Une formation accessible et tout commence...
Publié le 28/02/2019 -
1 min de lecture

Prothésie ongulaire : le nail art « effet pull »

Partager sur
Suivez la formation prothésiste ongulaire d'Espace Concours.

Si vous êtes passionnée de nail art, vous avez certainement entendu parler de l’« effet pull ». Comme son nom l’indique, cette technique consiste à reproduire les motifs d’un pull, comme des torsades, sur l’ongle. Ce nail art très tendance peut être réalisé sur toute la main, ou, comme le recommande Oryanne, notre professeur esthétique Espace Concours, sur quelques ongles seulement pour un résultat plus discret et raffiné. Découvrez tous ses conseils, lesquels sont également disponibles en vidéo sur la page Facebook d’Espace Concours.

Le nail art « effet pull » : une couleur, deux méthodes

En matière de couleurs, le nail art «effet pull »ne connaît aucune règle : tout est possible, des couleurs flashy aux tons plus doux.

Une recommandation cependant : utiliser une seule et même couleur pour la base de l’ongle et les motifs que vous réaliserez, puisque ce nail art consiste à créer un motif « tricot » en relief sur l’ongle.

Si aucune règle n’existe pour les couleurs, sachez cependant que les tons pastels sont particulièrement adaptés. Vous pouvez ainsi opter pour du rose pâle, du blanc, ou encore du gris, du vert d’eau.

Pour les motifs, là-encore, place à la créativité : reproduisez des torsades avec des arrondis ou faites s’enchevêtrer des motifs plus géométriques, de façon à voir apparaître par exemple des losanges ou des croix qui rappellent vos gros pull d’hiver. Vous pouvez également ajouter des lignes verticales sur les côtés et des points.

Pour réaliser votre nail art, vous pouvez recourir à deux techniques : la méthode avec un gel paint ou la méthode consistant à utiliser un gel classique.

Réaliser un nail art effet pull avec un gel paint

Avec cette méthode, il suffit d’appliquer plusieurs couches de gel paint sur l’ongle, comme une base (deux ou trois couches selon le produit) et de catalyser 30 secondes sous une lampe LED, ou 2 minutes sous une lampe UV.

L’opération peut être répétée si le résultat n’est pas suffisamment opaque.

Une fois la base de l’ongle bien opaque, passez aux motifs, en faisant attention à respecter une certaine symétrie. Il s’agit d’un travail minutieux, donc prenez votre temps ! L’idéal, pour réaliser de belles lignes fines, est de prendre peu de matière : votre pinceau ne doit pas être trop chargé pour obtenir un résultat délicat.

Pensez à catalyser lorsque cela vous semble nécessaire, notamment si votre gel paint est plutôt liquide.

Choisir le gel classique pour votre nail art « effet pull »

Comme pour la première technique, plusieurs couches de gel doivent être appliquées, avant passage sous lampe LED ou UV.

Vous pouvez ensuite utiliser un top coat pour un effet brillant ou de la poudre acrylique transparente pour un effet mat, avant de catalyser à nouveau. Vous pouvez ensuite dessiner vos effets de maille avec un pinceau très fin, en réalisant maillage, quadrillage, points…au gré de vos envies.

Pour que le gel soit bien catalysé, doublez le temps : l’ongle doit rester 1 mn sous lampe LED et au moins 4 minutes sous lampe UV.

Vous pouvez aussi combiner top coat et poudre, en choisissant par exemple de faire une base d’ongle brillante, et les motifs mats.

Devenez prothésiste ongulaire avec Espace Concours

Vous souhaitez vous lancer en tant que prothésiste ongulaire ? Faire de votre passion un métier ? Vous reconvertir en tant que prothésiste ongulaire ? Une envie qui peut devenir réalité en suivant la formation prothésiste ongulaire d’Espace Concours, une formation qui se fait à distance.