Une formation accessible et tout commence...
Publié le 20/11/2017 -
1 min de lecture

Comment se lancer en tant que prothésiste ongulaire à son compte ?

Partager sur
Vous venez de terminer votre formation à distance de prothésiste ongulaire avec notre organisme de formations, Espace Concours, vous avez reçu une attestation de fin de formation. Vous pouvez désormais exercer le métier de prothésiste ongulaire et devenir une véritable styliste ongulaire. Vous ne souhaitez pas travailler en institut de beauté, vous préférez vous installer en tant qu’indépendante avec le statut d’auto-entrepreneur, votre organisme, Espace Concours vous dit tout des démarches à suivre.

Devenir prothésiste ongulaire en auto-entreprise

En tant qu’anciennes apprenantes de la formation de prothésiste ongulaire, vous le savez le métier de prothésiste ongulaire concerne l’embellissement des mains et des ongles et non la manucure. En tant que nouvelles professionnelles, de par votre dextérité, vous maîtriser l’ensemble des techniques du métier, la décoration des ongles n’aura plus de secret pour vous avec les cours de prothésiste ongulaire de la french manucure à l’extension en passant par la dépose et le remplissage tout comme les différents produits pour les ongles, de quoi permettre à toutes vos clientes d’avoir de beaux ongles. 

Désormais vous pouvez mettre à profit vos compétences, vos qualités artistiques, de conseils, de ventes pour créer votre activité. Vous pouvez devenir prothésiste ongulaire en auto-entreprise sans avoir fait une formation en esthétique. Il ne vous sera pas nécessaire d’être esthéticienne pour devenir prothésiste ongulaire. Rien ne vous empêche toutefois de suivre une formation au CAP Esthétique pour tout connaître des soins esthétiques. Le diplôme d’Etat du CAP Esthétique vous sera demandé que si vous proposez de la manucure.

Un stage de préparation à l’installation de 5 jours

Sachez également qu’un stage de préparation à l’installation d’une durée de cinq jours est obligatoire pour les futurs chefs d’entreprise demandant leur immatriculation au répertoire des métiers. La demande d’immatriculation doit être accompagnée d’une attestation de suivi d’un stage de préparation à l’installation (SPI) accordée par une chambre de métiers. Vous devez également souscrire à une responsabilité professionnelle.

Vous êtes intéressées par la prothésie ongulaire, vous souhaitez travailler en institut de beauté, il vous reste à suivre la formation prothésiste ongulaire, très accessible d’Espace Concours.