Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30

Les techniques de nail art Popits et Dip Powder Nail

14 février 2020
Beauté

La panoplie des prothésistes ongulaires s’agrémente régulièrement d'outils et techniques qui permettent de leur faciliter la vie, avec des rendus plus rapides et précis.

  • Les popits : modeler l’ongle avec un moule
  • Dip Nail Powder : coloration résistante et instantanée

 

Le secteur de la beauté, toujours en osmose avec les différentes modes, est en perpétuelle révolution esthétique. Ces derniers temps néanmoins, plus qu’une évolution naturelle des tendances, ce sont des innovations technologiques et techniques qui ont bouleversé le quotidien des nail-artists.

Nous vous proposons d’explorer deux de ces nouveautés qui ont fait surface au cours de ces dernières années et qui commencent à être largement adoptées par les professionnels de la prothèse ongulaire.

 

Les popits : modeler l’ongle avec un moule

Résultat de l’évolution de nombreuses techniques, les popits sont une solution pratique et efficace permettant d’effectuer simultanément la pose et le modelage d’ongles artificiels.

Les « popits » sont des moules en plastique, rigides mais légèrement déformables grâce à deux pinces sur leurs côtés. 

L’idée fondamentale des popits est qu’à la place de sculpter le faux ongle directement sur la main ou par le biais d’un chablon, on va l’appliquer sur ce moule spécialement adapté pour épouser la forme de l’ongle de la personne. Le modelage se crée ainsi séparément, ce qui permet une meilleure visibilité et la possibilité de plus facilement corriger une erreur.

 

Comment utiliser les popits ? 

  1. Commencez par préparer les ongles notamment en appliquant un primer, en sculptant les ongles et en repoussant légèrement les cuticules. 
  2. La suite s’effectue entièrement sur la popit même. Appliquez une couche d’acrygel dans le creux de cette dernière, jusqu’à atteindre la longueur souhaitée du faux ongle. De manière générale, il vaut mieux ne pas dépasser la moitié du moule pour garder un beau rendu naturel. 
  3. Affinez le gel par le biais d’un pinceau jusqu’à lui faire prendre la forme désirée (pointue, arrondie ou rectangulaire). Vous pouvez également appliquer différents bijoux et paillettes pour des rendus plus sophistiqués, idéalement avant la pose du gel.
  4. Une fois la popit préparée, il suffit de l’appliquer sur l'ongle en n’hésitant pas à appuyer assez fermement de manière à bien épouser l’arrondi de l'ongle. Le moule doit parfaitement suivre le tracé de l’ongle ou bien la prothèse ne sera pas correctement fixée.
  5. A ce stade, l’acrygel est encore sous sa forme gélatineuse. Le modelage étant déjà terminé, on opère alors un passage sous lampe à UV afin de le solidifier. L’acrygel va ainsi à la fois suivre les contours du moule tout en étant fixé sur le vrai ongle, formant alors un ensemble cohérent.
  6. Une fois sec et solide, il est temps d'utiliser les petites pinces sur les bords du moule pour le détacher du nouvel ongle formé, ce qui devrait normalement produire le fameux « pop ». Il ne reste plus qu’à sculpter l’ongle afin de l’affiner et d’effectuer un travail de remplissage.

 

Quels sont les avantages des popits ? 

  1. Les popits sont une petite révolution dans le monde de la prothèse ongulaire. Beaucoup moins fastidieux à utiliser que les méthodes traditionnelles, les popits permettent de créer l’ongle au préalable avant de les appliquer sur les vrais ongles.
  2. Cela permet également d’avoir une bien meilleure estimation du rendu final, car le dessus est transparent : il est alors possible pour le nail artist comme pour le client(e) de voir ce que va donner l’ongle dans sa totalité avant de le poser.

Cette technique ne sert néanmoins que de base. N’oubliez pas que votre expertise en tant que prothésiste ongulaire provient aussi du reste des soins que vous êtes en mesure d’appliquer par la suite : remplissage, techniques de réparation, french manucure

 

Dip Nail Powder : coloration instantanée et résistante

Aussi appelé « vernis en poudre » ou « poudre holographique d’ongle », le Dip Nail Powder est une arrivée relativement récente dans le domaine de la Prothétise Ongulaire. Il consiste à appliquer des couches de versnis et de poudres de pigments en alternance jusqu'à l'obtention du résultat final. Résultat : des colorations et un éclat qui nécessiteraient d’ordinaire bien plus de temps et l’interventions de différents produits en seulement une dizaine de minutes.  

