Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30

Le lexique des professionnels du maquillage permanent

Le lexique des professionnels du maquillage permanent

Le maquillage permanent est une pratique relativement nouvelle qui comporte des termes très techniques qu’il faut maîtriser en tant que professionnels. Avec ce lexique, nous vous proposons de faire le point sur ces termes.

 

 

 

Index

  • Notions élémentaires
    • Colorimétrie
    • Dermographiste
    • Dermopigmentation médicale ou tatouage médical
    • Maquillage permanent (ou dermographie)
  • Techniques de dermographie
    • Effet Eyeliner
    • Effet fard à paupières
    • Effet réhydratant et gloss
    • Effet rouge à lèvres
    • Gommage des imperfections sur lèvres
    • Intralash
    • Microblading
    • Rehaussement de sourcil
    • Sourcil effet poudré, ou ombrage
    • Sourcil poil à poil
    • Yeux de biche (ou eyeliner avec virgule)
  • Matériel de dermographie
    • Cupule
    • DASRIA (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux et Assimilés)
    • Dermographe
    • Eyeliner
    • Gel antibactérien ou hydroalcoolique
    • Microblade
    • Module de dermographe
    • Pigment de dermographie
  • Santé et biologie du corps humain
    • Asepsie
    • Cicatrisation
    • Derme
    • Epiderme
    • Infection et contamination
    • Morphologie
    • Stérilisation

 

Notions élémentaires

Colorimétrie

Dans le cadre du maquillage permanent, la colorimétrie désigne le travail sur les couleurs réalisé par l’expert. Cela concerne principalement les mélanges de pigments colorés à effectuer afin d’obtenir les bonnes teintes pour répondre aux demandes d’un client.

Le dermographiste doit également prendre en compte des paramètres tels que la clarté ou le contraste de la couleur avec la peau de la personne. Il doit également savoir compenser l’atténuation des couleurs une semaine après le maquillage.

En savoir plus sur la colorimétrie

 

Dermographiste

Nom technique donné aux professionnels du maquillage permanent.

 

Dermopigmentation médicale ou tatouage médical

Pratique très similaire au maquillage permanent qui se spécialise surtout dans la reconstruction esthétique de parties du corps altérées. On y retrouvera les achromies de la peau, les brûlures, la reconstitution de mamelon ou l’effacement de bec de lièvre.

Bien que ces deux métiers aient des sujets et buts très différents, les compétences et qualifications pour les exercer sont extrêmement similaires, voire identiques.

 

Maquillage permanent (ou dermographie)

Pratique qui consiste à simuler des effets de maquillage en utilisant des techniques empruntées au domaine du tatouage. Les prestations de dermographies bénéficient d’une longévité importante, capables de durer plusieurs mois voire plusieurs années avant de s’effacer progressivement.

Le maquillage permanent consiste à injecter des pigments colorés spéciaux au niveau du derme du receveur. De nombreuses techniques spécifiques permettent de produire différents effets de style, une partie d’entre eux parvenant à émuler des produits esthétiques (rouge à lèvre, eyeliner, fard à paupière...)

En savoir plus

 

Techniques de dermographie

Effet Eyeliner

Reprenant le même principe qu’un eyeliner, cette prestation de maquillage permanent vise à souligner et redéfinir un regard. On privilégiera généralement des pigments noirs ou foncés. Les effets eyeliner se déclinent en de nombreuses variantes, comme l’intralash ou les yeux de biche.

En savoir plus

 

Effet fard à paupières

Technique de maquillage permanent élaborée qui réplique les effets d’un fard à paupières. On utilise pour cela des dégradés colorés fins le long de la paupière, s’estompant progressivement jusqu’à atteindre le sourcil.

Le dermographiste est amené à changer régulièrement ses pigments et leurs intensités au fur et à mesure de la procédure. Le choix de ces derniers est crucial pour ce travail tout en nuances.

En savoir plus

 

Effet réhydratant et gloss

Finition de travail de dermographie qui vise à donner un aspect brillant aux lèvres. Il consiste à utiliser des pigments spéciaux, conçus pour être légèrement réfléchissants à des endroits stratégiques le long de l’arc de cupidon.

En fonction de la densité et de la technique utilisée, ce même procédé permet de reproduire un aspect humide et frais, similaire à un baume hydratant, ou un aspect plus brillant, similaire à un gloss.

