Une formation accessible et tout commence...

Les épreuves générales du CAP Pâtisserie

Les épreuves générales du CAP PâtisserieAvant de devenir pâtissier, les candidats doivent étudier et bien préparer les épreuves du CAP Pâtisserie. Cette préparation passe notamment par l’histoire, les mathématiques, le français, etc. 

En effet, pour obtenir le CAP Pâtisserie un candidat doit valider des épreuves générales.

Voici ce que vous devez connaître sur ces épreuves :

  • Les épreuves générales obligatoires ;
  • Les épreuves générales facultatives ;
  • Les dispenses aux épreuves générales.

 

Les épreuves obligatoires

Les formations de CAP sont réputées pour leur caractère professionnalisant. Elles ont comme objectif de former en seulement deux ans de réels professionnels. C’est donc le cas du CAP Pâtisserie, les candidats se lancent dans cette formation pour pourvoir exercer le métier de pâtissier dès l’obtention du diplôme.

Cependant, même si le CAP Pâtisserie est spécialisé dans ce secteur, les candidats doivent quand même passer des épreuves générales. L’objectif est de s’assurer que les futurs diplômés aient des notions de culture générales suffisantes pour se lancer dans la vie professionnelle. C’est pour cette raison que tous les diplômes de CAP ont un tronc commun. Pour obtenir le CAP Pâtisserie, les candidats doivent valider les deux épreuves générales (EG) obligatoires que sont :

  • EG – 1 Français, Histoire-Géographie et enseignement moral et civique : cette épreuve se divise en deux blocs. Le premier évalue les candidats sur leur niveau de français à travers un écrit d’une durée de 2h. Le second regroupe l’Histoire, la Géographie et l’enseignement moral et civique, il se présente sous la forme d’un oral de 15 minutes. Les candidats doivent se rendre à l’examen avec deux dossiers préparés préalablement. L’EG 1 a un coefficient de 3 et sa durée totale est donc de 2h15.
  •  EG – 2 Mathématiques et Sciences physiques et chimiques : cette épreuve se compose d’un seul écrit divisé en deux parties, une première de mathématiques et une seconde de Physique-Chimie. Il s’agit là d’évaluer les candidats sur leurs connaissances scientifiques. L’épreuve dure 2h et son coefficient est de 2.

 

Les épreuves facultatives

Certains candidats ont quelques lacunes dans les matières générales et c’est la raison pour laquelle ils souhaitent obtenir un CAP Pâtisserie afin de pouvoir intégrer rapidement le monde professionnel. Pour les aider à valider le bloc d’épreuves générales, deux épreuves facultatives sont proposées :

  • EG – 3 Éducation physique et sportive (EPS) : il s’agit là d’une épreuve de sport. Les candidats choisissent les deux activités qu’ils souhaitent présenter le jour de l’examen parmi la liste de celles disponibles dans leur académie. Le jour de l’épreuve, les candidats doivent venir avec leur propre matériel. Le coefficient de cette épreuve d’EPS est de 1.
  • EG – 4 Langue vivante : dans la majorité des cas, il s’agit d’une épreuve d’anglais. Toutefois, si un candidat désire présenter l’épreuve dans une autre langue étrangère, il peut faire une demande de dérogation à l’académie dont il dépend. Cette épreuve est un oral de 20 minutes et son coefficient est de 1.

Les notes à ces épreuves ne sont prises en compte que si elles dépassent le 10 et permettent donc de rehausser la moyenne aux épreuves générales. Les candidats qui désirent présenter ces épreuves doivent le spécifier au moment de leur inscription au CAP Pâtisserie.

 

Les dispenses aux épreuves

Certains candidats peuvent être dispensés des épreuves générales. Pour cela ils doivent justifier d’un niveau suffisant de culture générale en présentant un diplôme égal ou supérieur à un CAP. Si un candidat est titulaire d’un tel diplôme, on considère alors qu’il a déjà atteint le niveau nécessaire et qu’il peut donc être dispensé de présenter les épreuves générales du CAP Pâtisserie.

 

Pour en savoir davantage sur les épreuves à passer pour obtenir votre diplôme, découvrez aussi :