Une formation accessible et tout commence...
Publié le 07/09/2021 -
1 min de lecture

Coiffeuse ou coiffeur, un métier relationnel, technique et artistique

Partager sur
Devenir coiffeuse ou coiffeur, c’est choisir un métier artistique

Il suffit de suivre une formation en coiffure pour s’apercevoir que la coiffure est un métier artistique qui est celui d’arranger les cheveux. Un simple rendez-vous en salon de coiffure et vous vous rendrez compte que le métier de coiffeur, de coiffeuse est avant tout un métier artistique.

 

La coiffure, un métier en évolution permanente

 

Les cheveux, symbole de force et de beauté

Dans toutes les civilisations, les cheveux ont toujours été d’une grande importance. Il suffit de remonter l’Histoire et de voir combien les coiffeurs des rois et des nobles apportaient de soins aux perruques sophistiquées qui recouvraient leurs vrais cheveux. Ils ont été aussi synonymes de force et de virilité à l’instar de la légende de Samson qui détenait toute sa force dans ses cheveux. Avoir de beaux cheveux se décline tant au féminin qu’au masculin. Comme pour l’esthétique ou la mode, la gent masculine fière de son apparence accorde de plus en plus une grande importance à ses cheveux en leur apportant les soins nécessaires.

Pendant des années, les femmes ont porté les cheveux longs qu’ils soient coiffés en chignons, tressés, ondulés, c’était un symbole de sensualité. Au fil du temps, elle a raccourci ses cheveux afin de montrer à la société qu’elle est « une femme libérée ». Parfois, elle subit l’influence des stars comme Marilyn Monroe avec son blond platine ou Jennifer Aniston avec son carré dégradé.

 

La coiffure, un artisanat d’art

Le métier de coiffeuse n’est apparu qu’au moment de la première guerre mondiale, auparavant il était exclusivement masculin.

C’est un métier d’art qui a beaucoup évolué au fil des époques. Les professionnels (les) ont dû s’habituer et s’initier à des outillages qui étaient de plus en plus sophistiqués, ainsi qu’aux découvertes de la chimie qui leur a permis d’effectuer des colorations, des permanentes et divers soins du cuir chevelu et des cheveux. Les coiffeurs et coiffeuses ne se contentent plus de couper les cheveux ou les coiffer, ils ou elles utilisent des huiles essentielles, font des massages du cuir chevelu…

 

Les évolutions du secteur de la coiffure

La coiffure est considérée comme un métier artistique qui a connu des évolutions que ce soit au niveau des coupes, des colorations ou du matériel utilisé. C’est un métier de création qui exige de ses professionnels (les) de connaître les différents courants de la mode, d’être incollables sur les nouvelles tendances, de savoir conseiller dans le choix des coiffures, d’avoir une technique parfaite (coupe, permanente, brushing, pose d’extensions, etc.) Cela implique de se perfectionner tout au long de sa vie professionnelle afin de pouvoir s’adapter à la fois aux produits et aux techniques qui évoluent en permanence afin de conserver les qualités professionnelles nécessaires pour créer et conseiller sa clientèle. Celle-ci demande de plus en de conseils considérant qu’entretenir ses cheveux est aussi important qu’entretenir sa peau.

 

Les grands noms de la coiffure

La France compte plus de 85 000 salons de coiffure qui sont tenus généralement par des femmes même si ceux-ci portent des noms d’hommes comme Franck Provost, Jean-Louis David, Jacques Dessange, Alexandre de Paris, etc. De plus en plus, les salons sont mixtes. En devenant professionnels (les) de la coiffure après leur réussite au CAP Coiffure, ces derniers ont en charge d’apporter leurs services aux femmes et aux hommes en exerçant leur travail avec une grande qualité. Les coiffeurs ou les coiffeuses se doivent de maîtriser alors aussi bien les coiffures féminines que masculines, un savoir-faire apprit durant leur formation coiffure notamment le CAP Coiffure qui est le premier niveau de qualification nécessaire pour travailler dans ce secteur. Des compétences qui peuvent se compléter avec d’autres formations coiffure pour continuer à se perfectionner.

