Une formation accessible et tout commence...

Les métiers du médico-social

Le secteur de la médecine regroupe de nombreux métiers qui permettent d’assurer une bonne santé et une longue vie à la population. Parmi eux, les métiers du médico-social ont une importance particulière en France, notamment de par leur offre d’emploi conséquente et quasi-permanente. Avec le vieillissement de la population, l’augmentation de la demande de soins et la multiplication des établissements de santé, deux types d’emploi se démarquent dans le secteur médico-social : assistant(e) et secrétaire médicale ou médico-sociale.

 

Le métier de secrétaire médicale

Dans la catégorie des métiers du secteur médico-social, nous voulons celui de secrétaire médical(e). Diplômé d’une formation de secrétaire médicale, le ou la secrétaire médical(e) simplifiera la vie du praticien et l’accompagnement d’une personne au sein des établissements de santé (cabinet, Ehpad, centre hospitalier, etc.). Le temps peut parfois manquer pour les médecins ou autres spécialistes de santé. Il peut donc devenir un vrai handicap s’ils doivent s’occuper de tâches administratives en plus de leurs interventions. L’une des principales aides au travail du praticien médical est donc de s’occuper de tout ce qui a trait à l’administratif : gestion du patient et des fiches, tenue du standard téléphonique, gestion de l’emploi du temps du médecin ou de l’ensemble du personnel médico-social, rédaction de la fiche récapitulative ou précédant un rendez-vous. Elle accueille aussi les autres professionnels de santé et partenaires de l’établissement médical, comme les délégués médicaux. Leur emploi consiste, entre autres, à informer les médecin sur les nouveaux médicaments et services mis au point.

En plus de tout cela, elle sert également de relais entre les patients et le cabinet en assurant une fonction sociale. Elle répond aux questions des patients, les informe des horaires d’ouverture des établissements ou des possibles visites à domicile. Également appelé secrétaire médico-social, ce métier peut être exercé après avoir suivi une des nombreuses formations de niveau bac proposées en France. La secrétaire médicale peut également être amenée à travailler dans des structures spécialisées, comme des établissements d’accueil pour personne en situation de handicap.

Tout savoir sur le métier de secrétaire médical(e)

Le nouveau métier d’assistant(e) médical(e)

Ce métier ne doit pas être confondu avec celui de secrétaire médicale. Souvent appelé “nouveau métier d’assistant(e) médical(e)” cette fonction facilite également la vie du médecin. Dans son travail, l’assistante médicale accueille la personne venue pour une intervention, se charge de toute la partie administrative. Elle tient à jour la fiche et le dossier de la personne. De par son rôle d’accueil et de service aux patients, l’assistante médicale a également une forte fonction sociale. En plus de la fonction administrative au sein des établissements, la formation d’assistante médicale permet d’avoir un rôle plus sanitaire. Durant son travail, l’assistant(e) médical(e) sera amené(e) à réaliser des tâches simples en lien avec les soins administrés par le praticien. Ce peut-être, par exemple, la préparation de l’intervention, la prise de température, la mesure du poids, la préparation du matériel (nettoyage et stérilisation).

Cette professionnelle du médico-social a aussi un rôle d’accompagnement au sein de la structure médicale. Pour les patients, elle rassure et met en confiance pour une meilleure appréhension des soins. En accompagnant le praticien, c’est également une véritable auxiliaire dans la vie de tous les jours du spécialiste. Elle lui libère du temps qui peut parfois être un handicap au bon fonctionnement des établissements de santé et ainsi permettre un meilleur accueil et de meilleurs services.

 

Tout savoir sur le nouveau métier d’assistant(e) médical(e)