En savoir plus

 

Effet rouge à lèvres

Technique de maquillage permanent qui permet de reproduire la couleur et l’éclat d’un rouge à lèvres. Elle s’effectue par le biais de pigments colorés et vifs rouge et roses qui sont implantés dans les lèvres du client.

En plus de travailler sur la couleur, l’effet rouge à lèvres permet aussi souvent de redessiner les contours des lèvres. Elles seront généralement légèrement agrandies, rendues plus pulpeuses et marquées.

En savoir plus

 

Gommage des imperfections sur lèvres

Technique visant à redynamiser ou rajeunir l’expression dégagée par des lèvres. On utilise pour cela des pigments unis, d’une couleur s’approchant au mieux de celle des lèvres naturelles de la personne.

L’objectif ici est de conserver un aspect naturel tout en effaçant les imperfections des lèvres : irrégularités, asymétries, veines visibles, crevasses, aspérités...

En savoir plus

 

Intralash

Variante d’un effet eyeliner en dermographie, l’intralash vise à donner une impression de cils plus fournis et plus denses. Le maquillage permanent ne peut pas s’effectuer sur des poils ; l’intralash consistera ainsi principalement à dessiner un fin trait noir le long de la ligne de cils, au bord de la paupière.

Cette technique discrète crée ainsi l’illusion que les cils sont plus denses, intenses, comme lors de l’application d’un mascara.

En savoir plus

 

Microblading

Technique très similaire au sourcil « poil à poil », le microblading se distingue par un procédé quelque peu différent. Il s’agit là aussi de tracer des poils de sourcils un à un de manière très fine afin d’obtenir un rendu le plus naturel possible.

La différence réside dans l’outil utilisé : le microblading utilise en en effet des microblades, de petites lames qui trancheront la peau plus qu’elles n’iront la percer. Les pigments sont directement injectés dans ces sillons, ce qui permet de rapidement créer un « poil » avec une simple entaille. Ces lames ne pénètrent normalement pas plus loin que le derme : ces tracés ne saignent donc pas.

Cette alternative au dermographe a le mérite d’être plus rapide à effectuer, mais aussi plus précise et plus fine, permettant de réaliser des sourcils très réalistes. Néanmoins, elle cause plus de dégâts au derme, ce qui rend le processus de cicatrisation plus douloureux. Les poils étant plus fins, ils s’effacent également plus rapidement.

En savoir plus

 

Rehaussement de sourcil

Technique de dermographie qui redessine l’arc d’un sourcil en rehaussant sa queue de quelques millimètres (entre 2 et 5). Cette modification est subtile mais permet de donner une expression plus dynamique au regard. Les sourcils s’affaissent naturellement avec l’âge ; ainsi, le rehaussement de sourcils provoque souvent un effet de rajeunissement.

En savoir plus

 

Sourcil effet poudré, ou ombrage

Les sourcils en effet poudré donnent l’aspect d’un maquillage léger et discret, similaire à l’utilisation d’une poudre. Le dermographiste effectue pour cela un dégradé effacé sur la peau située sous les sourcils d’un client. Le sourcil est généralement séparé en zones et un remplissage plus ou moins dense ou effacé est effectué.

Jouant sur des jeux d’ombres et de lumières, les sourcils paraissent plus épais et affirmés. Des pigments différents de la couleur naturelle des poils du client peuvent être utilisés pour appuyer un aspect esthétique et cette impression de maquillage.

En savoir plus

 

Sourcil poil à poil

Technique de construction de sourcil qui consiste à tracer des traits fins par le biais d’un dermographe, visant à reproduire un à un des poils de sourcil. Après avoir atteint une certaine densité, cet ensemble de traits permet d’obtenir l’illusion d’un sourcil fourni, mieux dessiné ou sous une forme légèrement différente.

Il s’agit probablement de la prestation la plus commune réalisée par les professionnels du maquillage permanent. Le sourcil poil à poil est principalement utilisé pour des demandes de retouches particulièrement subtiles grâce à son aspect naturel, ou similairement, pour des opérations de reconstruction esthétique après un accident ou maladie (brûlure, chimiothérapie, pelade...).

Le microblading est une de ces variantes, utilisant des microblades spécialisées pour des résultats plus fins et précis.

En savoir plus

 

Yeux de biche (ou eyeliner avec virgule)

L’effet yeux de biche est une variante d’un effet eyeliner qu’on retrouve également dans le maquillage classique. C’est un trait d’eyeliner partant de la paupière et dépassant légèrement dans le coin externe des yeux, formant une petite « virgule ».

Cette petite modification a comme effet d’intensifier et d’allonger légèrement le regard. Il s’agit d’une technique populaire dans le monde du maquillage qui est parfois reproduite au cours de prestations de dermographie sur les yeux.

En savoir plus

 

Matériel de dermographie

Cupule

Petits récipients qui servent à stocker et mélanger des pigments au cours d’un maquillage permanent. Elles permettent au dermographiste d’accéder rapidement aux nuances de couleurs dont il a besoin et de recharger son dermographe. Il s’agit en quelque sorte de l’équivalent dermographique d’une palette de peintre.

Les cupules sont en contact direct avec les aiguilles : elles sont donc à usage unique.

 

DASRIA (Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux et Assimilés)

Cet acronyme désigne les déchets présentant des risques infectieux et qui doivent subir un traitement spécial. Dans le cas du maquillage permanent, on rangera surtout dans cette catégorie les aiguilles de dermographe usées.

Les DASRIA doivent être immédiatement isolés du reste de l’espace de travail du dermographiste, dans un conteneur spécial séparé des ordures ménagères. Ces déchets finissent généralement leur trajet par une incinération.

 

Dermographe

Machine spécialisée dans la réalisation de maquillage permanent conçue pour injecter avec précision des pigments sous une peau fine.

Ce dispositif est composé d’une ou plusieurs aiguilles placées sur des modules interchangeables qui sont actionnés par un canon électrique, faisant rapidement bouger l’armature de haut en bas. Cela permet au dermographe de piquer la peau rapidement, de manière égale et répétée sans pour autant enfoncer les aiguilles plus que nécessaire.

A l’origine conçus pour le tatouage, les dermographes utilisés dans le maquillage permanent ont progressivement évolué vers des formes plus fines, souples et maniables. Ils ressemblent aujourd’hui bien plus à des stylos et sont spécialisés dans l’implantation de pigments, qui ont remplacé les encres.

En savoir plus

 

Eyeliner

Produit cosmétique la plupart du temps noir utilisé pour sublimer un regard, souligner ou redessiner le contour des yeux. Les eyeliners aujourd’hui sont principalement composés de cires et graisses colorées par le biais de pigments d’oxyde de fer noir.

 

Gel antibactérien ou hydroalcoolique

Gel qui permet de se désinfecter rapidement les mains, évitant la propagation de bactéries ou virus. Il peut être appliqué sur des mains sèches et est rapidement absorbé par la peau.

Il est efficace, mais il faut lui associer (voire même privilégier) le lavage des mains.

 

Microblade

Outil hautement spécialisé du maquillage permanent. Il s’agit d’une sorte de petit scalpel dont la lame est en réalité constituée de plusieurs petites aiguilles pointues chargées de déposer les pigments de dermographie. Elles ont comme objectif de tracer de fins sillons dans la peau à la manière d’une lame avant de les couvrir instantanément de pigments, créant une ligne colorée instantanément. Elles sont utilisées presque exclusivement pour la réalisation de techniques de microblading.

En savoir plus

 

Module de dermographe

La plupart des dermographes ont des embouts interchangeables, ce qui permet d’adapter leurs formes et types d’aiguilles à la technique à réaliser.

 

Pigment de dermographie

Substances chimiques colorantes réalisées à partir de poudres issues de différentes origines. Ceux utilisés dans le cadre du maquillage permanent subissent un encadrement rigoureux afin de s’assurer qu’ils soient biorésorbables, hypoallergéniques et insolubles.

Les pigments sont ce qui permettent de créer le maquillage permanent puisque c’est eux qui vont donner lui donner sa couleur et tracer ses formes une fois placés dans le derme d’une personne.

 

Les pigments du maquillage permanent peuvent être d’origine :

  • Minérale : principalement à partir d’oxyde de fer, de titane et de zinc. Ils sont généralement plus stables, restent plus longtemps intacts mais également plus ternes que les pigments organiques
  • Organiques : plus souvent d’origine synthétique, (azoïques, phtalocyanine ou quinacridone), les pigments organiques se dégradent plus rapidement à la lumière mais proposent des gammes plus variées et colorées.

En savoir plus

 

Santé et biologie du corps humain

Asepsie

Procédure qui permet momentanément de désinfecter une zone au niveau des tissus, systématiquement effectuée durant un maquillage permanent.

