Une formation accessible et tout commence...
Publié le 05/06/2018 -
1 min de lecture

Comment devenir technicienne en extension de cils ?

Partager sur
Découvrez la formation extension de cils à distance d'Espace Concours.

Ce métier de technicienne en extension de cils ou styliste de cils par la pose d’extension de cils qui ajoutés aux cils existants permet d’approfondir le regard et de le sublimer. Une technique qui fait de plus en plus d’adeptes et qui incitent de plus en plus de personnes à suivre une formation extension de cils pour à leur tour devenir experte dans l’extension de cils.

En quoi consiste le métier ?

Les femmes qui décident de faire appel à une technicienne en extension de cils souhaitent donner l’illusion de cils beaucoup plus longs et plus épais. A ne pas confondre avec les faux cils temporaires qui doivent être enlevés avant de se coucher.

La pose d’extension de cils va se dérouler en plusieurs étapes :

1) La technicienne en extension de cils ou styliste de cils va examiner vos cils, les nettoyer et les brosser pour les séparer.

2) La cliente devra ensuite choisir la matière de ses extensions.

3) Puis vient la pose des cils qui se fait cil par cil.

La pose d’extension de cils est un travail minutieux qui peut varier de une à deux heures. Tout dépendra de la quantité d’extension et de l’effet escompté.

Quelles sont les qualités indispensables pour devenir technicienne en extension de cils ?

Suivre une formation extension de cils ne suffit pas à devenir une excellente technicienne, il faut aussi être dotée de qualités indispensables comme disposer d’un grand sens de l’esthétique, être à l’écoute de ses clientes, être rigoureuse et pleinement concentrée. Une technicienne en extension de cils se doit également avant tout d’être une passionnée. La styliste de cils devra également au quotidien se mettre au courant des dernières tendances et innovations pour répondre ensuite du mieux possible aux demandes et attentes des clientes.

Quel est le salaire d’une technicienne en extension de cils ?

Elle peut exercer en instituts de beauté, centres de socio-esthétique ou en s’installant à son compte. Ce métier en forte croissance peut aussi rapporter rapidement. En effet par exemple pour la cliente qui souhaite une extension de cils avec un design naturel, il lui en coûtera 150 euros. Pour la professionnelle, un investissement en temps certes mais qui compte tenu du tarif demandé et des coûts en matière de produits très faibles (entre trois et quatre euros) sera rentabilisé très rapidement. De quoi donner envie à beaucoup de devenir technicienne en extension de cils ou styliste de cils