Une formation accessible et tout commence...

Quelles qualités sont requises pour travailler dans la socio-esthétique ?

Le métier de socio-esthéticienne consiste à dispenser des soins à un public éloigné des instituts de beauté comme les personnes malades, les personnes âgées ou les détenus. Ce métier demande par définition d’importantes qualités humaines à commencer par l’écoute et l’empathie.

  • Une socio-esthéticienne est une professionnelle de la beauté avant tout ! Pour devenir socio-esthéticienne, toute personne doit disposer des qualités attendues chez une esthéticienne mais aussi chez les professionnels du social et de la santé.
  • Outre des compétences et des qualités propres à l’univers de l’esthétique et du cosmétique, devenir socio-esthéticienne c’est utiliser au quotidien des qualités humaines à travers différentes pratiques de soins du domaine médico-social.

Avoir les qualités d’une esthéticienne 

Avant de faire partie du corps médical, la socio-esthéticienne est avant tout une esthéticienne. Elle se charge donc des soins d’esthétique grâce aux différentes techniques apprises au cours de la formation CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie et de son expérience professionnelle.

Plus que de simplement répondre aux demandes des bénéficiaires, la socio-esthéticienne a un temps d’avance et sait identifier leurs besoins. Elle sait repérer ce dont a besoin son patient. Elle identifie donc les besoins et surtout, elle sait y répondre !

De plus, une bonne socio-esthéticienne est une professionnelle qui donne confiance aux bénéficiaires. Enfin, la socio-esthéticienne fait preuve de créativité. Quelle que soit sa clientèle, sa mission est de dispenser des soins et d’apporter de la beauté, d’embellir.

La socio-esthéticienne doit donc faire preuve d’une attention particulière envers les personnes à qui elle dispense les soins puisque ce sont des personnes en situation de souffrance ou de fragilité dans la majorité des cas. Elle doit donc être compréhensive, douce et à l’écoute.

Savoir créer des ateliers socio-esthétiques

Les objectifs de la socio-esthétique sont les suivants : par un travail éducatif basé sur l’hygiène personnelle, les soins esthétiques et les soins axés sur l’apparence, la pratique des soins individuels participe à une revalorisation de l’image de soi des patients. Cette pratique vise également à leur faire expérimenter les bienfaits de prendre soin d’eux-mêmes et à promouvoir ainsi le bien-être. L’une des activités principales des socio-esthéticiennes est de mettre en place cette pratique, afin de partager au plus grand nombre l’envie de prendre soin de soi, et le savoir-faire. Durant sa formation, la spécialiste en cosmétique apprendra à animer ces activités. Elle apprendra également à adapter chaque soin au profil de ses patients.

En savoir plus sur les ateliers de socio-esthétique

Le quotidien d’une socio-esthéticienne

Le quotidien d’une socio-esthéticienne va dépendre de l’endroit et de l’établissement dans lequel elle procure des soins. Grâce à sa formation, elle est préparée à toute éventualité. Ses missions vont varier en fonction du profil de ses patients. Certains peuvent avoir des séquelles de leur maladie : par exemple, les patients souffrant d’un cancer qui perdent leurs cheveux à cause d’une chimiothérapie. Le projet de la socio-esthétique reste le même : redonner confiance et sensibiliser au bien-être par les soins en cosmétique.

Si le lieu change, les missions de la socio-esthéticienne rejoignent celles de l’esthéticienne en institut. Elle devra malgré tout prendre en compte le fait qu’elle s’adresse ici à des personnes issues de contextes très différents, comme des personnes âgées, des détenus, des malades, etc.

Découvrez le quotidien d’une socio-esthéticienne.

 

Découvrez aussi :