Une formation accessible et tout commence...
métier caviste

Métier
Caviste, un métier qui a du nez

Vin blanc, rouge, champagne… Les cavistes sont de fins connaisseurs de boissons alcoolisées, notamment en ce qui concerne le vin, les spiritueux mais aussi les bières, parfois. Dans son quotidien, il conseille et guide sa clientèle désireuse d’acheter le produit le plus en adéquation avec ses goûts et son budget. En fonction de son lieu d’exercice, au sein d’une vigne ou d’un domaine ou comme vendeur, les missions du caviste ou employé de chai seront différentes.

Les missions du caviste

Le caviste choisit des bouteilles pour ses clients

Les prérogatives des cavistes diffèrent en fonction de son lieu d’exercice. En effet, en tant qu’employé de chai au sein d’un domaine ou sur une vigne, son rôle est bien plus étendu que la simple vente et conseils aux clients.

 

Dans un domaine ou une vigne, l’employé de chai veille à la préparation des cuves et à leur entretien. Il veille au bon fonctionnement de la production de vin, notamment lors des phases de cuvaison et de pressurage.

 

Une fois le vin produit, il s’occupe de la mise en bouteille de l’étiquetage des bouteilles avant de gérer les stocks et la vente des produits.

Au sein d’une boutique spécialisée dans la vente de boissons alcoolisées, le caviste arbore une étiquette de vendeur. Il accueille la clientèle, la conseille et la guide. Son objectif est de vendre les meilleurs produits (vins, spiritueux voire bières) en tenant compte du budget de ses clients, de leurs goûts et parfois de leur menu.

  • Les qualités requises chez un(e) caviste

    En tant qu’employé de chai dans un domaine ou une vigne, le caviste doit pouvoir compter sur une bonne condition physique. Le métier y est exigeant, notamment concernant l’entretien des cuves ou la manipulation des fûts.

     

    La production de vins est une affaire de patience, l’employé de chai ne doit pas compter ses heures. 

     

    La France étant la terre de la gastronomie par excellence, les cavistes se doivent d’être à la pointe des dernières nouveautés et tendances pour satisfaire leur clientèle. Une veille constante doit être assurée pour offrir les meilleurs conseils aux clients d’une cave. Bien entendu, afin de proposer les meilleurs accords mets et vins, le caviste vendeur se doit d’avoir une connaissance de l’œnologie ainsi qu’un palais et un nez aiguisés pour différencier chaque vin.

     

    En savoir plus sur les différents types de vins

  • Le salaire d’un(e) caviste

    Là aussi, le salaire du caviste tient compte de son lieu d’exercice.

     

    Dans un domaine, l’employé de chai touche environ 1 700 € bruts par mois.

    Dans une boutique ou en magasin, le caviste vendeur perçoit un salaire d’environ 2 000 € bruts par mois.

     

    En savoir plus sur le salaire du caviste

  • La formation au métier de caviste

    De nombreuses formations permettent d’accéder aux métiers d’employé de chai ou de caviste vendeur.

     

    Afin de devenir caviste au sein d’une boutique ou d’un magasin spécialisé, il est recommandé de suivre une formation à l’œnologie. Une formation à l’œnologie permet d’assimiler toutes les techniques de base nécessaires à tout bon caviste :

     

    • éducation au goût et à l’odorat afin de reconnaître un vin et juger de sa qualité ;
    • identification des cépages et des spécificités propres aux différents vins ;
    • dégustation de manière professionnelle ;
    • service du vin.

     

    Ces principales connaissances permettent ainsi de valoriser et de conseiller un ou plusieurs vins à une clientèle parfois connaisseuse, mais également amatrice en termes de vins.

     

    Vous désirez devenir expert en vin ? La formation Oenologie d’Espace Concours vous apprend tous les rouages pour devenir un(e) véritable connaisseur(euse) du vin.

     

    Afin de devenir ouvrier de chai, plusieurs voies de formation sont possibles comme :

     

    • CAP Agricole vigne et vin ;
    • Bac professionnel en conduite et gestion de l’exploitation agricole, option vigne et vin ;
    • BTS Agricole viticulture Oenologie.
  • Où travailler en tant que caviste ?

    Plusieurs possibilités s’offrent à un caviste vendeur.

     

    Il est possible d’exercer dans une boutique indépendante en tant qu’employé ou autoentrepreneur, mais également au sein d’un réseau de franchisés.

     

    Comme caviste, il est également important de représenter son entreprise au cours de salons gastronomiques, foires ou même directement chez le producteur. D’une part afin de gagner en notoriété, mais également pour agrémenter son répertoire de bouteilles de vins à proposer à sa clientèle et se tenir à jour au niveau des tendances. En France, désormais, les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur l’offre en termes de vin. Ils consomment peu, mais consomme mieux. La connaissance des vins français et leur évolution sont donc un impératif pour tout bon caviste.

Comment me former à l'oenologie ?

Dernières actualités