Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Quelle procédure pour exercer dans mon propre salon ?

De l’esthétique à domicile au travail en freelance dans un salon, plusieurs options s’offrent à vous pour exercer l’extension de cils et les autres métiers de la beauté. Si vous vous envisagez d’ouvrir votre propre salon, peut-être vous sentez-vous un peu perdu au vu des démarches à entreprendre.

Quelles sont les qualifications nécessaires ?

Pour commencer, il est utile de préciser que n’importe qui ne peut pas se lancer dans la création d’une entreprise dans le milieu de la beauté. Afin d’exercer dans ce milieu, il vous faudra être diplômé d’un CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie, ou d’un équivalent.

Sachez toutefois qu’il est possible d’ouvrir un salon sans diplôme, mais il faudra alors justifier d’au moins 3 ans de pratique professionnelle dans ce domaine d’activité.

L’étude de marché

Avant de vous lancer dans les démarches administratives, il vous faudra étudier scrupuleusement de marché de votre activité par rapport à votre secteur, aux concurrents et à la clientèle.

Plus vous serrez éloignés géographiquement de vos concurrents, et plus vos services seront différents des leurs, plus votre potentiel commercial sera fort. Il faudra que vous regardiez de près quels produits et quels soins sont proposés par vos futurs concurrents afin de vous assurer de proposer quelque chose de différent.

Ces choix se feront bien évidemment en fonction des clients potentiels de votre établissement. Pensez donc à évaluer leurs besoins et leur budget. Pensez d’ores et déjà à une stratégie marketing afin de les amener à choisir votre salon.

Déclarer son établissement

Pour vous lancer, il faudra que vous déclariez votre entreprise auprès de la chambre des métiers et que vous choisissiez un statut juridique. Plusieurs sont envisageables pour ouvrir un salon, mais c’est l’EURL ou la SARL qui sont souvent privilégiés pour ce genre d’activité.

L’EURL est la forme juridique d’entreprise la plus simple à gérer, mais est réservée à des entreprises ayant un chiffre d’affaires peu élevé.

La SARL offre beaucoup plus de liberté, mais oblige à déclarer votre affaire sous forme de société, ce qui entraîne certains types d’imposition spécifiques.

Il faudra vous poser les bonnes questions par rapport à votre activité : créez-vous cette affaire seul ou à plusieurs ? Est-ce votre activité principale ? Sous quel régime fiscal souhaitez-vous exercer ? Quel sera le capital généré par votre affaire ? Combien devrez-vous investir pour mettre en place votre activité ?

Le business plan

Rédiger un business plan est une étape importante, elle vous permettra de rassembler toutes les informations concernant votre futur salon de beauté. Il s’agit d’un document regroupant toutes les informations concernant les futurs employés, les produits et les services, l’étude de marché, le plan financier et la forme sociale de l’entreprise.

Il doit être rédigé le plus en détail possible et vous servira à convaincre d’éventuels partenaires financiers de la viabilité de votre projet.

Quelques conseils

Pensez sans cesse à vous démarquer des concurrents en proposant un vrai concept, en personnalisant votre salon et/ou en proposant des soins haut de gamme.

En plus des soins, proposez des produits à la vente afin d’augmenter vos revenus.

Soyez irréprochable au niveau de l’hygiène et du respect des normes de sécurité.

Et enfin, pensez stratégie marketing : site internet, flyers, partenariat avec d’autres commerçants, etc. Tout ce qui peut augmenter votre visibilité est bon à prendre.

Pour aller plus loin :

Dernières actualités

CAP Petite Enfance : Annaïg nous donne son avis sur Espace Concours

13 août 2019 Petite enfance
Annaïg, 40 ans, a opté pour un CAP Petite Enfance chez Espace Concours pour se reconvertir professionnellement après avoir eu ses trois enfants. Aujourd’hui,... Lire la suite

Rentrée scolaire 2019 : organisation et recherche de stage pour votre CAP Petite Enfance

13 août 2019 Petite enfance
Le début de l’année scolaire se rapproche et il est temps de se préparer aux 16 semaines de stages, l'une des étapes requises pour obtenir le CAP Petite... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00