Une formation accessible et tout commence...

La prothésie ongulaire : Le Nail-art

 Le Nail-artDevenir prothésiste ongulaire nécessite de maîtriser des techniques de soin, de construction et de beauté des ongles. Plus ce professionnel de la beauté des ongles développera son propre style et plus il se fera connaitre et aura de clients.

Dans cet article, vous trouverez :

  • Histoire et définition du Nail art ;
  • Les différentes techniques de Nail art.

 

Histoire et définition du Nail Art

Le Nail Art est l’art de décorer les ongles. Pour réaliser un Nail Art, on peut utiliser du vernis mais également des paillettes, des stickers et pleins d’autres accessoires qui permettent de créer différents effets sur les ongles.

Le Nail art retrace toute l’histoire de l’humanité puisque les premières traces de décor des ongles remontent à 5000 ans avant JC. Il existe une multitude de preuves de son existence lointaine et dans de nombreuses civilisations différentes : Babylone, Égypte, Chine, etc.

Au-delà de l’esthétisme, le décor des ongles était avant tout un marqueur social qui permettait d’identifier les différents groupes sociaux et l’appartenance des individus à un de ces groupes.

Le nail art n’est pas une technique de prothésie ongulaire en tant que telle, comme peut l’être le remplissage ou la dépose. Le nail art possède ses propres techniques, qui permettent de réaliser des effets plus ou moins sobres sur les ongles. Vous découvrirez de nombreuses technqiues de nail art au cours de votre formation de prothésiste ongulaire.

 

Les différentes techniques de Nail art

Le nail art se développe vite. En effet, chaque année voit l’apparition de nouvelles techniques de nail art. Il est du devoir de la prothésiste ongulaire de se tenir au fait des dernières tendances afin de proposer des prestations variées et adaptées aux demandes des clients.

Il existe différentes techniques fondamentales que la prothésiste ongulaire doit maîtriser, voici une liste non exhaustive de ces techniques :

  • Le stamping : on utilise un tampon pour imprimer des motifs sur l’ongle.
  • La peinture sur ongle : à l’aide d’un pinceau extrêmement fin, on réalise des dessins et des motifs sur l’ongle.
  • Les décorations : On applique des strass, des paillettes ou des stickers sur l’ongle. La pose d’accessoires nécessite de la patiente et de la minutie pour que le rendu soit esthétique.
  • Le striping tape : On marque d’un trait de couleur la démarcation entre la partie supérieure de l’ongle et la plaque de l’ongle.

L’évolution rapide du nail art favorise la multiplication des techniques et des outils utilisées en nail art. Ainsi, maîtriser les techniques de bases est une garantie d’être capable de s’adapter plus facilement aux différentes évolutions du nail art.

 

Si cet article vous a plu, vous pouvez consulter les pages suivantes :