Une formation accessible et tout commence...

Prothésiste ongulaire : travailler en indépendant

 travailler en indépendanteS’installer en tant que prothésiste ongulaire indépendante demande vous intéresse ? Le quotidien des prothésistes est partagé entre les prestations ongulaires et les tâches de gestion dont elles doivent s’acquitter. Les tâches de gestion sont d’autant plus importantes lorsque le professionnel est à son compte.

  • Comment devenir prothésiste ongulaire à domicile ?
  • Les différents statuts juridiques pour les indépendants
  • Le statut d’auto-entrepreneur

 

Comment devenir prothésiste ongulaire à domicile ?

Avant toute chose, il faut disposer d’une certification afin de maîtriser les techniques indispensables à la réalisation de prestation ongulaire. La certification peut s’obtenir avec une formation en présentiel ou bien grâce à une formation à distance avec un organisme spécialisé.

Ensuite, il faut établir un plan d’entreprise, qui reprend les anticipations financières de long terme de la société que vous voulez développer. Toutes les futures dépenses doivent être calculées afin de définir les prix de ventes de ses prestations. Ces dernières doivent couvrir les coûts de la prestation, mais ils ne doivent pas que les prix soient trop élevés afin de garder votre clientèle.

Une fois que le projet est cadré, il est possible de commencer les démarches administratives pour débuter en tant que prothésiste ongulaire à domicile.

Pour des informations complémentaires sur les démarches à effectuer pour exercer la prothésie ongulaire à domicile vous pouvez consulte notre page dédié à comment devenir prothésiste ongulaire à domicile.

 

Les différents statuts juridiques pour s’installer

Il existe différents statuts juridiques qui permettent de débuter une activité à son compte. Il faut comparer les différents statuts et choisir celui qui est le mieux adapté à votre situation.

Ci-dessous vous trouverez la liste des différents statuts juridique :

  • micro-entreprise ;
  • Entreprise individuelle en nom propre (EI) ;
  • Entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) ;
  • Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ;
  • Société par action simplifiée unipersonnelle (SASU) ;
  • portage salarial.

 

Le lien suivant vous donnera toute l’information relative aux différents statuts juridiques pour s’installer en tant que prothésiste ongulaire à domicile.

 

Le statut d’auto-entrepreneur

Le statut d’auto-entrepreneur est celui qui est le plus favorablement soutenue par les différents gouvernements. C’est un statut juridique apprécié pour la facilité et la rapidité des démarches. Beaucoup de professionnels ont opté pour ce statut. Il ne faut pas oublier que ce statut possède quelques désagréments. En effet, le professionnel est moins protégé par les aides de l’État et il se trouve plus limité dans son activité.

Vous pouvez consulter le lien suivant pour davantage d’informations concernant le statut d’auto-entrepreneur.

 

Découvrez également :