Une formation accessible et tout commence...

Les vins blancs demi-secs

Les vins blancs de France se distinguent selon leur effervescence ou non, mais aussi selon leur teneur en sucre. On distingue alors les vins blancs entre les secs (non sucrés) et les demi-secs, moelleux et liquoreux. Les vins blancs demi-secs sont à la croisée des chemins entre les vins secs et les vins sucrés. Ils se caractérisent par leur équilibre entre rondeur et acidité et s’accordent parfaitement avec de nombreux plats et s’adaptent à de nombreuses situations. Ils peuvent également être nommés vin blanc doux lorsqu’ils proviennent d’Alsace. L’équilibre est difficile à trouver pour qu’une bouteille de vin blanc soit qualifiée de demi-sec. Ni trop de sucre, ni pas assez est la recette pour un parfait vin blanc demi-sec. Si vous voulez tout connaître de ce type de vin, nous vous expliquons tout.

 

Comment reconnaître un vin blanc demi-sec

Les vins demi-secs sont la porte d’entrée avant les vins moelleux et liquoreux. Pour qu’un vin profite de la dénomination de demi-sec, il doit comporter entre 2 et 30 grammes de sucre par litre. S’il dépasse cette teneur, il bascule alors du côté des vins moelleux qui apportent bien plus de sucre en bouche.

 

Il est aisé de reconnaître la robe d’un vin blanc demi-sec. Cela dépend du domaine et du cépage utilisé, mais, la plupart arborent une robe jaune subtile, à peine dorée, rappelant la chair de fruits blancs comme la pêche. Il ne faut cependant pas le confondre avec un vin de paille jeune, dont la robe n’aurait pas eu le temps de s’affiner en bouteille.

 

Les régions et cépages des vins blancs demi-secs

L’Alsace

L’Alsace est la région vinicole la plus réputée de France pour la production de vin blanc demi-sec. Elle met ses deux cépages phares, le riesling et le gewurztraminer, au service de ces vins blancs doux et subtils. 

 

Nommés en AOP Riesling et AOP gewurztraminer, ces vins d’Alsace peuvent aussi être déclinés en vins moelleux ou liquoreux grâce à des sélections de Grains noble notamment. Par ailleurs, le vignoble alsacien dispose également du pinot gris pour les vins blancs. Ce cépage donne des vins d’excellences avec beaucoup de subtilités

 

La vallée de la Loire

Les deux plus prestigieux vins blancs demi-secs de la vallée de la Loire sont les AOP Vouvray et AOP Montlouis. Ces deux vignobles jumeaux partagent le même cépage dans la production de leur vin : le chenin. C’est le cépage phare de la Loire, où il est aussi appelé pinot de Loire. Élaboré en vin blanc demi-sec, le chenin offre à l’AOP Vouvray une combinaison parfaite entre le sucre résiduel et l’acidité minérale. Concernant l’AOP Montlouis, le chenin se sublime dans chaque domaine pour offrir une robe pâle et des arômes floraux terminés par une pointe d’acidité. Notons également l’AOC Anjou. Cette AOC est strictement réservée aux vins tranquilles rouges et blancs. Les Anjou blancs révèlent un caractère frais et débridé. Tandis que les Anjou rouges dévoilent une souplesse et une rondeur en bouche agrémentée de notes fruitées et florales. Enfin, les vins de l’AOP Savennières sont fabriqués à partir du cépage Chenin B. L’AOP Savennières est composée de trois vins principaux. Le Savennières, à la robe jaune paille et aux reflets verts. Il dévoile des notes d’agrumes et de fleurs.

 

La Bourgogne

La région de la Bourgogne est surtout connue pour ses blancs secs de premiers Crus et Grands Crus. Néanmoins, l’AOC Bourgogne Aligoté offre un vin blanc demi-sec plein de puissance et de gourmandise. Cette AOC est issue majoritairement du cépage blanc aligoté, parfois assemblée avec du chardonnay. Par ailleurs, le Bourgogne aligoté dispose d’un premier cru, qui n’est élaboré qu’à partir du cépage aligoté. Chaque domaine a ses propres techniques d’élaboration, mais ce vin de bourgogne propose généralement des arômes de fleurs associés à ceux du citron.

 

La Champagne

Les vins de champagne sont élaborés soit en mono-cépage soit en combinaison entre le chardonnay, le pinot meunier et le pinot-noir. Les champagnes se déclinent selon leur teneur en sucre :

 

  • Extra brut de 0 à 6 grammes par litre
  • Brut de 0 à 12 grammes par litre
  • Sec de 17 à 32 grammes par litre
  • Demi-sec de 32 à 50 grammes par litre
  • Doux à partir de 50 grammes par litre

 

Une bouteille de champagne demi-sec est conseillée pour accompagner les desserts sucrés ou un apéritif avec peu de gras.

Comment déguster un vin blanc demi-sec ?

La palette aromatique d’un vin blanc demi-sec dépend surtout de son appellation et de son domaine. Cependant, une de ses particularités est de s’adapter à de nombreux plats et d’être le compagnon idéal des moments conviviaux. Contrairement à un vin blanc sec, le vin demi-sec n’a pas le désavantage de se cantonner aux repas. Il peut très bien égayer vos papilles durant un apéritif en s’accordant à la fois à des mets gras et iodés. Ainsi, il accompagne parfaitement des fruits de mers ou des huîtres, dont les arômes iodés s’accordent à merveille avec la légère acidité de ce vin. Par ailleurs, un demi-sec conviendra mieux avec le gras d’un foie gras qu’un vin moelleux ou liquoreux. Le vin blanc demi-sec exprime toute sa complexité en accord avec des fromages affinés avec du caractère, comme le bleu d’Auvergne ou le Roquefort.

 

En savoir plus sur :