Une formation accessible et tout commence...

Formation en CFA pour le CAP Cuisine

Si beaucoup de gourmets en herbe se lancent dans la cuisine et le métier de cuisinier est un metier qui recrute. Puisqu’il s’agit d’une des formations disponibles dans les CFA en apprentissage, il vous est néanmoins possible de vous entraîner directement sur place !

  • Qu’est-ce que l’apprentissage en CFA ?
  • Qu’est-ce que le CAP Cuisine ?
  • Les métiers du CAP Cuisine : où effectuer son apprentissage ?

Qu’est-ce que l’apprentissage en CFA ?

L’apprentissage est un type de formation qui favorise une insertion professionnelle très rapide, puisqu’il se caractérise par l’alternance. En plus de suivre une formation classique dans ce qu’on appelle des Centres de Formation d’Apprentis (CFA), l’apprenant est invité à intégrer une entreprise dans le secteur qui lui souhaite rejoindre plus tard.

Il partage alors son temps entre des cours plus théoriques et techniques, dispensés dans les centres, et une expérience directe sur le terrain en entreprise. L’apprenti signe un véritable contrat de travail avec cette dernière, ce qui lui permet de recevoir un salaire et d’avoir le même statut qu’un employé aux yeux de l’Etat.

A terme, l’apprenti est invité à passer des examens nationaux auprès de son CFA qui lui permettront de décrocher un diplôme d’Etat certifiant ses capacités professionnelles, tels qu’un CAP ou un BEP.

L’apprentissage permet ainsi de se catapulter rapidement sur le monde du travail puisqu’il vous permet d’exercer le métier directement en vous formant. Avec l’expérience acquise en entreprise, l’assimilation des cours est d’autant plus facile et vous posséderez déjà un salaire ainsi que plusieurs années d’expérience dès le début de votre recherche d’emploi.

Qu’est-ce que le CAP Cuisine ?

Le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) est un diplôme d’état certifiant qui s’effectue en un, deux ou trois ans.

Les métiers de bouche font véritablement partie des professions qui ne mourront jamais. Néanmoins, afin de pouvoir les exercer de manière professionnelle, il est nécessaire d’avoir une preuve de ses compétences dans le domaine.

Le CAP Cuisine est le document qui vous ouvre la porte à la grande majorité des métiers de la restauration. Il a pour vocation d’être très général et de vous rendre polyvalent sur tous les aspects du monde culinaire. Après l’avoir obtenu, il vous est néanmoins possible de le compléter ultérieurement par d’autres formations plus spécialisées, telles que la sommellerie ou la boucherie.

Le CAP Cuisine a comme objectif de vous particulièrement vous préparer sur les aspects suivants :

 

 

  • Connaissance des produits et des ingrédients : leur saveur, leur texture, comment les marier…
  • Elaboration de recettes populaires et celles plus sophistiquées : entrées, plats principaux, desserts, sauces…
  • Travail sur l’importance de la présentation, à la fois dans l’assiette mais aussi sur le lieu de restauration
  • Hygiène et organisation de la cuisine
  • La hiérarchie des différents postes en cuisine

 

Les métiers du CAP Cuisine : où effectuer son apprentissage ?

Cuisiner est un exercice de tous les jours : les personnes intéressées pour entrer dans les métiers de bouche bien souvent n’attendent d’ailleurs pas de commencer une formation pour pratiquer leurs arts culinaires. Néanmoins, il est difficile de se rendre compte des réalités de la profession, notamment en ce qui concerne le suivi des cadences et les quantités massives de nourriture à produire chaque jour, sans y être directement confronté.

L’apprentissage en cuisine répond à ces interrogations en vous proposant un cadre dans lequel expérimenter, apprendre de nouvelles techniques et recettes tout en vous rémunérant et en vous prodiguant les conseils directs de professionnels du métier.

Voici les différentes structures demandant régulièrement l’aide d’apprentis en cuisine :

Restaurants

Bien évidemment, les restaurants ont constamment besoin d’un personnel affairé constamment aux fourneaux. Il s’agit ici de répondre rapidement et succinctement à des commandes tout au long de la journée (autour des heures de repas) et de savoir réaliser impeccablement les plats listés sur le menu. La répétition est donc au cœur du métier, et en fonction de la spécialisation de votre restaurant, sa carte peut être très limitée ou au contraire, relativement vaste.

Traiteurs

Très similaire au travail exercé en restaurant, les traiteurs n’ont pas besoin de se soucier de la gestion de clients dans leur établissement puisqu’ils délivrent leurs plats directement sur place en fonction des commandes. Les demandes sont ici plus variées et le métier plus mobile, bien que les cuisines aient tendance à rester statiques (ou les traiteurs utilisent celles fournies sur place).

Cantines et collectivités

Un autre secteur demandant beaucoup de cuistots est celui des cantines, où il s’agit de nourrir des groupes entiers personnes. Il existe de très nombreux établissements qui nécessitent une cuisine efficace : on y trouvera certaines entreprises ou les cafétarias d’étudiants ou d’écoliers. Le domaine de la santé est également particulièrement demandeur, notamment les maisons de retraite et les hôpitaux. L’exercice ici est plus varié puisqu’il s’agit de proposer chaque jour différents assortiments de plats tout en veillant à respecter un certain équilibre alimentaire.

Sommelier

Métier très spécifique, les sommeliers sont des experts en vins et autres alcools. Bien qu’un simple CAP cuisine ne suffise pas à véritablement faire de vous un professionnel, effectuer un apprentissage dans ce secteur peut se révéler gratifiant et vous prodiguer des compétences rares et recherchées dans le monde de la cuisine.

Découvrez aussi :