Une formation accessible et tout commence...

L’histoire du chocolat

Il est impossible de considérer tout savoir sur le chocolat sans se pencher un minimum sur son histoire. De sa découverte par les civilisations d’Amérique latine sous forme de fèves de cacao à sa consommation en tablettes, en passant par sa fabrication, vous saurez tout sur le chocolat.

 

L’Amérique, berceau du chocolat

L’histoire du chocolat débute en Amérique latine. Il faut remonter 4000 ans en arrière pour déterminer l’origine du chocolat et ses premières utilisations. À l’époque, le Mexique, tel qu’on le connaît aujourd’hui, n’existe pas encore et est divisé en plusieurs civilisations. Les chocolats noir, blanc ou au lait, que l’on connaît aujourd’hui, ne sont pas encore mis au point. C’est là-bas qu’on y trouve les premiers cacaoyers. Avant de devenir la douceur que l’on connaît tous, le chocolat était d’abord consommé à des fins thérapeutiques ou religieuses sous forme de breuvage. Les Mayas en faisaient une infusion avec des fèves de cacao rôties et moulues, mélangées à des piments. Cette boisson au chocolat était alors appelée “xocolatl” (eau amère). Afin d’adoucir le goût de la boisson, de la vanille y était ajoutée. Plus tard, au XVe siècle, les Aztèques buvaient le chocolat comme rafraîchissement, avant d’aller en guerre ou comme aphrodisiaque. Les fèves de cacao ont aussi été utilisées comme simple monnaie d’échange et pour faire du commerce. Les fèves de cacao étaient alors un produit de luxe pour les civilisations d’Amérique latine (Aztèques, Mayas, etc.) 

 

Le chocolat débarque en Espagne

Le cacao et donc le chocolat vont garder ce caractère luxueux, une fois arrivé en Europe et en Espagne, en l’occurrence, durant le XVIe siècle. La consommation du chocolat se fait toujours sous la forme d’une boisson. Afin d’atténuer son amertume, on y ajoute du miel et du sucre. Le chocolat devient alors de plus en plus populaire parmi les plus riches (la cour royale et les soldats) mais également au sein du corps religieux.

 

Il faut attendre le début du XVIIe siècle pour que le chocolat arrive en France, à Bayonne. Anne d’Autriche, fille de Louis Philippe II d’Espagne, révèle l’existence du chocolat à la cour de France lors de son mariage avec Louis XVIII, à Bayonne, en 1615. Ce sont Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche qui intègrent définitivement le fruit du cacaoyer à Versailles. Le chocolat est alors constamment consommé en boisson chaude. Suivant la tendance de la France, l’Angleterre importe elle aussi le chocolat dans des chocolateries. La première chocolaterie voit ainsi le jour en 1657. Il fallait encore avoir suffisamment d’argent pour prétendre acquérir ce produit. Petit à petit, le chocolat fait son apparition dans tous les pays d’Europe et conquiert tous les palais du continent.

 

Une fabrication et une consommation bondissantes en Europe

Au cours des années 1700, on extrait le beurre de cacao avec des moulins. Cela permet alors au chocolat de rester dur. La consommation du chocolat va s’étendre à toutes les franges de la population à mesure que sa fabrication va évoluer, notamment avec la révolution industrielle. Durant cette période, les moulins à cacao sont de plus en plus utilisés.

 

Dans différents pays, les chefs d’industrie développent de leurs côtés de nouveaux moyens plus efficaces pour la fabrication du chocolat. C’est notamment le cas de l’Anglais Joseph Storrs II Fry, qui est le premier à utiliser une machine à vapeur pour broyer les fèves de cacao. De grandes quantités de pâte de chocolat sortent alors de sa manufacture de Bristol. Le Néerlandais Coenraad Johannes van Houten, lui, est le premier à mettre au point la première presse à beurre de cacao. Ce procédé permet alors de séparer le cacao maigre et le beurre de cacao. Le beurre de cacao est alors solide et peut être moulu ce qui facilite sa commercialisation en poudre. Cette poudre peut ensuite être mélangée à d’autres liquides que l’on moule pour ensuite fabriquer une pâte. Avec l’industrialisation, la production s’intensifie et les prix baissent, pour le plus grand plaisir des amateurs de chocolat.

 

Au fil des années, de nouveaux types de chocolat arrivent sur le marché pour accompagner le chocolat noir sur les étals. Le chocolat au lait est imaginé en Suisse avec l’utilisation de lait en poudre pour sa fabrication. Tout comme le chocolat blanc qui a permis d’utiliser l’excédent de beurre de cacao pour sa fabrication. Dans le monde de grandes entreprises lancent leur propre production. En France, la tablette de chocolat est inventée par Menier. Les premières barres de chocolat sortent des moules au début des années 1900. Aux Etats-Unis avec Mars et son Milky Way ou aux Pays-Bas avec Nuts.

 

En savoir plus sur la fabrication du chocolat

 

En savoir plus sur le chocolat: