Une formation accessible et tout commence...

Les épreuves générales du CAP Pâtisserie

Avant de devenir pâtissier, les candidats doivent étudier et bien préparer les épreuves du CAP Pâtisserie. Cette préparation passe notamment par l’histoire, les mathématiques, le français, etc. 

En effet, pour obtenir le CAP Pâtisserie un candidat doit valider des épreuves générales.

Voici ce que vous devez connaître sur ces épreuves :

  • Les épreuves générales obligatoires ;
  • Les épreuves générales facultatives ;
  • Les dispenses aux épreuves générales.

Les épreuves obligatoires

Les formations de CAP sont réputées pour leur caractère professionnalisant. Elles ont comme objectif de former de réels professionnels en seulement deux ans. Dans le cas du CAP Pâtisserie, les personnes se lancent donc dans cette formation afin d’exercer le métier de pâtissier dès l’obtention de leur diplôme.

Néanmoins, si le CAP Pâtisserie est un diplôme professionnalisant, les candidats doivent quand même passer des épreuves générales. L’objectif est de s’assurer que les futurs diplômés aient une culture générale suffisante pour se lancer dans la vie professionnelle. C’est pour cette raison que tous les diplômes de CAP ont ce tronc commun généraliste. Pour obtenir le CAP Pâtisserie, c’est la même chose, les apprenants doivent valider des épreuves générales (EG) obligatoires. Depuis la réforme du CAP Patisserie en 2021, les épreuves obligatoires ne sont plus au nombre de deux mais de trois. Parmi les épreuves générales, le sport reste facultatif pour les candidats libres. 

 

En savoir plus sur comment passer son CAP Patisserie en candidat libre

 

EG 1 – Français, Histoire-Géographie et enseignement moral et civique (coefficient 3)

 

Cette épreuve se divise en deux blocs. L’EG 1 a un coefficient de 3 et sa durée totale est de 2h30.

 

  1. L’épreuve de français : Le but est d’évaluer les futurs diplômés sur leur niveau de français à travers un écrit d’une durée de 2h et d’un oral de 10 minutes. Pour l’écrit, le candidat doit répondre à des questions de lexique et de compréhension puis rédiger un court texte selon une consigne précise. Pour l’oral, le candidat doit parler durant 3 min sur une réalisation ou une expérience en lien avec son métier. S’ensuit un entretien de 7 min où le jury amène l’apprenant à développer certains aspects pour prolonger la réflexion.
  2. L’épreuve d’histoire-géo et EMC : Le second regroupe l’Histoire, la Géographie et l’enseignement moral et civique, il se présente sous la forme d’un oral de 15 minutes Les candidats doivent choisir un document en lien avec chacun des thèmes du programme. Un des thèmes sera tiré au sort et l’apprenant disposera de 5 min de préparation et de 10 min de présentation.

 

 

EG 2 – Mathématiques et Sciences physiques et chimiques (Coefficient 2)

 

Cette épreuve se compose d’un seul écrit divisé en deux parties, une première de mathématiques et une seconde de Physique-Chimie. Il s’agit là d’évaluer les futurs diplômés sur leurs connaissances scientifiques. L’épreuve dure 2h et son coefficient est de 2.

 

  1. L’épreuve de mathématique dure 45 minutes et est évaluée sur 12 points. Elle est composée de deux ou trois exercices de difficulté progressive qui recouvre au maximum les acquis du programme.
  2. L’épreuve de science physique et chimique dure 45 minutes et est évaluée sur 8 points. Elle se compose de deux parties : un exercice de restitution d’une expérience ou d’un protocole à partir d’un court texte et/ou d’un schéma et un exercice mettant en relation plusieurs ordres de grandeur dans une situation donnée.

 

 

EG 3 – Education physique et sportive (coefficient 1)

 

Cette épreuve permet d’évaluer les compétences du candidat à développer sa motricité, s’organiser pour apprendre et s’entraîner, s’exercer sa responsabilité dans un engagement personnel et solidaire, connaître les règles, les appliquer et les faire respecter, construire durablement sa santé, accéder au patrimoine culturel sportif et artistique.

L’éducation physique et sportive est évaluée en contrôle continu. Les activités sportives proposées et leur mode d’évaluation dépendent de chaque académie. L’éducation physique et sportive est donc facultative pour les candidats se formant au CAP Pâtisserie à distance. 

 

 

EG 4 – Langue vivante étrangère (Coefficient 1)

 

Cette épreuve est devenue obligatoire pour le CAP pâtissier depuis la réforme du CAP. Les candidats au CAP doivent justifier d’un niveau A2 dans une langue étrangère. Elle est composée d’une épreuve écrite d’une durée d’une heure. L’épreuve écrite est composée de trois parties :

  1. Compréhension de l’oral
  2. Compréhension de l’écrit
  3. Expression écrite

L’épreuve orale dure 6 min est composée de deux parties de 3 min chacune dont la première ou il doit prendre la parole en continu pour exposer une expérience en lien avec son métier et l’autre ou il interagit avec le jury qui lui pose des questions en lien avec son exposé.

 

 

Épreuve de prévention santé et environnement ou PSE (coefficient 1)

 

Cette épreuve a pour but d’évaluer la maîtrise des questions liées aux problématiques de la santé de l’environnement et des activités professionnelles. L’épreuve est écrite et dure une heure.

 

 

Vous voulez en savoir plus sur la formation au CAP Pâtisserie ?

Espace Concours propose justement une formation à distance au CAP pâtisserie à un prix défiant toute concurrence !

DOCUMENTATION GRATUITE

 

 

Les épreuves facultatives

Depuis la réforme du CAP, il n’y a plus que 2 épreuves facultatives. Pour ses épreuves, seuls les points au-dessus de la moyenne comptent pour la note finale de l’examen :

 

Épreuve facultative de langue vivante.

Cette épreuve ne dure pas plus de 12  minutes. Elle est composée de trois parties qui se déroulent toutes à l’oral, 

  1. l’apprenant doit s’exprimer de manière continue durant 3 min,
  2. L’apprenant doit interagir avec le jury durant 3 min
  3. Le futur diplômé doit prendre connaissance d’un texte durant 3 min, puis le jury lui pose entre 4 et 6 questions de compréhension à l’apprenant durant 3 min supplémentaires.

 

Épreuve facultative d’arts appliqués et culture artistique.

Cette épreuve est écrite et dure 1h30. Le sujet est composé de document visuel relatif à la réalisation d’une démarche de création et de design en lien avec la pâtisserie. Le futur diplômé doit : 

  1. Evaluer un problème de design et faire de la proposition de solutions graphiques en lien avec les notions du programme. Il doit commenter brièvement ses choix par écrit.
  2. Opérer un choix parmi les solutions graphiques proposées puis développer et préciser cette piste en la commentant par écrit.

 

Les notes à ces épreuves ne sont prises en compte que si elles dépassent la moyenne de 10. Les futurs diplômés qui désirent présenter ces épreuves doivent le spécifier au moment de leur inscription au CAP Pâtisserie.

 

 

Les dispenses aux épreuves

Certains apprenants peuvent être dispensés des épreuves générales. Pour cela ils doivent justifier d’un niveau suffisant de culture générale en présentant un diplôme égal ou supérieur à un CAP. Si un candidat est titulaire d’un tel diplôme, on considère alors qu’il a déjà atteint le niveau nécessaire et qu’il peut donc être dispensé de présenter les épreuves générales du CAP Pâtisserie.

 

Pour en savoir davantage sur les épreuves à passer pour obtenir votre diplôme, découvrez aussi :

 

 

Comment se former ?

LA FORMATION CAP PATISSERIE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète