Une formation accessible et tout commence...

Le chocolat de ménage

Le chocolat de ménage est une variante des trois principaux types de chocolats, à savoir le noir, le blanc et le chocolat au lait. Il est généralement utilisé en cuisine dans la préparation de produits culinaires à base de chocolat et notamment des desserts. Dans cet article, vous saurez tout du chocolat de ménage et de ses caractéristiques.

 

Quand parle-t-on de chocolat de ménage ?

Le chocolat de ménage, ou chocolat à cuire, est une variante de deux couleurs du chocolat, le noir et le chocolat au lait. La principale différence entre le chocolat classique et le chocolat de ménage réside dans la teneur en matière issue du cacao

 

Type de chocolat Teneur minimum en cacao du chocolat classique Teneur minimum en cacao du chocolat de ménage
Noir Au moins 43% de matière issue du cacao, dont 14% de cacao sec dégraissé 30% minimum de matière issue du cacao
Au lait Au moins 25 %de matière issue du cacao, dont 2,5% de cacao sec dégraissé 20% minimum de matière issue du cacao

 

Le chocolat de ménage peut prendre plusieurs formes. On le trouve ainsi dans le commerce en poudre ou en tablettes puisqu’il fait partie des ingrédients nécessaires à la cuisine à domicile. Parfois, il n’est pas rare de trouver des tablettes de chocolat de ménage au lait avec des éclats de noisettes

 

L’utilisation du chocolat de ménage

Une fois que l’on a assimilé la différence entre les chocolats classiques et les chocolats de ménage, on peut passer en cuisine. De par son faible prix, le chocolat de ménage est majoritairement utilisé dans la conception de produits et figure parmi les ingrédients phares des gâteaux. Attention tout de même, son faible prix n’est pas indicatif de sa qualité. On utilise le chocolat de ménage dans la préparation de recettes cuites, comme des génoises ou des brownies, d’où la dénomination chocolat à cuire. Si vous désirez ajouter un décor chocolaté à votre création, alors le chocolat de ménage est idéal. Épais et souple, on peut facilement en tirer des copeaux de chocolat.

 

Il ne faut pas le confondre avec le chocolat de couverture. Tout d’abord parce que ce dernier a une teneur minimale de 43% de cacao, ça n’est donc pas le même produit. Ensuite parce que le chocolat de couverture est plutôt utilisé pour concevoir des bonbons, des glaçages ou des moulages.

 

En savoir plus sur les types de chocolats :