Une formation accessible et tout commence...

Se lancer dans une reconversion en pâtisserie après un bac général

Le CAP Pâtissier est l'un des meilleurs moyens d'exercer la profession de pâtissier.

Les métiers de bouche attirent toujours autant. La gourmandise et la touche artistique amènent les candidats à suivre une formation pâtisserie. Le CAP Pâtissier est accessible dès la 3ème. Il est cependant toujours possible d’exercer un métier dans la pâtisserie après avoir obtenu un Bac général, voici la marche à suivre.

  • Devenir pâtissier en reconversion professionnelle grâce au CAP Pâtissier ;
  • Obtenir le CAP Pâtissier après un Bac général ;
  • Les formations pâtisseries accessibles après un Bac général ;
  • Le stage en entreprise, un plus vers la réussite de sa reconversion.

 

 

DOCUMENTATION GRATUITE

Devenir pâtissier en reconversion professionnelle grâce au CAP Pâtissier

De nos jours, la question de la reconversion professionnelle est de moins en moins taboue. En France, 93% des adultes actifs auraient pensé à se reconvertir. Et 38% d’entre eux se seraient lancés dans ce projet selon une étude de Nouvelleviepro.fr. Envie de donner un sens à sa vie, de lui redonner un second souffle… Les raisons de prendre un nouveau cap professionnel et d’exercer une nouvelle profession sont nombreuses. Métier prisé dans le domaine des professions de bouche, devenir pâtissier permet de concilier son goût des bonnes choses avec sa vie professionnelle. Ainsi, le CAP Pâtissier est la meilleure porte d’entrée pour exercer son travail dans de multiples structures. Ce diplôme s’adresse à tous, peu importe son âge, son expérience professionnelle ou son niveau d’études.

 

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, la préparation aux épreuves du CAP Pâtissier grâce à une formation en ligne est une des façons les plus adaptées. La formation à distance au CAP Pâtissier permet de gérer son emploi du temps comme bon vous semble et de maîtriser, à votre rythme, les bases de la pâtisserie. Espace Concours a ainsi concocté, avec des chefs pâtissiers professionnels, un apprentissage accessible à tous pour obtenir le CAP Pâtissier.

Obtenir le CAP Pâtissier après un Bac général

De nos jours, en France, l’orientation des études des jeunes tend à les diriger, en majorité, vers l’obtention du Bac général, même si certains ont déjà trouvé leur vocation dans une activité professionnelle. Certains aimeraient pouvoir commencer à travailler dès que possible et entrent donc en CAP Pâtissier dès la sortie de la 3ème. D’autres préfèrent s’assurer de leur choix en terminant d’abord un cursus général et avoir plus de possibilités de métiers à exercer à l’avenir. Il n’y a aucun problème à obtenir un Bac général avant de devenir pâtissier, au contraire, cela permet d’avoir une base de connaissances solide et il est ensuite possible d’obtenir le CAP Pâtissier de manière accélérée.

Les organismes de formation pâtisserie par correspondance, ainsi que les écoles proposent aux titulaires d’un BAC Général des formations de seulement 1 an pour obtenir le CAP Pâtissier. Il est considéré qu’après avoir obtenu le diplôme du bac général, les capacités d’apprentissage d’un candidat sont suffisantes pour préparer le CAP Pâtissier en 1 an. En effet, après 3 ans d’études générales, une personne assimile plus rapidement toute information qui lui est transmise. Dans un établissement scolaire, les candidats ont la possibilité de suivre cette année de formation divisée entre 6 mois de cours et 6 mois de stage, ou bien en alternance.

Pour ce qui est des apprenants d’une formation pâtisserie à distance, ils organisent leur temps d’étude comme bon leur semble, en étant suivis par des professionnels de la pâtisserie tout au long de l’année. Il est également possible de suivre la formation pâtisserie en alternance lorsque l’on est inscrit dans une formation en ligne.

