouteille. Normalement tous les vins tranquilles profitent d’une fermentation alcoolique en cuve. La méthode champenoise ajoute une deuxième fermentation, en bouteille cette fois-ci, grave à l’ajout de levure et de sucre. D’ailleurs le nom de “méthode champenoise” ne peut être utilisé que sur l’aire d’appellation de la Champagne.

 

La méthode ancestrale

Cette méthode est la plus ancienne et elle est très difficile à maîtriser. Les vignerons mettent en bouteille le vin avant la fin de la fermentation alcoolique, qui se poursuit à l’intérieur.

Cette méthode est typique du vignoble de Gaillac, mais aussi du Bugey et de Cerdon.

 

La méthode dioise

Cette méthode est apparentée à la fabrication de la Clairette de Die. Cette technique consiste à mettre en bouteille un vin issu d’une fermentation incomplète. Le sucre va travailler dans la bouteille et il s’arrêtera naturellement lorsque le degré d’alcool avoisinera les 8°. Vous l’aurez compris, cette méthode ressemble beaucoup à la méthode ancestrale dont elle s’inspire. Cependant elle s’en distingue par une étape de filtration différente. Ici, les vignerons vidangent les bouteilles à froid après la prise de mousse, afin de filtrer les levures.

 

Il existe de nombreuses techniques de fabrication du vin effervescent qui diffèrent selon les régions de France ou les terroirs.

 

Les vins effervescents de France

Les vins de Champagne

Le vin de champagne est le vin pétillant le plus réputé dans le monde. Il représente un tiers des exportations annuelles de vins français. Le vignoble champenois est divisé en trois cépages : le pinot noir, le pinot-meunier et le chardonnay. Les vins de champagne sont produits traditionnellement en assemblage entre les différents cépages. Cependant, ils peuvent aussi être produits en monocépage. Lorsque le vin de champagne est issu du chardonnay comme seul cépage, il est qualifié de blanc de blancs. Le champagne peut être également produit à partir de cépages rouges. On appelle ces cuvées des champagnes blancs de noirs. Par ailleurs les cépages rouges sont utilisés pour la vinification des champagnes rosés.

 

Si le chardonnay est un cépage emblématique pour la production de champagne, celui qui recouvre le plus de surface du vignoble champenois est le pinot noir. Le pinot apporte une élégance au champagne et termine sa dégustation par une pointe d’acidité pour laisser entrevoir toute la complexité de ce vin. De plus, le pinot noir et le seul cépage rouge pouvant être utilisé dans l’élaboration d’un Grand Cru champenois noir de noirs

 

Les crémants de France

La dénomination Crémant est présente sur de nombreux vignobles français. Cette appellation recouvre un vin blanc ou rosé élaboré à partir de la méthode traditionnelle.

Il existe sept crémants en France : le crémant d’Alsace, le crémant de Bourgogne, le crémant de Bordeaux, le crémant de Die, le crémant du Jura, le crémant de Limoux et le crémant de Loire

Chaque région utilise un cépage différent pour sa production de crémant ce qui leur donne une diversité d’arôme extraordinaire. Par exemple, le crémant d’Alsace est issu majoritairement du pinot blanc tandis que les crémants de la Loire proviennent du chardonnay et du chenin blanc.

 

Les vins effervescents de la vallée de la Loire

Le Montlouis et le Vouvray sont des vins mousseux emblématiques de la vallée de la Loire. Le vignoble de Montlouis se trouve sur la rive gauche de la Loire en face de Vouvray. Ces deux appellations sont considérées comme deux vignobles jumeaux. Ils produisent des vins pétillants secs, demi-secs mais aussi moelleux et liquoreux à partir du chenin. Ce sont des vins très fruités et frais qui contenteront la majorité des amateurs de vins effervescents.

 

Pour terminer sur une touche atypique on vous parle de la Bourgogne. Cette région est connue pour ses Grands Crus blancs et rouges, mais aussi pour être la seule région de France à produire du vin rouge mousseux : le Bourgogne mousseux. Cette appellation donne un vin de qualité aux notes de fruits rouges et à la mousse fine et acidulée.

 

En savoir plus sur le vin :