Une formation accessible et tout commence...
Publié le 31/08/2020 -
1 min de lecture

Maquillage : La technique du baking

Partager sur

L’émergence des réseaux sociaux a fait naître mille et une tendances sur internet. Les plus partagées et relayées restent les tendances de maquillage. Il y a quelques années, on a vu apparaître une pratique prenant le relais du contouring : le baking. Cette technique totalise toujours de nombreuses et nombreux adeptes et on vous explique pourquoi. 

 

  • Qu’est-ce que le baking ?
  • Comment ça marche ?
  • Notre avis sur cette technique

 

Qu’est-ce que le baking ?

Si vous avez quelques bases en anglais, vous devez réellement vous poser des questions sur cette pratique. Effectivement “to bake” signifie littéralement “cuire”. Alors bien évidemment, il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Cette technique est en fait utilisée depuis déjà plusieurs années dans le milieu du spectacle et plus particulièrement pour les shows de Drag Queens

 

Le baking est une poudre spéciale et translucide, qui après application sur le visage, permet d’obtenir un teint très unifié, sans pores visibles. Cette poudre est également utilisée pour affiner les traits de son visage et illuminer certaines zones. Le baking est aussi connu pour faire tenir le make up sur la durée.

 

Comment ça marche ?

Pourquoi cette pratique est appelée ainsi ? Tout simplement parce qu’elle consiste à appliquer une grosse dose de poudre sur certaines zones à illuminer de votre visage et à la laisser “cuire” quelques minutes au contact de la chaleur de votre peau. 

 

Mais reprenons la liste étape par étape. 

-Tout d’abord, la phase anticernes : on l’applique comme d’habitude sous les yeux pour effacer les traces de fatigue et les couleurs bleutées des cernes. 

-Puis vient le tour de l’application de la poudre baking. Il doit alors être disposé sur l’anticernes à l’aide d’un blender ou d’une éponge. Utiliser une grande quantité de poudre est nécessaire pour obtenir un rendu de qualité. 

-Autre étape importante, elle ne doit pas être étalée, vous devez délicatement tapoter la poudre sur votre anticerne en dessous de l’œil.

-Après application, vient l’étape de l’attente. Cette phase dure environ une dizaine de minutes pour laisser le temps la poudre baking de “cuire” et ainsi de donner son effet matifiant et unifiant

 

Ainsi vous obtenez un résultat de maquillage parfait et qui tient toute la journée sans s’essouffler. 

Les plus grandes influenceuses beauty de ce monde telles que Kim Kardashian, l’ont testées et adopté. 

 

Notre avis sur cette technique 

Cette pratique de maquillage est tout de même à prendre avec des pincettes. On ne dit que trop souvent qu’il faut laisser respirer sa peau, et c’est pour une bonne raison. En fonction des agressions qu’elle subit, votre peau a besoin d’évacuer, le maquillage viendra obstruer vos pores. L’obstruction de nos pores provoquent l’apparition d’imperfections en tout genre mais empêche également la peau de se régénérer et participe à l’accélération du vieillissement cutané. Le baking est une technique qui nécessite une grande quantité de maquillage, car en plus du fond de teint et de l’anticerne, est rajoutée une épaisse couche de poudre. 

De plus, la zone d’application de la poudre baking est un des endroits les plus sensibles du visage. Une utilisation répétée peut, de surcroît, provoquer un assèchement de la peau située sous nos yeux. Une étape très importante de ce rituel beauté est l’hydratation avant de commencer votre maquillage. Ainsi votre peau sera mieux préparée à recevoir ce type de makeup.

Notre conseil est donc d’utiliser cette pratique avec modération, pour les grandes occasions par exemple.

Le domaine de la beauté vous intéresse ? Vous êtes passionné(e) de maquillage ? Faites-en votre métier en vous inscrivant à la formation à distance Maquillage Professionnel d’Espace Concours.