Une formation accessible et tout commence...
Publié le 03/05/2018 -
1 min de lecture

Tout savoir sur la coupe afro et les coiffures africaines

Partager sur
Découvrez le CAP Coiffure à distance d'Espace Concours.

Le cheveu Afro est un cheveu crêpu, souvent sec et cassant il demande beaucoup d’entretien, ainsi que des produits de coiffure et soins spécifiques. De même qu’il existe différentes façons de coiffer des cheveux crêpus. En CAP Coiffure, vous apprendrez avant tout à penser à la santé des cheveux.

La coupe afro dans l’Histoire 

La coupe Afro est une coiffure crêpu et bouffante, souvent dense et de forme arrondie. Elle est un vrai symbole politique et culturel.

Dans les années 1930, pour les Afro-Américains, Caribéens, Latinos et les Africains, porter cette coiffure était un signe de lutte pour les droits civiques et un réel signe d’indépendance lors des affrontements interraciaux.

Dans les années 1950 à 1970, la coupe Afro était bouclée, frisée, courte ou longue. Elle permettait d’affirmer toujours plus son identité à une époque ou le racisme est très rependu.

Aujourd’hui, une révolte contre les défrisages est née, c’est le mouvement NAPPY. Ce mouvement lutte contre les stéréotypes sur les cheveux crêpus et encourage chaque personne à révéler son identité en gardant ses cheveux le plus naturel possible. Les coupes courtes vont laisser apparaître la nuque afin de mettre en valeur le cou et donc la féminité avec un côté chic et sophistiqué. Les coupes mi-longues ou longues vont quant à elles apporter du caractère grâce au volume de la chevelure.

Les coiffures africaines 

Il existe différentes façons de coiffer des cheveux crêpus de manière naturelle sans modifier leurs formes et avec possibilité d’y mettre des rajouts de mèche, afin d’apporter de la longueur :

  • Les Vanilles : Deux mèches de cheveux torsadées entre elles afin de créer une « Vanille ».
  • Les tresses africaines : Nattes à trois branches pouvant être collées au crâne afin de créer des motifs ou bien laissées en mouvement pour plus de fluidité.
  • Les Dreadlocks : Sont des mèches de cheveux emmêlées entre elles après avoir enlevé un tressage, ou bien obtenues de manière naturelle quand le cheveu n’est plus démêlé.
  • Les Bantu Knots : Les cheveux sont séparés par plusieurs raies et chaque section de cheveux est torsadée et roulée de manière à obtenir des petits chignons.
  • Headwrapping ou Foulard Africain : C’est un turban enroulé d’une certaine manière autour des cheveux afin de créer un ornement.
  • Le tissage : Sur une chevelure tressée, on vient coudre des mèches de cheveux naturelle afin de couvrir l’ensemble du crâne de rajout.
  • Lace Wig : C’est une perruque 100% naturelle qui est réputée indétectable.
  • La modification de la forme : Il existe différentes manières de lisser ses cheveux cela dépend du résultat que l’on souhaite obtenir, plus le résultat désiré devra être lisse et plus le cheveu va être abîmé et sensibilisé. La méthode Wave va détendre le cheveu très légèrement alors que le défrisage va complétement modifier la texture du cheveu en reconstituant différemment chaque cheveu.

L’entretien des cheveux afro 

Il est conseillé pour les cheveux crêpus de privilégier des shampooings à base d’avocat, de noix de coco, d’aloé vera mais surtout à base de beurre de karité ce qui sera extrêmement nutritif.

Après le shampooing toujours faire un masque (l’idéal étant les masques à la Kératine) pour les hydrater et éviter que les cheveux ne cassent. Cela facilitera aussi le démêlage qu’il faut faire avec un peigne à dent large. 

Pour le coiffage, il faut utiliser des crèmes ou mousses pour galber la boucle et lui donner du ressort, afin que les cheveux une fois séchés au diffuseur mettent en valeur la frisure. Pour la santé des cheveux crêpus, il ne faut pas garder trop longtemps les cheveux tressés. Il ne faut pas non plus leur faire de brushing tous les jours et couper régulièrement les pointes. Enfin, il faudra appliquer des laits capillaires et de l’huile de ricin régulièrement sur le cuir chevelu pour stimuler la pousse.

De plus en plus de salons de coiffure se spécialisent dans les cheveux Afro, il est donc recommandé de se tourner vers un professionnel de la coiffure, coiffeuse, coiffeur qui aura été formé(e) qui aura suivi une formation coiffure notamment un CAP Coiffure. Vous souhaitez devenir vous aussi coiffeuse ou coiffeur, ne tardez plus et lancez-vous avec Espace Concours dans un CAP Coiffure à distance.

Crédit photo : Pinterest