 

Comment l’utiliser ? 

  1. Au préalable, il est préférable d’utiliser un primer et de bien l’appliquer sur les ongles à traiter. Ce produit à comme objectif d’assécher l’huile naturelle qui recouvre l’ongle et de le déshydrater, permettant ainsi une adhésion optimale du vernis et de la poudre.
  2. Le principe est relativement simple : appliquez tout d’abord une base adhésive qui permettra à la poudre de s’accrocher à l’ongle, puis plongez l'ongle dans la poudre jusqu’à ce qu'il y soit complètement immergé pendant quelques secondes.
  3. Une fois l’ongle ressorti, la poudre sera fermement collée sur l'ongle et partira facilement du reste du doigt à l'aide d'un gros pinceau souple. Il est également possible d’appliquer le vernis via une brosse ou un pinceau en allant piocher dans le pot, ce qui permet une application plus fine et modérée.
  4. Avant d’entamer les couleurs, il est toutefois préférable d’appliquer une première base blanche couleur chair environ sur les trois quarts de l’ongle (depuis l’extérieur). Cette base permettra de gommer les défauts et les irrégularités de l’ongle et de mieux faire ressortir la couleur à appliquer par la suite.
  5. La suite de la manucure se déroule sous forme de couches successives de poudre et en fonction des envies. Les poudres peuvent aller de la simple coloration à des rendus plus éclatants en passant par l’incorporation de fines paillettes.

  6. Attendez que la première base sèche (cela ne devrait pas prendre plus de 3 minutes), puis répétez le même processus en appliquant l’adhésif sur tout l’ongle cette fois-ci avant d’y placer la couleur désirée. Passer une seconde couche de couleur est préférable afin d’avoir un meilleur rendu. Afin d’éviter que la base adhésive sèche, il est aussi recommandé de procéder rapidement ou de l’effectuer doigt par doigt.

  7. Par la suite, on applique une couche de protection, ce qui permettra de solidifier la poudre et de lui donner un aspect plus lisse. Après être satisfait du rendu, sculptez une dernière fois l’ongle dans la forme désirée, en faisait particulièrement attention si vous utiliser une foreuse à ongle.

  8. Il ne reste plus qu’à laver les mains (ou utiliser une lingette d’alcool) afin d’enlever les restes de poudre, appliquer un topcoat et le tour est joué !

 

Avantages et inconvénients du Dip Powder Nail

  1. Le Dip Powder Nail présente plusieurs avantages non négligeables pour les professionnels de la prothésie ongulaire. On notera dans un premier temps, sa rapidité et sa facilité d’application : vous pouvez obtenir de très bons résultats en une dizaine de minutes.
  2. Les client(e)s peuvent voir et choisir entre les différents pots, ce qui donne naturellement un certain caractère visuel à cette expérience.
  3. Enfin, la poudre va avoir l’avantage de protéger et de rigidifier l’ongle, capable de perdurer plus de trois semaines en bon état tout en étant hydrophobe.
  4. Cette technique, encore nouvelle, présente toutefois quelques inconvénients : le premier concerne la méthode afin de les effacer. En effet la solution est solidement accrochée, il va presque toujours falloir passer par une dissolution à l’acétone, en collant des cottons imbibés sur le vernis par exemple. En plus du désagrément, cette pratique a aussi tendance à fragiliser l’ongle si elle est utilisée de manière répétée. Une certaine inquiétude est également présente dans les instituts de beauté, car il ne s’agit pas d’une pratique particulièrement hygiénique, les client(e)s plongeants chacun leurs doigts dans les mêmes pots. En tant que professionnel, vous devez ainsi être particulièrement vigilant quant à l’hygiène de vos client(e)s ou bien appliquer cette technique par le biais d’un pinceau afin d’éviter les contacts directs.  

 

 

 

Comment se former ?

La formation Prothésiste Ongulaire

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Comment bien attacher bébé dans son siège-auto ?

17 septembre 2020 Petite enfance
Depuis quelques années, la sécurité routière renforce drastiquement ses réglementations. Il faut dire, qu’il n’existait que très peu de règles il y a... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Vendredi 8h30 - 18h
Samedi 9h30 - 12h30