Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h

Le métier de Coiffeur coloriste

Une fois diplômé du CAP Coiffure, le métier de coiffeur n’est pas le seul débouché professionnel qui s’offre à vous. Vous pouvez opter pour de nombreuses spécialisations afin d’affiner votre offre et de cibler votre clientèle. Le métier de Coiffeur Coloriste est l’une de ces spécialisations :

  • Le métier de coiffeur coloriste ;
  • Les qualités nécessaires ;
  • La rémunération ;
  • Devenir coiffeur coloriste.

 

Le métier de coiffeur coloriste

Les métiers de la coiffure relèvent tous des soins capillaires mais il y a différentes spécialisations que peut choisir un diplômé du CAP Coiffure. Le métier de coiffeur coloriste est l’une d’elles. Un coloriste est un coiffeur, ou une coiffeuse, spécialisé dans la coloration de cheveux. Il s’agit là d’un véritable art : celui d’associer la couleur d’une chevelure avec sa matière. Toutes les clientes peuvent réaliser une coloration depuis leur domicile pour cacher leurs cheveux blancs, mais le coloriste va plus loin. Il effectue de réelles productions créatives et artistiques avec la chevelure de ses clientes. Il joue avec l’ombre et la lumière ainsi qu’avec la matière de chaque chevelure et applique la couleur idéale. Il s’agit d’une véritable production artistique et de mode. Le coloriste suit toutes les dernières tendances de coloration et conseille les clients en fonction des dernières couleurs à la mode.

Le coloriste travaille dans un salon de coiffure ou bien à domicile, comme c’est le cas pour la majorité des métiers de la coiffure.

 

Les qualités nécessaires

Pour devenir coloriste, il est essentiel de maîtriser l’ensemble des techniques de coiffure de base ainsi que les techniques spéciales de la coloration.

Plus qu’un simple coiffeur, le coloriste est un véritable artiste. Une des qualités requises pour exercer cette profession est donc la créativité. C’est un professionnel qui sait associer formes et couleurs afin d’obtenir le meilleur résultat et satisfaire au mieux ses clients.

De plus, comme dans toute profession de vente de services, le coloriste doit maîtriser les principes de base de la relation client puisqu’il est amené à en recevoir chaque jour dans son salon. Il sait identifier leurs besoins et les écouter afin de les conseiller au mieux par la suite. En sachant les satisfaire, il les fidélise au salon et peut les convaincre d’acheter des produits en vente dans la boutique du salon.

Enfin, il est important de ne pas être allergique aux différents produits utilisés pour réaliser les colorations.

 

La rémunération

Le salaire d’un coloriste est défini par la grille de salaire de la convention collective nationale de la coiffure. La majorité des revenus minimums des métiers de la coiffure sont d’ailleurs définis dans cette convention collective. Selon le niveau de diplôme et l’expérience professionnelle d’un coloriste, son revenu minimum peut varier entre 1534 € et 1814 € brut par mois. S’il est manager ou bien propriétaire de son propre salon, ses revenus augmentent alors de manière significative.

La différence avec le métier de coiffeur est que le coloriste à tendance à recevoir davantage de pourboires. Cela est dû au fait que ces soins sont plus sophistiqués et lui prennent plus de temps qu’une simple coupe.

 

Comment devenir coiffeur coloriste ?

Afin de devenir coiffeur coloriste, vous devez, comme pour tous les métiers de la coiffure, obtenir un CAP Coiffure. Une fois diplômé il est possible de commencer à exercer en tant que coloriste mais il est fort probable que vous fassiez face à certaines lacunes pour utiliser les techniques du coloriste. Il est donc hautement recommandé de suivre une mention complémentaire Coloriste-Permanentiste afin d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer la profession de coiffeur coloriste.

Pour ouvrir votre propre salon, il vous est conseillé de perfectionner votre formation avec un Brevet Professionnel de Coiffure. Cette formation vous apporte des compétences en gestion, comptabilité et management qui vous permettent alors de pouvoir gérer une entreprise.

 

Si les métiers de la coiffure vous attirent, découvrez aussi :

Dernières actualités

Travailler le chocolat sous toutes ses formes avec la formation Tout Chocolat à distance

17 juin 2021 Cuisine
Avec 8,1 kilos de chocolat consommés chaque année, le Français fait partie des plus gros consommateurs de douceurs chocolatées au monde. En tablettes, en... Lire la suite

Transférez vos heures DIF sur votre CPF

17 juin 2021 Petite enfance
Suite à la crise sanitaire, un délai supplémentaire a été accordé par l’Assemblée Nationale pour le transfert des heures de DIF sur votre Compte... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h