Une formation accessible et tout commence...
Publié le 22/01/2020 -
1 min de lecture

Quelle technique d’onglerie choisir ?

Partager sur
Quelle technique d’onglerie choisir ?

Plutôt gel, résine ou porcelaine ? Espace-Concours propose ici une présentation des différentes techniques de pose de faux ongles. Gel, resine, porcelaine… Quelles sont les différences et que choisir ? Cet article permettra aux prothésistes ongulaires professionnels à choisir la meilleure technique en fonction de leurs clients et aux amatrices de choisir la technique qui leur convient le mieux !

 

Les différentes techniques de prothésiste ongulaire 

 

Les faux ongles en gel 

Avec la technique de résine, l’utilisation du gel est une des premières apparues en Europe dans la pose de faux ongles. Les premières utilisations se faisaient à l’aide d’une capsule (prothèse en plastique) qui était collée sur l’ongle et ensuite fixée à l’ensemble de l’ongle grâce au gel. L’inconvénient est que le gel ne durcit pas à l’air libre mais doit être séché à l’aide d’une machine UV. Aujourd’hui, il existe de nouvelles formules sans capsules. Le gel UV s’applique directement sur l’ongle et avec l’aide de chablon (morceau de papier double face et un peu rigide utilisé pour allonger l’ongle sans capsule), il permet de construire la forme et la longueur désirée pour celui-ci. La pose d’ongle en gel avec la technique du chablon prend environ une heure à 1h30. Il existe aussi du polygel qui est un mélange de gel et d’acrylique.

 

Les faux ongles en Résine

L’utilisation de la résine s’est vue renouvelée il y a quelques années par une norme européenne qui considérait que les produits utilisés étaient toxiques. Aujourd’hui les ongles résines sont toujours présents dans les salons de manucure. La résine est une colle qui s’applique au pinceau et elle est associée et de la poudre qui permet de solidifier l’ongle. La résine est appliquée sur l’ongle, puis plongée dans la poudre avant d’appliquer une seconde couche de résine. La résine ne durcit pas à l’air libre mais grâce à un catalyseur qui est appliqué à la suite pour solidifier l’ensemble. La résine ne permet pas d’allonger l’ongle. Pour cela elle doit être associée à la pose de capsules.

L’avantage ? La pose de faux ongles en résine coûte moins cher que celle d’ongles gels car les matières premières sont plus abordables et le temps de travail plus court. L’inconvénient de l’utilisation de la résine est qu’elle attaque plus l’ongle naturel et qui si la pose est mal faite, elle peut laisser s’infiltrer les bactéries. Cependant, lors de la dépose, la résine se dissout beaucoup plus facilement que le gel qui doit de préférence être retiré par une professionnelle. La pose d’ongle en résine est plus rapide que la pose d’ongle en gel, comptez environ 45 minutes. 

 

 

Si vous désirez en savoir plus, suivez la formation onglerie à distance avec Espace-Concours, spécialiste de la formation à domicile.

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Les faux ongles en acrylique

Cette technique utilise de la poudre d’acrylique mélangée avec du liquide monomère. Les deux sont mélangés afin d’obtenir une boule de matière souple qui sera ensuite modelée sur l’ongle selon la longueur et la forme désirée. Pour allonger l’ongle davantage, il est possible d’utiliser des capsules ou des chablons. Pour la technique des chablons, il faut choisir un vernis acrylique conçu pour la construction. L’avantage de cette technique est que l’acrylique durcit à l’air libre. Pas besoin de catalyseur ni de machine UV ! Si les faux ongles en résine et en acrylique sont moins chers, ils sont aussi plus agressifs pour l’ongle naturel car les produits utilisés sont plus nocifs. Si le rendu est globalement le même, les ongles en résine et en acrylique sont moins souples que ceux en gel et peuvent donc êtres plus douloureux en cas de choc.

 

Les faux ongles en porcelaine

La technique du gel porcelaine est apparue plus récemment. C’est un vernis de construction auquel a été ajouté de la fibre de verre. Comme le gel, cette formule se travaille sur l’ongle directement ou à travers la pose de capsules. Le désavantage de cette technique est son prix. En effet la pose d’ongles porcelaines revient à plus cher que les deux autres techniques car ces matériaux sont plus coûteux. Par contre, cette nouvelle technique a été étudiée pour protéger l’ongle et la cuticule et éviter d’abîmer les ongles naturels. Les ongles porcelaine sont plus solides que les ongles en résine ou en porcelaine. Ils sont donc plus durables. Les matériaux utilisés pour cette technique peuvent sécher à l’air libre. 

 

En savoir plus sur :

 

Comment se former ?

LA FORMATION PROTHÉSISTE ONGULAIRE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète