Une formation accessible et tout commence...

À la découverte du vin orange

Introduit en France par les producteurs d’Italie, le vin orange ne cesse de séduire de nouveaux consommateurs et apprentis œnologues. Considéré comme la quatrième couleur, ce vin n’a pas fini de faire parler de lui. Si vous êtes incollable sur les différents types de vin mais que c’est la première fois que vous entendez parler de ce vin, une foule de question doit se bousculer dans votre tête. A-t-il un type de vinification particulière ? Quel cépage est utilisé ? Quelle région en produit et bénéficie-t-il d’une AOP ? Ne vous inquiétez pas, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

 

La fabrication du vin orange

Le vin orange est du vin blanc vinifié comme du vin rouge. Durant la phase de macération, le jus de raisin est laissé au contact avec les parties solides des grains de raisin blanc, c’est-à-dire les peaux et les pépins de raisin et quelques fois les rafles. Cela correspond à une cuvée de vin blanc de macération.

 

Cette technique donne des vins comparables à des vins blancs mais avec des structures tanniques. En effet les tanins se trouvent dans les peaux de raisin. Normalement le vin blanc n’est pas laissé en contact avec les parties solides, notamment pour qu’il ne se colore pas. Ainsi les vins orange sont des vins blancs plus digestes où l’on sent moins le goût de l’alcool. C’est un vin où l’acidité laisse volontiers la place à la fraîcheur. Le vin orange est très sec, apportant très peu de sucre en bouche.

 

Dans quelle région le vin orange est-il mis en bouteille ?

La production de vin orange reste assez confidentielle en France alors que la demande des consommateurs ne fait que grandir. Face à ce constat des vignerons installés dans quelques régions vinicoles comme l’Alsace, la vallée de Loire, la Savoie ou le Jura se sont initiés à cette vinification particulière. Ce vin à la robe couleur ambre présente de nombreux avantages, notamment des arômes spécifiques et une structure tannique idéale pour la dégustation.

 

Le vin orange est tout nouveau dans l’univers viticole des régions de France. Ce vin est originaire du Caucase, plus particulièrement de la Géorgie, où il était produit durant l’antiquité. Par ailleurs, la Géorgie continue aujourd’hui la production du vin orange de manière traditionnelle. Le vin blanc suit sa phase de macération dans des jarres en terre cuite et enterrées afin qu’il prenne sa douce couleur orange. Il a fallu attendre les années 90’ que la Slovénie et l’Italie commencent à le produire ce type de vin. À partir de là, le vin orange s’est démocratisé en France comme à l’étranger où il rencontre de nombreux adeptes. 

 

Quel cépage produit le vin orange ?

La production du vin orange se concentre notamment dans les régions initialement productrices de vin blanc. Pas étonnant puisqu’ils utilisent les mêmes cépages. En effet n’importe quel cépage blanc peut produire du vin orange. Les vignerons utilisent les raisins qu’ils ont sous la main, cela peut être du chardonnay, du gewurztraminer, du muscat ou même du pinot gris ! Ainsi le domaine Gauby dans le Roussillon, domaine reconnu dans son appellation, utilise des cépages comme le muscat, la marsanne et la roussane. Tandis que l’Alsace produit du vin orange à partir de gewurztraminer. Nous pouvons prendre comme dernier exemple le domaine Tissot du Jura qui produit son vin orange à partir de savagnin et offre un vin aux arômes de fruits et de pain d’épice.

 

Le vin orange est aujourd’hui protégé par des IGP mais ne bénéficie pas d’AOP ou d’AOC à proprement parler. Il bénéficie de quelques IGP régionales comme l’IGP Val de Loire, représenté par le domaine de Landron-Chartier, ou des appellations de vins de pays comme l’IGP des Landes.

 

Quelles sont les consignes de dégustation ?

La structure tannique de ces vins leur permet d’être des vins de repas. Ils ne se cantonnent pas à un type de plats particuliers comme la plupart des vins blancs secs qui s’accordent très bien à un plateau de fruits de mer. Ces vins ont une expression aromatique très large et versatile. 

 

De plus, le vin orange ne se cantonne pas non plus aux viandes rouges comme le vin rouge. Sa gamme aromatique étendue lui permet d’accompagner à la perfection des viandes blanches. Une bouteille de vin orange issu du pinot-gris sublimera vos poissons et vos légumes d’été.

 

En savoir plus sur le vin :