Une formation accessible et tout commence...
Publié le 14/01/2019 -
1 min de lecture

Prothésiste ongulaire : tout savoir sur le baby boomer

Partager sur
suivez la formation prothésiste ongulaire d'Espace Concours.

Pour notre dernier Facebook live, toujours accessible depuis la page Facebook d’Espace Concours, vous êtes 81% à avoir exprimé le souhait d’assister à un tuto sur le Baby Boomer. Oryanne, notre professeur en CAP Esthétique, a donc reçu Carole, formatrice en prothésie ongulaire, pour une démonstration de cette technique de nail art très en vogue sur les réseaux sociaux. Découvrez les conseils de notre duo pour vous lancer ou vous perfectionner !

Le baby boomer : une french dégradée

Le baby boomer consiste en une french blanche, qui va être dégradée dans une teinte de rose.

Avec son rendu naturel, et ses teintes faciles à accorder avec toutes les tenues, c’est un nail art très demandé, dont la méthode est enseignée dans le cadre de notre formation Prothésiste ongulaire (lien)

Voici le matériel pour le réaliser :

  • le matériel pour préparer les ongles : bloc blanc, carrés de cellulose, cleaner triple action
  • un produit pour protéger ou nettoyer le pourtour de l’ongle (stylo dissolvant ou base peel off)
  • un gel de couleur rose ,au choix : vous pouvez opter pour un baby rose (couleur utilisée historiquement pour le babyboomer) ou préférer une teinte plus nude, voire un beige
  • un gel de couleur blanc
  • une éponge à dégrader spéciale nail art : Carole utilise une éponge en forme de triangle avec des alvéoles très fines, conçue spécialement pour réaliser un dégradé, et obtenir un baby boomer précis et bien fondu.
  • un pinceau pour prélever la matière
  • un top finish
  • une lampe pour catalyser

La technique du baby boomer va consister, en plusieurs étapes, à appliquer du rose sur la partie inférieure de l’ongle, et du blanc sur la partie supérieure, pour ensuite venir fondre l’ensemble.

Réaliser son baby boomer étape par étape

Le baby boomer se réalise le plus souvent sur des ongles construits en gel.

Une fois le façonnage des ongles terminé, il convient de respecter scrupuleusement un certain nombre d’étapes.

La première consiste à appliquer la méthode des 3 D : dépolir, dépoussiérer, dégraisser.

Il vous faut ainsi :

  • Dépolir, avec un bloc blanc, pour rendre la surface de l’ongle poreuse, et avoir beaucoup d’accroche pour les couleurs
  • Dépoussiérer, pour éliminer les particules d’ongle et de bloc blanc
  • Dégraisser avec du cleaner triple action (un produit qui sert à dégraisser l’ongle, désinfecter le matériel mais aussi nettoyer les pinceaux)

Une fois la méthode des 3 D mise en œuvre, vous devez préparer votre éponge, en la découpant pour pouvoir travailler avec le cœur, qui comporte des alvéoles plus fines.

Vous pouvez ensuite commencer à appliquer les gels de couleur. La technique consiste à prélever une petite quantité de gel blanc avec un pinceau plat, et à positionner la matière sur l’éponge, puis à faire de même avec le gel de couleur rose L’idée est de prévoir une bande plus large de rose sur l’éponge, en respectant une proportion de 2/3 pour le rose, et 1/3 pour le blanc, comme pour une french classique.

Vous devez ensuite tapoter l’ongle, puis ajuster pour obtenir le résultat escompté (vous pouvez par exemple rajouter du rose si le résultat vous semble trop blanc)

Lorsque vous trouvez que le rose et le blanc sont bien fondus, vous pouvez catalyser, en prévoyant 2 minutes si vous disposez d’un appareil à UV, ou 30 secondes si vous êtes équipée d’une lampe LED ou hybride.

L’opération doit ensuite être reproduite au moins trois fois : la première couche est translucide et ce sont les couches suivantes qui donnent l’opacité. Ce n’est qu’une fois le babyboomer terminé que vous pourrez appliquer le top finish, un gel de finition transparent.

A noter que tout au long de votre réalisation, il convient protéger le pourtour de l’ongle. Pour cela, vous disposez de deux options :

  • Soit appliquer une base peel off pour protéger la cuticule. Dans ce cas, vous devez déposer de la base sur le pourtour avant de commencer à appliquer les couleurs. Cette base va se plastifier, et pourra être ôtée facilement une fois la décoration terminée
  • Soit nettoyer le pourtour des ongles entre chaque étape, avant chaque catalysation

Les secrets d’un baby boomer réussi

Comme toute technique de nail art, la pratique du baby boomer reste assez libre. Vous pouvez donc élaborer votre propre méthode, en fonction de vos goûts, du matériel dont vous disposez, et en optant pour la façon de faire avec laquelle vous êtes la plus à l’aise.

Il existe en effet des variantes. Vous pouvez par exemple utiliser un pinceau éventail pour réaliser votre baby boomer, en travaillant les ongles de façon horizontale. Le résultat sera un peu moins précis, et il vous faudra faire attention en permanence au sens de votre pinceau, pour bien positionner les couleurs

Vous pouvez également avoir une pratique qui diffère en ce qui concerne le nombre de couches. Un seul passage peut suffire pour un gel de couleur hyperpigmenté, alors qu’il en faudra beaucoup si vous optez pour un vernis semi-permanent.

Pour un rendu plus glamour, ou si votre résultat n’est pas suffisamment fondu, vous pouvez enfin faire le choix de déposer des paillettes.

Dans tous les cas, il est important de travailler proprement, en veillant à ce qu’il n’y ait aucune fibre sur les ongles avant la catalysation. Le fait d’utiliser une éponge spécifique et du gel de couleur constitue aussi un des secrets : c’est la solution la plus facile, et elle offre le résultat le plus harmonieux

Enfin, rien ne remplace l’entraînement : testez sur des tiges, ou sur les mains de vos proches, et devenez vous aussi une spécialiste du baby boomer !

Votre formation prothésiste ongulaire avec Espace Concours 

Vous souhaitez devenir prothésiste ongulaire ? Suivez pour cela la formation prothésiste ongulaire à distance d’Espace Concours.