Une formation accessible et tout commence...

Quelle procédure pour exercer dans un salon de beauté ?

Vous êtes intéressée par les métiers de l’esthétique et de la beauté du regard et souhaitez savoir où exercer l’extension de cils ? Découvrez sous quelles conditions il est possible d’exercer directement en salon de beauté après la formation en extension de cils.

Se former

Il est possible pour n’importe qui d’exercer dans un salon de beauté, à condition d’avoir suivi la formation adéquate. Pour travailler en tant qu’esthéticienne dans un salon, vous devez au moins disposer d’un CAP Esthétique, Cosmétique, Parfumerie, ou d’un diplôme ou d’une formation équivalente.

Si vous souhaitez y exercer l’extension de cils, il vous faudra une formation spécialisée comme la formation beauté du regard, afin d’en maîtriser les techniques (extensions cil à cil, volume russe, teinture cils et sourcils, dépose des extensions de cils, etc.). En effet, pratiquer l’extension de cils implique de travailler au plus près des yeux des clientes, il est donc essentiel de bien connaître les produits (pince, cil en soie, colle chirurgicale, etc.) et les normes à appliquer lors d’une pose.

Le quotidien en salon de beauté

Si vous êtes employé en salon en tant qu’esthéticienne, et pratiquez l’extension de cils en plus, alors un certain nombre de tâches rythmeront votre quotidien.

Au cours des séances avec les clientes, vous mettrez en œuvre votre savoir-faire technique en extensions de cils, mais aussi votre sens du relationnel. Vous serez également disponible pour répondre aux questions de la cliente et la conseiller, notamment en ce qui concerne les produits à utiliser et les conseils pour entretenir ses extensions.

En dehors des séances de pose, vous serez amenée à participer aux diverses tâches qui font le quotidien d’un salon de beauté, qu’il s’agisse de l’entretien des surfaces, de la gestion des stocks, des commandes de produits, ou de la réception d’appels téléphoniques et de la gestion des rendez-vous.

Être autoentrepreneur en salon de beauté

Si le quotidien d’une esthéticienne en salon de beauté ne vous attire pas, sachez que vous pouvez également pratiquer l’extension de cils ou tout autre service de beauté spécialisé en tant qu’auto-entrepreneur tout en travaillant directement en salon.

En effet, de nombreux salons font appel à des intervenants extérieurs freelance pour élargir la gamme de services qu’ils proposent. Chacun y trouve alors son compte. La technicienne en extension de cils peut profiter de conditions de travail professionnelles et de la clientèle fidélisée d’un salon, et le salon attirera de nouvelles clientes grâce à cette nouvelle offre sans devoir engager un salarié à l’année.

La rémunération

Lorsque vous débutez votre carrière en étant employé dans un salon, vous êtes rémunéré à hauteur du SMIC. Votre salaire évoluera au fur et à mesure que vous gagnerez en ancienneté.

Si vous exercez en tant qu’auto-entrepreneur freelance dans un salon de beauté, vous fixez vous-même vos tarifs, en accord avec la personne responsable de l’établissement. Vous ne serez pas salarié, mais serez rémunéré au service effectué. De manière générale, une pose d’extensions de cils est facturée entre 70 et 90 €, et jusqu’à 140 € pour les poses les plus d’extensions de cils complexes et les plus longues.

Pour en apprendre plus :