Cela reviendra la plupart du temps à utiliser une compresse imbibée de produits antiseptiques sur la peau du client avant une piqure. L’objectif est d’éliminer tout agent infectieux présent sur la surface cutanée au moment de la dermographie.

 

Cicatrisation

Désigne le processus de guérison qu’entreprend la peau d’une personne après un traumatisme. Le maquillage permanent déclenche une cicatrisation après sa réalisation, même s’il ne perce normalement pas de vaisseaux sanguins. Le derme et l’épiderme ontbesoin de se reconstituer à la suite d’une dermographie.

Chez une personne saine, ce processus est complété après 7 à 10 jours. Durant cette période, la peau est fragilisée et les pigments sont susceptibles de s’effriter face aux éléments externes, amoindrissant leur qualité.

En savoir plus

 

Derme

Placé sous l’épiderme, le derme est la seconde composante de la peau, principalement constitué de collagène et de fibres élastiques. Il a rôle nutritif et participe au renouvellement de l’épiderme, à la cicatrisation et à la thermorégulation. Son épaisseur varie en fonction des parties du corps mais il est particulièrement fin près du visage.

Lors de l’application d’un maquillage permanent, c’est dans cette partie de la peau que les pigments vont venir de figer. Contrairement à l’épiderme, les cellules du derme ne se renouvellent pas ou très peu : c’est ce qui permet la longévité de ces techniques. Bien qu’elle soit alimentée en sang, les vaisseaux sanguins ne circulent pas dans cette couche ; un maquillage permanent bien réalisé ne fait ainsi pas saigner le client.

 

Epiderme

L’épiderme est la partie extérieure de la peau, celle directement en contact avec les éléments. Il s’agit d’une couche superficielle principalement composée de cellules mortes kératinisées qui s’effritent et se renouvellent régulièrement. L’épiderme sert principalement de barrière contre les pathogènes et agents infectieux, le stress oxydant (rayons UV) et autres produits chimiques. Il est étroitement relié via une membrane basale au derme.

L’épiderme représente une épaisseur d’environ un millimètre sur la peau. Environ 10% de sa surface se renouvelle chaque jour. Les maquillages à base de produits cosmétiques sont appliqués sur cette couche de peau et sont ainsi affectés par cette mue constante.

 

Infection et contamination

Intrusion d’un agent étranger (virus, bactérie) dans les tissus d’un corps humain. Après être parvenus à s’infiltrer, ces agents nocifs provoquent des dégâts en sécrétant des substances toxiques ou en s’en prenant aux cellules de la personne atteinte, ce qui provoque une réponse immunitaire.

Le maquillage permanent reste une pratique intrusive qui implique des aiguilles. Il existe donc, même avec un équipement traité, des risques d’infection puisqu’on perce la barrière cutanée. Dans le cas du maquillage permanent, ces infections se caractérisent par des rougeurs, douleurs et inflammations qu’il est souvent nécessaire de traiter.

 

Morphologie

Terme général qui désigne la manière dont est arrangé un corps ou un visage au naturel. Chacun possède une morphologie qui lui est propre et à laquelle le maquillage permanent devra s’adapter. Les dermographistes doivent être en mesure d’identifier les différents types de visages (ovales, ronds, carrés, allongés...) et prévoir leurs prestations en conséquence.

L’étude de ces modifications en fonction de la morphologie est souvent séparée en fonction des zones à traiter : sourcils, lèvres, yeux...

En savoir plus

 

Stérilisation

Technique ou ensemble de techniques utilisées pour détruire la quasi-totalité des germes microbiens d’une surface. Son but est d’éviter tout risque d’infections, qui peut se montrer particulièrement présent sur des aiguilles après un maquillage. Les professionnels ont comme devoir de stériliser tout matérielentrant en contact avec les peaux ou membranes de leurs clients.

Dans le cadre de la dermopigmentation, elle s’opère plupart du temps l’utilisation de bacs à ultrasons, d’autoclaves ou de produits antiseptiques

En savoir plus

Dernières actualités

Maquillage : la tendance est au green

23 septembre 2020 Beauté
L’évolution de la conscience collective et de la sensibilité aux problématiques climatiques et environnementales ont transformé les habitudes de consommation... Lire la suite

Comment bien attacher bébé dans son siège-auto ?

17 septembre 2020 Petite enfance
Depuis quelques années, la sécurité routière renforce drastiquement ses réglementations. Il faut dire, qu’il n’existait que très peu de règles il y a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30