Une formation accessible et tout commence...

Savoir créer des ateliers socio-esthétique

Le quotidien d’une socio-esthéticienne est éloigné de celui d’une esthéticienne qui travaille en institut de beauté ou à domicile. Le métier de socio-esthéticienne s’exerce en effet notamment dans les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite, etc. Un quotidien qui va exiger de la part des professionnelles des qualités humaines importantes.

  • A quoi servent des ateliers socio-esthétique ?
  • Comment se déroule un atelier socio-esthétique ?

 

A quoi servent des ateliers socio-esthétique ?

Essentiellement axée sur les soins du visage et du corps (massage, manucure, maquillage, masques, gommages, etc.), la socio-esthétique apporte une réponse personnalisée aux personnes fragilisées, en leur permettant de retrouver une image positive d’elles-mêmes. Concrètement, la socio-esthétique permet aux personnes abîmées par la vie ou la maladie, d’être écoutées et embellies par des soins esthétiques, des conseils en image, etc. L’objectif est de rétablir l’estime de soi et la dignité de ces personnes. 

Les ateliers sont la continuité de ces soins : au lieu de prendre soin d’une seule personne, les ateliers réunissent plusieurs personnes, afin de tisser des liens. Cela transforme un moment déjà agréable en un moment de partage et d’amitié !

 

Comment se déroule un atelier socio-esthétique ?

Les ateliers doivent être conçus de telle sorte à créer des liens entre tous les participants et la socio-esthéticienne. Ils se déroulent généralement en petit comité, de façon à ce que chaque participant se sente écouté et qu’assez de temps puisse être accordé à chacun. Ce sont des moments de soins privilégiés qui doivent redonner confiance aux bénéficiaires. 

  • Soin des mains
  • Soin du visage
  • Cours d’auto-maquillage
  • Les couleurs et le test de colorimétrie (tests de tissus de couleurs qui mettent en valeur)
  • Soin visage et soin de la peau

 

Découvrez aussi :