Une formation accessible et tout commence...

Salaire des pâtissiers

Le salaire du pâtissier

Passionné de cuisine et de desserts, vous souhaitez faire de votre hobby une profession ? Le métier de pâtissier est donc fait pour vous, ainsi vos journées seront rythmées par la fabrication de pâtisserie. Mais qu’en est-il des revenus d’un pâtissier ?

  • Le revenu minimum d’un pâtissier ;
  • Le revenu moyen d’un pâtissier.

Le revenu minimum d’un pâtissier

Pour connaître le revenu minimum d’un pâtissier il faut se référer à la grille de salaires de la convention collective Boulangerie-Pâtisserie. Cette grille définit le revenu limite de rémunération d’un pâtissier ou un boulanger, ainsi que l’évolution des salaires. Cela permet donc de les protéger en tant que travailleurs en leur assurant un revenu minimum quel que soit l’établissement où ils travaillent.

Le salaire le plus bas que peut percevoir un pâtissier est de 10,25 € brut de l’heure, peu importe le type de contrat, ce qui est l’équivalent du SMIC (10,25 €). Le revenu minimum d’un pâtissier dépend de son expérience professionnelle et de son niveau de formation. Ces facteurs ont une influence directe sur leur salaire. La grille de salaire de la profession indique que le revenu de 10,27 € correspond à un pâtissier sans diplôme ni expérience. En obtenant le diplôme de CAP Pâtisserie, ce montant passe automatiquement à 10,37 € brut de l’heure, et à 10,57€ après une année d’expérience. En perfectionnant sa formation pâtisserie et en accumulant de l’expérience professionnelle, le revenu minimum d’un pâtissier peut atteindre jusqu’à 11,19 € brut de l’heure. Cela donne un revenu minimum mensuel situé entre 1 560 € et 1 700 € brut.

En ce qui concerne les pâtissiers qui travaillent dans la restauration, leur rémunération minimum va dépendre de leur contrat et du poste qu’ils occupent dans la brigade de cuisine. Dans ce cas, la grille de salaire à laquelle il faut se référer est celle de la convention collective HCR (Hôtels-Cafés-Restaurants).

Ces informations permettent de fixer un socle de rémunération pour la profession de pâtissier. Toutefois, dans les faits, le salaire d’un pâtissier dépend d’un plus grand nombre de facteurs et est souvent supérieur au revenu minimum fixé par la grille de salaire.

 

Le revenu moyen d’un pâtissier

Une fois diplômés du CAP Pâtisserie, beaucoup de professionnels sont rémunérés à hauteur du salaire minimum qui correspond au contrat de leur premier emploi. Toutefois, rapidement ils peuvent voir leurs revenus augmenter en fonction de différents facteurs. Tout d’abord, à travers leur ancienneté dans l’entreprise. En exerçant année après année dans un même établissement, un professionnel peut alors négocier avec son employeur une augmentation.

Ensuite, selon le type d’établissement dans lequel exerce le pâtissier, son salaire peut être plus ou moins élevé. Par exemple, dans des entreprises prestigieuses, que ce soient des restaurants ou des pâtisseries, les salaires sont la plupart du temps supérieurs au revenu minimum. Par ailleurs, certains établissements offrent à leurs salariés un revenu plus élevé dès leur entrée dans l’entreprise.

Dans les faits, le salaire moyen d’un pâtissier se situe donc plutôt autour de 2 300 € brut par mois.

Les professionnels qui travaillent à leur compte ou dans des établissements très réputés peuvent percevoir un revenu mensuel qui s’élève entre 3 000 € et 5 000 € bruts par mois.

 

Si ce sujet vous intéresse, découvrez aussi :

Comment se former ?

CAP PÂTISSERIE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète