Une formation accessible et tout commence...

Quelle formation pour devenir chocolatier ?

Certains font le choix de suivre une formation pour se spécialiser, amorcer une reconversion professionnelle ou par simple plaisir. Le chocolat attire et fait rêver. De nombreuses formations permettent d’entrer dans ce monde gourmand et faire d’une passion son métier. On peut ainsi devenir chocolatier avec un CAP pâtissier, entre autres. L’ouverture d’une chocolaterie peut également se faire sans diplôme, mais à de rares exceptions.

Devenir chocolatier avec un CAP Pâtissier

L’une des voies à suivre pour devenir chocolatier est de préparer l’obtention d’un Certificat d’aptitude professionnelle (CAP). Le CAP Pâtissier englobe toutes les techniques et domaines en lien avec la pâtisserie. Le chocolat en fait partie et un axe entier du CAP Pâtissier est dédié au travail du chocolat. On y voit la création de décors en chocolat, le tempérage du chocolat, le travail du chocolat, le cacao et ses dérivés. Ainsi en étant titulaire du CAP Pâtissier, on peut s’orienter vers les métiers de la chocolaterie, comme chocolatier-confiseur. À l’issue d’une formation CAP Pâtissier, il est possible de candidater dans plusieurs secteurs de métiers grâce à la variété de thématiques apprises en cours d’année, notamment pour un emploi de chocolatier-confiseur. À la sortie de sa formation au CAP Pâtisserie, il est donc aisé d’obtenir un emploi dans l’artisanat (glacerie, pâtisserie, chocolaterie, etc.)

 

Le CAP Pâtissier n’est pas la seule voie permettant d’exercer le métier de chocolatier-confiseur. On peut le devenir après la préparation et l’obtention du CAP chocolatier-confiseur. Ce CAP est beaucoup moins généraliste que le CAP Pâtissier et plus axé sur la confection de bonbons ou de chocolats. Enfin, le CAP glacier-fabricant est aussi un chemin possible. Il propose d’apprendre la confection de produits glacés mais aussi de chocolats. Enfin, la mention complémentaire de pâtisserie, glacerie, chocolaterie, confiseries spécialisées se prépare après l’obtention d’un CAP.

Suivre une formation CAP Pâtissier en présentiel

Que l’on soit en reconversion, en recherche d’emploi ou tout simplement passionné de l’univers du chocolat, il est possible de se former, et ce, à tout âge. Lors d’un apprentissage en école ou en centre de formation des apprentis (CFA), le candidat se rend tous les jours en établissement de formation pour suivre les cours. Il est ainsi possible d’opter pour des établissements publics ou privés. Chacun ayant des tarifs de formation différents. Le fait de se rendre en établissement permet d’être en contact avec les autres apprenants mais aussi avec les professeurs.

 

Apprendre au contact d’un groupe permet de s’entraider et de conserver sa motivation. Ensuite, lors d’une session de formation en présentiel, on est en contact régulier avec les professeurs. On peut ainsi poser ses questions et être rassuré sur ses potentielles appréhensions. Enfin, un établissement dispose de locaux pour la pâtisserie. Les conditions sont donc proches de ce qui se pratique en chocolaterie ou en pâtisserie.

Suivre une formation CAP Pâtissier à distance

Depuis quelques années, l’écart entre les formations à distance et en présentiel s’est resserré. Les programmes des formations à distance incluent l’ensemble du contenu pédagogique vu lors de la préparation au CAP Pâtissier. Afin d’accompagner l’apprenant dans les meilleures conditions, un forum d’échanges et une plateforme en ligne sont à sa disposition. Ainsi, durant toute la durée de sa formation, le ou la future diplômé(e) bénéficie d’un environnement propice à son épanouissement et à l’acquisition des techniques nécessaires à la production de chocolats, bonbons, etc. En plus de ces dispositifs en ligne, l’apprenant est accompagné par des professionnels de la pâtisserie, tout au long de sa session de formation pour garantir un apprentissage optimal. Afin de pouvoir s’aguerrir en entreprise, les apprenants peuvent obtenir de leur centre de formation à distance une convention de stage. Ces stages s’étalent sur 14 semaines et permettent d’intégrer une entreprise, afin d’y aiguiser ses compétences assimilées en cours et vivre sa première expérience professionnelle en pâtisserie, en boulangerie ou auprès d’un chef chocolatier-confiseur. 

 

L’un des avantages de la formation à distance est qu’elle permet d’agencer son emploi du temps comme bon nous semble. Si l’on exerce toujours une activité professionnelle, il nous est facilement de concilier notre métier avec notre formation à distance. Là où une formation en école ou en centre implique de suivre un emploi du temps défini, la formation à distance laisse plus de libertés. Ensuite, autre avantage, et pas des moindres, le coût. Une formation en centre ou en école peut s’avérer coûteuse. Parfois, les conditions d’accès sont drastiques et plus les candidats aux formations sont âgés, plus leurs prix peuvent être élevés. Au cours d’une session de formation à distance, l’apprenant se déleste du coût de déplacement, tout d’abord. En suivant la formation de chez soi, plus besoin de se rendre en établissement. Les formations à distance égalent les formations en école ou CFA, tant au niveau des critères pédagogiques que des conditions d’apprentissage. La durée d’une formation à distance peut varier également. L’apprenant a plus de flexibilité à ce niveau. Les centres de formation à distance proposent la possibilité d’effectuer la préparation au CAP Pâtisserie en 1, 2 voire 3 ans

Ouvrir une chocolaterie sans diplôme

Le monde de l’artisanat est réservé aux diplômés d’une formation spécifique. En revanche, il est tout à fait possible de s’installer et d’ouvrir sa confiserie ou sa chocolaterie et devenir un professionnel du secteur sans nécessairement avoir une formation en poche. Au sein des professions liées au chocolat, beaucoup sont nombreux à se lancer en tant que franchisé ou indépendants. La différence avec un artisan est que le franchisé n’assure pas la fabrication des produits qu’il vend

 

En savoir plus sur ouvrir une chocolaterie sans diplôme

 

En savoir plus sur devenir chocolatier :