Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Faire valoir son expérience pour obtenir son CAP AEPE

Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) peut être obtenu par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Si vous travaillez dans le secteur de petite enfance notamment en crèche, halte garderie, assistante maternelle… C’est une méthode idéale pour toutes celles qui ont cumulé de l’expérience sur le terrain et qui souhaitent la transformer en diplôme. Vous souhaitez en savoir plus sur comment se former au CAP AEPE ?

Une année à temps plein d’activité pour prétendre à la VAE

Depuis 2002, toute personne qui justifie d’une activité professionnelle en petite enfance qu’elle soit salariée ou non, bénévole, d’au moins une année à temps plein ou au moins à mi-temps et même à l’étranger mais, réalisée dans le même secteur professionnel peut prétendre se présenter au CAP AEPE via la Validation des Acquis de l’Expérience donc sans passer les épreuves pour obtenir la certification. Et, c’est depuis 2017, que l’ensemble des activités exercées est pris en compte pour faire une demande pour obtenir le CAP AEPE à savoir : activités professionnelles salariées, non salariées, bénévolat ou volontariat, sports de haut niveau, activités exercées dans le cadre de responsabilités syndicales, activités exercées lors d’un mandat électoral local ou d’une fonction d’électrice locale, des activités réalisées en formation initiale ou continue sont également prises en compte (périodes de formation en milieu professionnel, périodes de mises en situation en milieu professionnel, stages pratiques, préparations opérationnelles à l’emploi, périodes de formation pratique de contrat d’apprentissage, de contrat de professionnalisation ou de contrat unique d’insertion).

Etapes pour valider ses acquis de l’expérience pour obtenir le CAP AEPE

Pour l’obtention du CAP AEPE via la VAE, il faut tout d’abord compléter un dossier qui est constitué de deux livrets et le présenter au jury (un livret de recevabilité qui permet de faire la demande de la VAE, le second livret est un descriptif d’activités qui seront portées à la connaissance du jury). Le jury est composé de professionnels(les) de la petite enfance et d’enseignants(es) du CAP. Après un entretien, il va comparer les compétences acquises lors de votre expérience professionnelle et celles décrites dans le référentiel du CAP AEPE pour délivrer tout ou une partie du diplôme.

Il vous faudra également présenter un formulaire de candidature dûment renseigné avec votre signature manuscrite ou électronique, des documents justifiant de la durée des activités exercées dans le domaine de la petite enfance, des certifications ou parties de certifications obtenues mais également des attestations de formation suivie dans le domaine.

A l’issue de l’entretien, le jury peut délivrer qu’une partie du CAP AEPE. Cela pourrait être votre cas si vous n’avez exercé qu’un seul type de métier dans la petite enfance (assistante maternelle ou encore garde d’enfants à domicile). En effet, le CAP AEPE couvre deux grands domaines : l’accueil individuel et l’accueil collectif et l’EP2 du CAP AEPE couvre ce dernier. Donc, si vous n’avez aucune expérience dans l’accueil collectif, le jury vous accordera que partiellement le CAP AEPE. Il vous sera possible sur une période de cinq ans de passer les épreuves correspondantes aux manques ou de redéposer un dossier de VAE complété de votre expérience dans le domaine non validé en exerçant d’autres types de métiers de la petite enfance.

Pour obtenir la validation totale vous pouvez vous faire aider par le Centre Académique de Validation des Acquis de l’Expérience (CAVA). Il analysera notamment les causes de l’échec et pourra vous aider à formuler votre expérience tant à l’écrit qu’à l’oral d’une manière telle que le jury pourra en déduire que vous avez les compétences attendues et qui sont décrites dans le référentiel du diplôme. Cette aide peut être apportée lors d’entretiens individuels avec des conseillers pédagogiques, des ateliers de méthodologie, d’une préparation à l’entretien avec le jury ou d’un accompagnement pour remplir le premier livret.

Mais, il faut savoir que cet accompagnement à un coût. Il peut être financé dans le cadre des demandeurs d’emploi, de la formation continue, etc.

Pour préparer votre VAE, vous avez besoin d’un congé. Il devra être demandé à l’employeur et sa durée ne peut pas excéder 24 heures de temps de travail consécutives ou non par validation. Pour obtenir le congé, la personne en CDD doit justifier de 24 mois d’activité salariée ou d’apprentissage (consécutifs ou non) au cours des 5 dernières années. Le congé est assimilé à une période de travail pour déterminer vos droits en matière de congé payé annuel.

La demande de congé devra être transmise à l’employeur au moins 60 jours avant le début de la VAE et devra préciser : le diplôme, le titre ou le certificat de qualification visée, la date, la nature et la durée des actions envisagées, le nom de l’organisme certificateur. Dans les 30 jours suivant la réception de votre demande, l’employeur vous informera par écrit de son accord ou des raisons motivant le report ou le rejet de l’autorisation d’absence. Ce report ne peut pas excéder 6 mois à compter de la demande.

Au retour du congé, vous devrez présenter une attestation de présence fournie par l’autorité ou l’organisme habilité à délivrer une certification. Vous ne pourrez demander un nouveau congé pour une VAE auprès du même employeur qu’après un délai d’un an.

Pour conclure, il faut préciser que si vous souhaitez avoir plus d’informations pour obtenir le CAP AEPE via la VAE, il ne faut surtout pas hésiter à contacter le CAVA le plus proche de chez vous qui vous donnera tous les renseignements dont vous avez besoin et notamment la date de la réunion d’information qui est obligatoire.

Outre la VAE, il existe aussi d’autres moyens pour obtenir son CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE).

Vous souhaitez en savoir plus ?

Dernières actualités

 « Je recommande Espace Concours à tout le monde autour de moi ! »

23 mai 2019 Beauté
Rien de plus normal qu’une professeure ou un professeur évalue une apprenante ou un apprenant. Chez Espace Concours, on a inversé les rôles. C’est au tour de... Lire la suite

Espace Concours : « un suivi de formation génial ! »

16 mai 2019 Beauté
Durant tout le mois de mai, Espace Concours vous propose de partir à la découverte de notre apprenante Marline. Passionnée par l’univers de la beauté, elle a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00