Certains coiffeurs apportent quelque chose de plus à leur savoir-faire comme le coiffeur parisien Rémi Portrait, créateur de la « coupe énergétique » ou encore le bruxellois Sébastien Ledentu, qui est coiffeur énergéticien émotionnel. Ces deux coiffeurs utilisent un coupe-chou (grand rasoir) pour couper les cheveux. Pour eux, ils « jouent de la musique » sur la chevelure de leur clientèle, qui est « comme un violoncelle » et le coupe-chou représente l’archet. Les personnes qui ont eu la chance de se faire couper les cheveux et coiffer par eux expriment une immense satisfaction et témoignent qu’entre leurs mains, « des émotions jaillissent, des joies, des larmes. »

 

 

​Une coiffeuse, un coiffeur est à l’écoute de sa clientèle

Soignez son apparence c’est aussi prendre soin de son intériorité

« Recoiffe-moi le moral » est le slogan publicitaire de Jacques Dessange et qui en a fait sa fortune. Il avait d’autant plus raison car le moment où l’on découvre sa « nouvelle tête » est un moment capital puisque cette image que l’on se donne, c’est aussi le regard des autres qui va se poser sur nous. C’est également notre regard sur nous-même qui change !

En effet, le salon de coiffure est un lieu de rencontres où l’on se retrouve avec des personnes que l’on ne côtoie pas au quotidien. Mais, pour être un bon coiffeur ou une bonne coiffeuse, il faut faire preuve d’empathie envers sa cliente car la parole est nécessaire pour que la cliente se sente en confiance. Ainsi cela fait partie de la tâche du professionnel ou de la professionnelle de connaître la personne qu’il a ou qu’elle a en face de lui ou d’elle. Ce sont des qualités primordiales apprises au cours d’une des formations en coiffure.

 

Une compétence primordiale des coiffeurs : la communication

Dès son entrée dans le salon, le ou la professionnelle de la coiffure prend en charge sa cliente qu’il ou qu’elle se doit de fidéliser. Son savoir-faire est double : un sens de l’esthétique mais aussi des qualités relationnelles. En effet, pour les clients, entrer dans un salon de coiffure, c’est entrer dans un lieu de conseils, d’écoute et de réconfort, de paix et de confiance, tout en lui apportant les moyens de son embellissement. Après avoir échangé avec sa cliente, il ou elle établit un diagnostic du cuir chevelu et des cheveux afin de choisir les soins capillaires appropriés. Il ou elle est habile à manier aussi bien les ciseaux, le pinceau, la tondeuse ou la brosse. Les professionnels (les) de la coiffure apportent leurs conseils et aident la cliente à trouver son style que ce soit des coiffures sophistiquées pour des grandes occasions ou éviter le « fashion faux pas » en accordant sa coiffure avec ses lunettes. Si cela peut apparaître complexe, pas d’inquiétude, c’est le quotidien de tous les diplômés du CAP Coiffure en candidat libre après avoir intégré un salon de coiffure.

En savoir plus sur ce qu’est un coiffeur visagiste

 

Une nouvelle coupe de cheveux pour gagner en assurance

Une coiffure assortie au style mais aussi à la personnalité

Visagistes, ils ou elles sont capables de trouver une coupe qui mette en valeur la cliente et qui soit en harmonie avec la forme du visage tout en conservant les souhaits exprimés par la cliente. Les femmes ont plaisir à changer de style et arborent souvent des coiffures faciles à refaire à la maison. Aller chez le coiffeur, c’est l’envie de se sentir belle, d’être respectée dans ses souhaits et écoutée. Trouver la coiffure idéale n’est pas chose facile. Les femmes changent de coupe et de coiffure pour booster leur assurance – puisque le cheveu est l’un des signes de bonne ou de mauvaise santé (fatigue, stress, etc.) de la personne révélant toujours un état intérieur qui se voit à l’extérieur, car tout ce qui arrive aux cheveux est lié à sa propre histoire, à ses émotions, ses peurs – d’où leur capital séduction. En quelques minutes, le ou la professionnelle transforme un visage et redonne vie au cheveu le plus terne. Les cheveux sont précieux et il est important d’en prendre bien soin.

 

L’embellissement passe aussi par la créativité !

Que vous ayez envie d’une transformation radicale, en passant du long au court, du raide au frisé, ce qui est important c’est de vous faire plaisir. Soyez créatifs, les professionnels (es) vous guideront dans le choix des plus belles coiffures en accord avec la morphologie de votre visage, de votre silhouette, de votre teint mais aussi à votre caractère. Les modèles sont toujours modulables. Apportez-y votre petite touche personnelle car les cheveux envoient toutes sortes de signaux à notre entourage.

Le coiffeur ou la coiffeuse est expert (e) de la beauté de la chevelure et est habilité à vendre des produits capillaires qui conviennent à la texture du cheveu de leur clientèle tant au niveau des shampoings, des masques, des huiles et des crèmes ou bien encore de la laque, du gel et des mousses de coiffage. Étant donné que très souvent les salons sont mixtes, une activité supplémentaire est demandée au coiffeur ou à la coiffeuse qui peut procéder à des soins spécifiques pour la clientèle masculine : rasage, taille de la barbe ou de la moustache.

 

Vous voulez vous spécialiser dans la coupe et le soin des barbes ? Découvrez notre formation complémentaire : Formation Barbier – Expert Barber à distance

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Une formation pour travailler en coiffure

Une formation, obligatoire pour travailler dans ce secteur

Les métiers de la coiffure sont exigeants et demandent de nombreuses compétences et de qualités. Rassurez-vous, vous serez opérationnels après votre CAP Coiffure à distance. Être coiffeur ou coiffeuse implique un grand sens créatif et un réel talent, mais n’en demeure pas moins un commerçant ou une commerçante, il ou elle doit donc se montrer aimable, disponible et attentif (ve) afin que la cliente reparte satisfaite et surtout ait envie de revenir car la réputation d’un salon ou d’une coiffeuse se fait bien souvent par le bouche-à-oreille.

La pratique de cette profession requiert une bonne condition physique puisque le coiffeur ou la coiffeuse passe de longues heures debout, mais aussi des qualités morales. Il ou elle doit avoir une bonne présentation sur le plan de l’hygiène ainsi que des qualités relationnelles, avoir une bonne élocution, être souriant(e) et poli(e).

Se former au métier de coiffeur

Ainsi obtenir votre CAP Coiffure en candidat libre ne sera pas une finalité en tant que telle puisque votre formation en coiffure devra se poursuivre tout au long de votre carrière professionnelle. Le ou la professionnel (le) de la coiffure assure l’ensemble des soins esthétiques et hygiéniques de la chevelure. Grâce à sa maîtrise technique et à sa connaissance en matière de soins capillaires, il ou elle apporte ses conseils dans le domaine de la coiffure. Un savoir-faire appris après avoir suivi une des formations en coiffure et notamment le premier niveau de qualification dans les métiers de la coiffure : le CAP Coiffure. Une formation au CAP Coiffure va permettre à ses titulaires de faire carrière dans le monde de la coiffure. Si vous souhaitez ouvrir votre propre salon de coiffure, il vous faudra alors obtenir le brevet professionnel coiffure (BP Coiffure). Là aussi, Espace Concours vous accompagne.

 

Vous voulez vous professionnaliser dans le métier de coiffeur ?

Espace concours vous accompagne tout au long de votre formation au CAP Coiffure

DOCUMENTATION GRATUITE

Vous voulez obtenir votre BP Coiffure à distance ?

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Les débouchés en coiffure

La coiffure se positionne comme le second secteur d’activité dans l’artisanat. C’est un métier où il n’y a pas de chômage.

Les débouchés du métier de la coiffure sont considérables dans la mesure où l’on peut travailler aussi bien dans un salon, qu’à domicile mais aussi dans le monde du spectacle. Vous êtes convaincus dans l’univers de la coiffure, il vous reste à préparer et passer le CAP Coiffure à distance. Espace Concours vous propose de suivre sa formation au CAP Coiffure par correspondance, une formation en coiffure en 1 an vous permettra d’intégrer un salon de coiffure et d’entamer votre nouvelle carrière de coiffeuse ou de coiffeur.

En savoir plus sur les débouchés après un CAP coiffure

 

 

Comment se former ?

LA FORMATION CAP COIFFURE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète