Une formation accessible et tout commence...

Qu’est-ce que le maquillage permanent et semi-permanent ?

Nouvelle technique qui commence à gagner en popularité, le maquillage permanent s’accapare de plus en plus d’adeptes. Afin de devenir un expert dans le maquillage permanent, il est bon de rappeler les fondamentaux du secteur et ses techniques

  • Qu’est-ce que le maquillage permanent et semi-permanent ?
  • Les différences entre maquillage permanent et un tatouage
  • Les avantages du maquillage permanent :
  • Les techniques principales de maquillage permanent
  • Morphologie : adapter le maquillage permanent à la peau et au visage
  • Combien de temps dure un maquillage permanent ou semi-permanent ?

Qu’est-ce que le maquillage permanent et semi-permanent ?

Maquillage Permanent sourcils

Le maquillage permanent (ou semi-permanent) est une technique qui s’approche en réalité beaucoup plus du tatouage que de l’application d’un maquillage traditionnel, d’ordinaire effectué à grand renfort de produits cosmétiques.

Le fonctionnement est assez simple. Par le biais d’appareils nommés « dermographes » et d’autres outils spécialisés, l’expert en maquillage permanent, qu’on appellera parfois « dermographiste », va percer la peau d’une aiguille afin d’y implanter des pigments spéciaux.

Les avantages du maquillage permanent

Bien qu’ils remplissent fondamentalement des rôles assez similaires, le maquillage permanent présente atout, car il n’est pas réalisé avec des produits cosmétiques.

Dans un premier temps, il s’agit pour son porteur d’un gain de temps et d’argent conséquent. En effet, même si une séance de dermographie est bien plus chère et longue que tout autre maquillage traditionnel, son résultat va durer des mois, voire des années. Inutile donc de devoir le réappliquer chaque matin, ce qui constitue également une certaine économie au niveau de l’achat de produits cosmétiques.

Le maquillage permanent est également beaucoup plus efficace pour les différents travaux de reconstruction, notamment au niveau des sourcils. Il ne se dégrade pas à l’eau et maintient sa forme en toute situation, donnant un côté plus naturel qu’artificiel.

Les techniques principales de maquillage permanent

Le maquillage permanent s’applique actuellement surtout sur trois parties du visage : les sourcils, les yeux et les lèvres. Loin d’être laissées au fruit d’un hasard artistique, de nombreuses techniques se sont développées autour de ces zones.

Tout est une question de goût et de couleurs par la suite. Après un rendez-vous avec son client visant à préparer le terrain afin d’avoir un rendu optimal, le dermographiste pioche dans son répertoire de techniques et cherche à l’adapter le plus possible aux souhaits de son client.

Bien plus flexible que le tatouage, le maquillage permanent permet de répondre à beaucoup de types de demandes. Il peut s’agit de subtilement embellir un visage, reconstruire ou redessiner le tracé de ses traits pour mieux les faire ressortir ou de même de mettre au point des formes bien plus élaborées, comme dans le cas des yeux de biche.

Dans la plupart des cas, tout est une question de finesse et de technique. L’expertise du dermographiste en ce qui concerne l’utilisation des pigments est également un élément clé : il doit savoir adapter les mélanges de couleurs et leur intensité à chaque situation. En savoir plus sur les différentes techniques de maquillage permanent.

Morphologie : adapter le maquillage permanent à la peau et au visage

Maquillage Permanent morphologie

Comme tout travail qui affecte la beauté d’une personne, il serait faux de croire qu’il existe une technique universelle. En effet, chaque visage et chaque personne est différent, ce qui fait qu’il est important d’adapter chaque maquillage à un niveau individuel.

Si dans le cas du maquillage normal on se focalisera sur la forme du visage et les jeux de lumière, le maquillage permanent est un domaine relativement plus étroit. Les formes d’un visage sont toujours prises en compte, mais plus spécifiquement, c’est la peau du receveur qui fera l’objet d’une analyse toute particulière.

En effet, certains types de peau se prêtent mieux à la réception d’un maquillage permanent. D’autres doivent faire l’objet d’une attention particulière pour obtenir des résultats similaires.

Les pigments utilisés pour des peaux blanches, basanées et noires sont par exemple radicalement différents. Les peaux grasses et huileuses ont tendance à privilégier certains types de techniques et la présence de rides peut demander différentes adaptations. Enfin, la forme du visage va toujours exercer une influence, notamment dans des techniques comme les yeux de bicheEn savoir plus sur l’analyse de la morpholigie d’un visage.

Combien de temps dure un maquillage permanent ou semi-permanent ?

Malgré son nom, le maquillage permanent n’a rien de permanent, ce pourquoi le terme « semi-permanent » est aussi souvent utilisé afin de ne pas effrayer les potentielles intéressées. Cependant, comparé à la durée de vie habituelle d’un maquillage, il est effectivement capable de durer bien plus longtemps

Différents facteurs vont entrer en jeu pour déterminer la durée de vie d’un maquillage permanent : l’âge de la personne, son type de peau, l’exposition au soleil, la technique utilisée etc… Chaque cas est particulier.

Cependant, on peut s’attendre en moyenne à ce qu’un maquillage permanent dure entre 6 mois à 2 ans avant de commencer à se résorber progressivement. Les pigments sont alors absorbés par l’organisme ou s’effritent naturellement par le renouvellement cellulaire, disparaissant progressivement du visage. Il suffit ensuite d’une rapide séance pour les renouvelerEn savoir plus sur la durée de vie d’un maquillage permanent sur les sourcils, les yeux ou les lèvres.

Les différences entre maquillage permanent et tatouage

Cette technique reste toutefois très différente du tatouage sur plusieurs points. Dans un premier temps, elle est réalisée sur des parties beaucoup plus fines et sensibles puisqu’elle s’applique la plupart du temps au niveau du visage.

L’aiguille pénètre alors bien moins profondément que dans le cas d’un tatouage, se logeant dans les couches supérieures du derme. Plus proche de l’épiderme, le maquillage permanent est visible plus facilement et s’efface progressivement au cours de 6 mois à 2 ans.

Enfin, les pigments utilisés, à l’inverse des encres du monde du tatouage, sont plus fins, permettent d’obtenir des résultats beaucoup plus discrets, précis et naturels. En savoir plus sur cette différence.

Découvrez aussi