Par ailleurs, être titulaire d’un Bac général permet d’être dispensé des épreuves générales du CAP Pâtisserie. Il est considéré qu’après avoir obtenu un Bac, les adultes possèdent les connaissances générales suffisantes pour être dispensé de ces épreuves du CAP Pâtissier.

 

DOCUMENTATION GRATUITE

Les autres formations accessibles après un Bac général

Ceux qui souhaitent devenir pâtissiers après avoir obtenu un Bac général se dirigent principalement vers une formation de préparation au CAP Pâtissier. Toutefois, d’autres voies sont possibles pour devenir pâtissier.

Premièrement, même si cela est peu recommandé, il est toutefois important de rappeler qu’il est possible de devenir pâtissier sans formation pâtisserie. Cependant, le chemin pour exercer la profession de maître pâtissier est alors beaucoup plus long et sinueux. Il est donc conseillé de suivre une formation pâtisserie. L’autre formation à laquelle peuvent accéder les titulaires d’un Bac général est le Bac Pro Pâtisserie. Il s’agit d’une formation en 3 ans au cours de laquelle les candidats apprennent toutes les ficelles du métier de pâtissier. Les titulaires d’un Bac général ont la possibilité d’effectuer cette formation en seulement deux ans.

La dernière option est celle du Brevet Technique des Métiers Pâtisserie (BTM Pâtisserie). Cette formation s’effectue en deux ans et délivre un diplôme de niveau Bac. Elle diffère du CAP Pâtissier dans la mesure où elle est plus axée sur la gestion que sur la pratique.

Après avoir obtenu un premier diplôme de pâtisserie de niveau Bac, les candidats peuvent choisir de perfectionner leur formation en continuant leurs études de pâtisserie. Ils peuvent alors s’orienter vers un Brevet des Métiers Pâtisserie (BM Pâtisserie) ou bien vers un Bachelor Pâtisserie.

 

Financer sa reconversion professionnelle

De nombreux moyens existent pour financer plus facilement sa formation et donc sa reconversion professionnelle :

 

  • Compte personnel de formation (CPF) : Le CAP Pâtissier étant reconnu par l’Etat, cette formation est éligible au CPF. Le CPF est un compte qui est alimenté dès que vous exercez une activité salariée. Vous pouvez cumuler entre 5000 € et 8000 € sur votre CPF, en fonction de votre situation. Ce compte est alimenté à raison de 500 € ou 800 € par an, selon votre niveau d’études.
  • L’Aide individuelle à la formation (AIF) : l’AIF est un dispositif mis en place par Pôle Emploi. Elle s’adresse à toutes les personnes en recherche de travail. L’AIF est allouée par Pôle Emploi, au cas par cas, et sous réserve que votre projet de formation soit validé.
  • Les structures publiques (collectivités, mission locale) : 

 

Le stage en entreprise, un plus vers la réussite de sa reconversion

Si vous désirez vous reconvertir en tant que pâtissier en suivant le CAP, sachez qu’il est obligatoire de réaliser deux périodes de stage pour se présenter à l’examen final. La durée de cette période de formation en milieu professionnel (PFMP) est de 14 semaines. Elle est divisée en deux et le stagiaire doit les réaliser en lien avec les EP 1 et 2 du CAP Pâtissier.

 

Cette PFMP peut être réalisée dans : 

 

  • des pâtisseries artisanales ;
  • une pâtisserie-boulangerie artisanale ;
  • une pâtisserie-chocolaterie artisanale ;
  • des grandes et moyennes surfaces (disposant d’un laboratoire pâtisserie) ;
  • Les restaurants sont refusés.

 

Les organismes de formation (à distance ou école) vous délivrent des conventions de stage. Vous pourrez mettre à contribution les compétences assimilées en cours. L’expérience acquise pourra ensuite être mise en avant lorsque vous rechercherez un emploi dans une boulangerie ou toute autre entreprise en lien avec la pâtisserie.

 

Vous souhaitez travailler en pâtisserie ? Alors découvrez :