Une formation accessible et tout commence...

Comment travailler dans les métiers de la petite enfance ?

Le secteur de la petite enfance vous attire ? Vous pouvez vous former après le collège, le lycée ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Vous souhaitez vous tourner vers des métiers qui ont un sens pour vous et qui sont utiles aux autres ? Vous vous êtes donc naturellement tournée vers les métiers de la petite enfance. Parmi tous ceux qui existent, ce sera à vous de choisir le cadre de travail selon vos préférences : depuis votre domicile, en structures de la petite enfance ou encore en école maternelle. Pour évoluer dans les métiers de la petite enfance, il vous sera recommandé de suivre une formation pour obtenir votre diplôme du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE). Vous pourrez également devenir fonctionnaire territorial en passant un concours. 

 

Le métier d’assistante maternelle 

L’activité d’assistante maternelle vous permet de travailler dans l’un des métiers de la petite enfance depuis votre domicile. Elle peut alors accueillir jusqu’à 4 enfants maximum de moins de 3 ans. Empathie, patience et pédagogie sont les qualités indispensables pour s’épanouir en tant qu’assistante maternelle. Garder son calme et être à l’écoute des jeunes enfants et des parents est également très important dans le quotidien d’une AssMat’.

Si 90 % des assistantes maternelles exerçant en France sont indépendantes, certaines se regroupent de plus en plus au sein d’une Maison d’Assistantes maternelles (MAM). Les MAM peuvent accueillir jusqu’à 4 AssMat’. Les professionnelles peuvent également choisir d’exercer en crèche familiale, une structure gérée par une collectivité territoriale ou une entreprise privée et placée sous la direction d’un puériculteur ou d’un médecin. Les AssMat’ font l’objet d’un encadrement et d’un accompagnement professionnel assuré par le personnel de l’établissement.

Pour exercer en tant qu’AssMat’, vous devrez obtenir votre agrément, c’est-à-dire une autorisation de la part du président du conseil départemental. Vous avez plusieurs options possibles pour suivre une formation d’assistante maternelle et obtenir le diplôme nécessaire à l’exercice de cette activité.

Vous souhaitez avoir d’informations sur le métier d’assistante maternelle ?

Comment faire pour travailler en école maternelle ? 

Vous ne souhaitez pas vous occuper d’enfants depuis votre domicile, vous préférez participer au développement de chaque enfant dans un cadre comme celui de l’école maternelle. Pour travailler en école maternelle, rien ne vous oblige à devenir professeur(e) des écoles. Devenir ATSEM vous permet de travailler en établissement scolaire tout en étant proche des jeunes enfants au quotidien.

L’Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles n’est pas à confondre avec la profession d’AssMat’. Les ATSEM sont des fonctionnaires territoriaux avec un statut spécifique. L’ATSEM est un agent territorial qui accompagne, tout au long de la journée, les enfants des écoles maternelles dans les activités et apporte une assistance technique et éducative à l’enseignant mais également aux animateurs dans le cadre des activités périscolaires. Le quotidien de la professionnelle consiste à accompagner les enfants à la fois dans leurs apprentissages, leur développement et l’acquisition de leur autonomie. De plus, les ATSEM sont en charge de l’hygiène des jeunes enfants des classes maternelles. Elles préparent et mettent en état de propreté les locaux et le matériel dont les enfants se servent.

Pour mener à bien les différentes missions de la professionnelle petite enfance, il vous faudra naturellement apprécier les enfants, savoir les mettre en confiance et faire de preuve de patience et de pédagogie. Il est également possible de devenir ATSEM sans passer par le concours. Pour cela, il vous faudra être titulaire du diplôme du CAP Petite Enfance, nouvellement CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE). Renseignez-vous sur les objectifs du CAP AEPE.

Vous souhaitez en savoir sur comment faire pour travailler en école maternelle ? 

 

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Le métier d’auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture peut exercer son activité au sein de différents établissements. Que ce soit au sein de crèches ou en maternité, elle joue le rôle d’accompagnatrice des nouveau-nés dans leur éveil, leurs apprentissages, etc. Cette profession est très axée sur le côté médical de la petite enfance puisque la professionnelle fournie des soins quotidiens aux tout-petits et participe également aux consultations médicales. Mais ses missions peuvent évoluer selon la structure où elle exerce.

En savoir davantage sur le métier d’auxiliaire de puériculture.

Le métier d’auxiliaire de crèche

Comme son nom l’indique, l’auxiliaire de crèche travaille au sein de crèches. On l’appelle aussi agent de crèche ou aide auxiliaire de puériculture. Comme pour les autres métiers de la petite enfance, la professionnelle est présente dans les structures d’accueil afin de garantir le bien-être, l’éveil mais également la sécurité des enfants présents. L’auxiliaire de crèche est avant tout un métier de passion qui requiert bon nombre de qualités et compétences. Pour en savoir plus sur le parcours de formation et les qualités à avoir pour devenir une véritable professionnelle, renseignez-vous en détail sur le métier d’auxiliaire de crèche.

Le métier de nounou

L’activité de nounou est souvent confondue avec celle de l’assistante maternelle et pourtant les deux métiers possèdent des différences fondamentales. De la même manière, être nourrice est différent d’être baby-sitter. La nounou exerce son travail au domicile des parents de ou des enfants à garder. Elle exerce plusieurs missions pouvant varier selon le contrat établi avec eux. Une nourrice ne fait pas que garder des enfants, elle s’occupe notamment d’accompagner les petits à leurs activités et peut également réaliser certaines tâches ménagères.

Renseignez-vous en détail sur les missions et le parcours de formation pour devenir nounou.