Une formation accessible et tout commence...

Quel est le salaire d’une coiffeuse / d’un coiffeur ?

Belle jeune femme se faisant couper les cheveux par un coiffeur dans un salon de beauté.

Vous êtes passionné par la coiffure ? Inscrivez-vous dès maintenant dans une formation CAP Coiffure afin de pouvoir exercer le métier de coiffeur une fois diplômé. Il s’agit de la profession par excellence du secteur de la coiffure. Mais qu’en est-il du salaire ?

  • Le salaire minimum d’un coiffeur ;
  • La grille de salaire des coiffeurs ;
  • Un salaire variable ;
  • Des pourboires fréquents

 

DOCUMENTATION GRATUITE

Le salaire minimum d’un coiffeur

Les revenus minimums de tous les professionnels de la coiffure sont indiqués dans la convention collective nationale (CCN) de la coiffure. Ce document présente l’ensemble des éléments liés au secteur de la coiffure et les salaires en font donc bien évidemment partie. Le fait de définir un salaire minimum pour les coiffeurs permet de les protéger en tant que travailleurs. Un employeur ne peut pas payer un de ses salariés en dessous du seuil minimum établit par la grille de salaire de la CCN de la coiffure. Chaque année, ces salaires minimums sont recalculés au 1er janvier. Cependant, un employeur peut verser un salaire supérieur à ses salariés, pour cela il n’y a aucune limite.

Au 1er janvier 2021, le revenu le plus bas que peut percevoir un coiffeur professionnel a été établi à 1 554,42 euros bruts par mois pour 35h par semaine soit 151.67 heures par mois. Cela revient à un revenu de 10,25 euros brut de l’heure ce qui correspond au SMIC horaire. Ce montant est celui du premier niveau de la grille de salaire : échelon 1 du niveau 1. Cela correspond à un professionnel débutant sans expérience professionnelle et sans diplôme.

 

La grille de salaire d’un coiffeur

classification échelon titre salaire minimal (pour 151.67 heures)
Niveau 1 échelon 1 Coiffeur.se débutant.e 1 554,42 €
Niveau 1 échelon 2 Coiffeur.se 1 554,42 €
Niveau 1 échelon 3 Coiffeur.se confirmé.e 1 554,42 €
Niveau 2 échelon 1 Coiffeur.se qualifié.e 1 554,42 €
Niveau 2 échelon 1 Technicien 1 587 €
Niveau 2 échelon 2 Coiffeur.se hautement qualifié.e 1 699 €
Niveau 2 échelon 2 Technicien.ne qualifié.e 1 699 €
Niveau 2 échelon 3 Coiffeur.se très hautement qualifié.e 1 814 €
Niveau 2 échelon 3 Assistant manager 1 814 €
Niveau 2 échelon 3 Technicien.ne hautement qualifié.e 1 814 €
Niveau 3 échelon 1 Manager 1 950 €
Niveau 3 échelon 2 Manager confirmé.e 2 345 €
Niveau 3 échelon 2 Animateur de réseau 2 760 €
Niveau 3 échelon 3 Manager hautement qualifié.e 2 921 €
Niveau 3 échelon 3 Animateur.trice de réseau confirmé.e 2 921 €

 

En accumulant de l’expérience professionnelle et en perfectionnant sa formation coiffure, un coiffeur ou une coiffeuse perçoit alors un revenu supérieur. Par exemple, avec la simple obtention du CAP Coiffure, le revenu minimum d’un professionnel est un peu plus élevé. Après plusieurs années d’expérience et selon ses compétences, un coiffeur diplômé du CAP Coiffure peut toucher jusqu’à 1814 euros brut par mois., ce qui donne un revenu de 11,90 € brut de l’heure.

 

En savoir plus sur :

 

 

Ensuite, avec de l’expérience et en complétant sa formation CAP Coiffure avec une formation supérieure qui comporte davantage d’enseignements de gestion (Brevet Professionnel Coiffure), un coiffeur peut alors accéder au poste de manager. Le revenu minimum d’un coiffeur augmente alors de manière significative. Selon son expérience professionnelle et ses missions dans le salon, un professionnel manager perçoit alors un salaire minimum situé entre 1950 euros et 2973 euros bruts par mois. Ce qui revient à un taux horaire situé entre 12,85 euros et 19,60 euros bruts.

 

Un salaire variable

La grille de salaire de la CCN de la coiffure établit les revenus minimums des professionnels des métiers de la coiffure, mais dans les faits, ces professionnels perçoivent un salaire souvent plus élevé. Tout d’abord, leurs revenus dépendent grandement du salon dans lequel ils travaillent. Un employeur se base sur le revenu minimum indiqué dans la grille de salaire mais ils peuvent décider de verser un revenu plus élevé à leurs salariés. Ainsi, les salaires peuvent être différents dans chaque salon.

Ensuite, il faut prendre en compte la prime d’ancienneté. Il s’agit d’une prime qui est versée à un employé à partir de 5 ans passés dans l’entreprise. Plus l’ancienneté est importante, plus la prime l’est aussi. Pour 5 ans d’ancienneté, la prime s’élève à environ 26 euros par mois, contre 80 euros par mois après 15 ans d’ancienneté.

 

Des pourboires fréquents

Comme dans beaucoup de métiers de vente de services, les coiffeurs professionnels reçoivent des pourboires de la part des clients. Ces revenus extras peuvent représenter jusqu’à 10 % du revenu d’un travailleur. Enfin, selon la zone géographique, le salon et son affluence, un employeur peut solliciter ses salariés à effectuer des heures supplémentaires. Il s’agit des heures de travail qui dépassent le volume horaire qui est stipulé dans leur contrat. Dans ce cas, les professionnels sont payés à un taux plus élevé. Cela peut alors représenter un complément de salaire assez intéressant.

En définitive, le salaire moyen d’un ou d’une professionnelle de la coiffure se situe plutôt aux alentours de 1 800 euros brut par mois. Néanmoins sa rémunération peut aussi dépendre d’autre facteur comme son statut : indépendant ou salarié, ou encore son mode de travail : en institut ou à domicile.

 

Pour en savoir plus sur le métier de coiffeur, découvrez aussi :

 

Comment se former ?

LA FORMATION CAP COIFFURE

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète