Une formation accessible et tout commence...
Publié le 10/09/2018 -
1 min de lecture

Coiffure : les techniques de modification de la couleur

Partager sur
une femme avec les cheveux colorés

Vous suivez ou vous vous apprêtez à suivre une formation coiffure dans le but d’obtenir un CAP Coiffure, il est donc important de connaître les techniques permettant de modifier la couleur des cheveux. Une ou un professionnel de la coiffure, coiffeuse ou coiffeur se doit de connaître toutes les règles de colorimétrie, les fonds d’éclaircissement ainsi que la fonction de chaque technique consistant à modifier une couleur.

Vous voulez vous former aux métiers de la coiffure à distance ? Découvrez notre formation au CAP Metiers de la coiffure !

DOCUMENTATION GRATUITE

 

Le gommage

Il permet d’éliminer un reflet incompatible, des faux reflets ou une surcharge de couleur. Il s’applique sur des cheveux colorés de pigments artificiels afin de gommer la coloration. L’application se fait avant une coloration sur les longueurs et pointes et doit être rapide, il est essentiel de bien malaxer les cheveux sur les zones à gommer car plus le produit mousse, plus il nettoie.

 

Le démaquillage ou nettoyage

On procède à cette étape après un gommage afin d’éliminer les pigments artificiels d’une coloration d’oxydation et pour obtenir un fond d’éclaircissement plus clair. L’application se fait au pinceau sur les zones les plus surchargées en prenant soin de ne pas appliquer de produit sur les racines. Le temps de pause varie de 15 à 60 min selon le fond d’éclaircissement souhaité.

 

La remontée de couleur

Elle permet d’apporter des pigments artificiels sur des cheveux rejetant le colorant. Cette technique permet de foncer de 2 tons les longueurs et pointes pendant l’application de la coloration. Au moment de l’allongement de la coloration sur les longueurs et pointes, il faut ajouter au mélange un peu de colorant de la nuance voulu et de l’eau chaude.

 

La précoloration

Cette technique vise à recréer le fond d’éclaircissement idéal pour obtenir la coloration désirée et d’en assurer la tenue. Avant d’appliquer la coloration, appliquer sur les zones à précolorer, le colorant de la nuance voulu mélangé à de l’eau chaude. Il suffit d’appliquer ensuite la coloration désirée sur l’ensemble de la chevelure.

 

Le mordançage

Il prépare le cheveu à recevoir la coloration d’oxydation lorsque celui-ci a du mal à prendre. L’application se fait sur une chevelure naturelle ou bien lorsqu’il y a plus de 2 cm de repousse ou un nombre important de cheveux blancs. En appliquant de l’eau oxygénée 20 ou 30 volumes sur les zones à travailler à 1 cm du cuir chevelu, cela permet de ramollir la kératine et donc d’ouvrir les écailles de la tige pilaire. Après l’application il faut sécher la chevelure avant d’appliquer la coloration.

 

La décoloration sur tête entière

Cela permet d’éclaircir des pigments naturels voir certaines fois artificiels en offrant une possibilité de recoloration derrière. L’application doit être rapide et elle doit être commencée par la nuque afin de ne pas dépasser 50 min de pause, application comprise.

 

Votre CAP Coiffure à distance avec Espace Concours

Les différentes techniques de modification de la couleur vous donnent envie de vous orienter vers les métiers de la coiffure en devenant coiffeuse ou coiffeur, pour cela, suivez la formation CAP Coiffure par correspondance d’Espace Concours.