Une formation accessible et tout commence...

Le nouveau métier d’assistant(e) médical(e)

Le nouveau métier d'assistante médicale a pour but de soulager les médecins dans de nombreuses tâches du quotidien.

Au sein des métiers du médico-social, celui d’assistant(e) médical(e) a récemment vu le jour en France pour soulager les médecins et autres professionnels médicaux dans leur quotidien et notamment dans les tâches administratives ou la préparation des interventions. La profession d’assistant(e) médical(e) accompagne également les infirmiers et les soignants au sein d’un hôpital. Pour devenir assistant(e) médical(e), il est nécessaire de suivre une formation adaptée. Le salaire de cet emploi du secteur médical dépendra du niveau d’étude et du niveau de responsabilité qui sera confiée à la professionnelle. Si vous souhaitez tout savoir sur le nouveau métier d’assistant(e) médical(e), lisez l’article ! 

 

Espace Concours vous forme au métier d’assistant médical ! Demandez votre documentation, elle est gratuite est sans engagement !

DOCUMENTATION GRATUITE

Assistant(e) médical(e), pour quoi faire ?

Avec le vieillissement de la population et l’accroissement des maladies chroniques en France, le secteur de la santé voit son nombre de patients augmenter. Par conséquent, la demande de soins elle aussi ne cesse de croître. Afin de libérer du temps aux professionnels médicaux et qu’ils puissent se concentrer uniquement sur la médecine et les consultations, un nouveau métier a vu le jour en France en 2018 : celui d’assistant/assistante médical(e). Signe que la fonction d’assistant(e) médical(e) est de plus en plus recherchée et est un emploi de plus en plus porteur, le Plan de réforme du système de santé intitulé “Ma santé 2022” prévoit la création d’au moins 4 000 postes d’assistants médicaux d’ici 2022 pour la relance de l’emploi.

 

L’assistant(e) médical(e) exerce principalement dans des cabinets médicaux libéraux, auprès d’un médecin généraliste ou spécialiste. Il ou elle exerce ainsi une activité en tant que salarié(e) dans un centre de santé ou au sein d’un cabinet.

 

La fonction d’assistant(e) médical(e) ne doit pas être confondue avec celle de secrétaire médicale. Là où la secrétaire médicale se charge uniquement de la bonne gestion du cabinet du centre médical et des tâches administratives (prise de rendez-vous, gestion des plannings, du dossier des patients, etc.) L’assistant(e) médical(e) est le bras droit du médecin, ou professionnel de santé. L’assistante médicale est aussi présente pour réaliser des missions simples en lien avec les consultations et les soins pour faire gagner du temps au médecin dans son travail :

 

  • mesurer les constantes vitales (tension artérielle, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire, etc.)
  • délivrer des tests de dépistage
  • aider à la réalisation des actions techniques

 

De plus, l’assistante médicale peut organiser et coordonner les actions au sein de l’établissement. Ainsi, elle interviendra dans la prise en charge des patients.

 

En savoir plus sur comment devenir assistant(e) médical(e)

 

Le salaire d’un(e) assistant(e) médical(e)

Après les études ou une formation au métier d’assistant(e) médical(e), il est possible de trouver un emploi dans deux secteurs : le public et le privé. En exerçant dans un cadre privé (dans un cabinet de médecine générale par exemple), l’assistante médicale fera partie des professionnels libéraux et son salaire sera régi par la Convention collective nationale du personnel des cabinets médicaux. Cette grille est constituée sur des critères spécifiques. Le salaire en cabinet médical peut donc varier, mais l’on considère qu’une assistante médicale touche, en début de carrière, entre 1500 € et 1700 € bruts. Si elle exerce dans la fonction publique, son salaire sera basé sur la grille indiciaire hospitalière assistant médico-administratif (AMA). Selon son grade et son échelon, l’assistante médicale peut percevoir entre 1600 € et 2750 € bruts.

 

En savoir plus sur le salaire d’une assistante médicale

 

Se former au métier d’assistant(e) médical(e)

Dans un article du 30 avril 2021, le site Ameli explique que les médecins peuvent recruter des assistants médicaux sans formation préalable. Par ailleurs, il n’existe pas à ce jour de diplôme reconnu par l’état pour devenir assistant médical. 

C’est aux médecins de vérifier l’éligibilité du candidat postulant au poste.

Grâce à notre formation, vous serez armé pour postuler auprès de cabinets recrutant des assistants médicaux et commencer à travailler.

 

Au cours d’une formation, le ou la futur(e) assistant(e) médical voit tous les fondamentaux du poste. Un(e) bon(ne) assistant(e) médical(e) se doit d’accueillir dans les meilleures conditions le patient et répondre à ses questions ou le rassurer sur ses appréhensions liées à une intervention. 

 

Pour cela, toutes les connaissances nécessaires sont intégrées aux programmes d’une formation pour les futurs assistants médicaux. De la biologie du corps humain, à l’assurance maladie et la législation médicale, jusqu’au vocabulaire médical, les futurs assistants médicaux sont préparés à toutes les situations. Plusieurs spécialités de médecine sont également au programme afin de pouvoir exercer le métier d’assistant(e) médical(e) auprès de tous les médecins. Enfin, toute la partie secrétariat et gestion du cabinet est vue en formation, notamment l’organisation des plannings et des rendez-vous.

 

En savoir plus sur les métiers du secteur médico-social : 

Comment se former ?

La formation assistante médicale

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète