Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h

Le quotidien du praticien(ne) massage bien-être

La formation professionnelle d’un(e) praticien(ne) massage bien-être mène évidemment à la pratique de l’activité, mais qu’en est-il exactement du déroulement de ses journées ? Le quotidien d’un praticien(ne) massage bien-être peut paraître répétitif au premier abord, mais ce métier de contact est en fait très varié et peu routinier

 

  • Le déroulement de la journée du praticien(ne) massage bien être
  • Le métier de masseur(se) dans la pratique : une activité professionnelle peu routinière au quotidien 


 

Le déroulement de la journée du praticien(ne) massage bien être

Le/la masseur(se) bien-être réalise ses journées selon le protocole bien défini qu’il/elle aura appris au cours de sa formation massage bien-être. Celui-ci passe par l'accueil du client et l'écoute afin de définir la pratique de massage la plus adaptée à ses besoins. 

 

  • Préparer l’espace de massage :  le/la praticien(ne) aménage son espace de travail dans le but de créer un espace de confiance, de détente et de relaxation pour le client.  
  • Accueil des clients : le/la praticien(ne) s’occupera d’accueillir chaque client et d’établir une relation de confiance avec celui-ci afin que l’échange soit facilité. Il est important de prendre son temps, la mise en confiance du client étant une étape très importante de la prestation. Il doit se sentir à l'aise et détendu pour bénéficier pleinement des bienfaits de la séance de massage. 
  • Analyse et application : le/la praticien(ne) devra s’adonner à l’analyse des potentiels problèmes et besoins de son client afin de trouver les techniques de massage les plus adaptées (massage ayurvédique, massage californien, massage suédois, massage lomi lomi).  
  • Suivi : le/la masseur(se) devra également effectuer un réel suivi de son client dans son parcours d’amélioration bien-être.

 

Le métier de masseur(se) dans la pratique : une activité professionnelle peu routinière au quotidien 

  • Une activité qui varie en fonction du client 

Dans la pratique, les journées du praticien(ne) massage bien-être sont très différentes. La pratique de son activité nécessite une adaptation à chaque cas qui se présente. En ce sens, le/la masseur(se) bien-être fera très rarement la même journée de travail compte tenu de la diversité de ses patients et de leurs problèmes et besoins. La pratique des soins, des techniques de relaxation et des massages varieront en fonction du/de la patient(e). C'est pourquoi le professionnel doit être polyvalent et adaptable aux différentes situations qui peuvent subvenir. Il doit maîtriser les techniques et leurs bienfaits pour savoir ce qui conviendrait le mieux à un certain cas. Si l'obtention d'une certification officielle suite à une formation n'est pas nécessairement requise pour exercer ce métier en France, il s'agit d'un gage de votre compétence professionnelle aux yeux du client. De fait, la formation de massage bien être permet l'acquisition de connaissances et de compétences indispensable pour exercer cette profession. 

 

  • Une activité qui varie en fonction du lieu dans lequel il exerce son métier

Mais le quotidien d’un praticien(ne) massage bien-être sera également bien différent selon le lieu où il/elle exerce son métier. Il/elle peut effectivement pratiquer son activité massage bien-être au sein d’institut, d’un spa ou bien encore réaliser ses massages à domicile. En fonction de la structure où il/elle exercera ses massages, ses journées seront organisées différemment. 

En effet, si le professionnel est salarié au sein d'un établissement, il doit suivre un emploi du temps défini par l'employeur en fonction des besoins des clients. Exercer le métier de masseur(se) en tant que professionnel indépendant permet au praticien d'obtenir une certaine autonomie dans sa pratique quotidienne. C'est pour cela que l'auto-entrepreneur doit posséder un fort sens de l'organisation, pour ne pas être débordé. Le travail en institut ou en spa quant à lui permet au masseur.se de se concentrer sur sa prestation et non sur tout l'aspect administratif et financier, qui occupe une large place du quotidien du professionnel indépendant.  Découvrez le travail d’un(e) praticien(ne) massage bien-être en institut et à son compte.

 

Renseignez-vous également sur : 

Dernières actualités

CAP 2021 : les dates d’examen

11 mai 2021 Petite enfance
Avec la crise sanitaire, de nombreuses organisations ont été perturbées. Le bac, le brevet, le CAP, le BEP et de nombreux diplômes ont vu leurs dates et leur... Lire la suite

Que faire avec mon attestation de fin de formation en beauté ?

20 avril 2021 Beauté
Vous y êtes, vous avez enfin fini votre formation et vous êtes diplômée ! Si vous avez reçu votre attestation de formation en Prothésiste Ongulaire, Beauté... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h