Une formation accessible et tout commence...

Emploi d’auxiliaire de crèche : en quoi consiste son quotidien ?

Dans l’exercice de son métier, l’auxiliaire de crèche a un quotidien assez varié auprès des enfants, lui permettant de ne pas tomber dans une routine. Missions auprès des enfants, collaboration avec l’équipe pédagogique et les parents et évolution de salaire, voici ce qu’il faut savoir sur l’emploi d’auxiliaire de crèche.

 

  • Les missions de l’auxiliaire de crèche auprès des enfants
  • Un quotidien varié et prenant en crèche
  • Le salaire de l’auxiliaire de crèche

Les missions de l’auxiliaire de crèche auprès des enfants

L’auxiliaire de crèche, en tant que professionnelle petite enfance, aura des missions diverses qu’elle devra exercer chaque jour, en ne perdant pas de vue son objectif principal : le bien-être des enfants, dans le respect des directives de la direction de la crèche. Les missions associées à ce métier seront apprises au cours de la formation au CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance.

 

Dans le cadre de ses missions, l’auxiliaire de crèche professionnelle sera donc chargée d’accueillir des jeunes enfants ainsi que des parents avec qui elle fera l’intermédiaire. 

En plus d’accueillir parents et enfants, l’auxiliaire doit assurer que l’espace de la crèche soit organisé et entretenu par ses soins, de sorte à ce que la sécurité des enfants soit assurée. 

Tout au long de la journée, l’auxiliaire de crèche devra être en mesure de prodiguer des soins dits d’hygiène groupe de jeunes enfants, de les accompagner dans leurs apprentissages, leur éveil et leur sécurité. 

La professionnelle petite enfance sera également chargée de l’organisation de jeux et d’activités pour les enfants afin d’atteindre les objectifs pédagogiques de la crèche. L’auxiliaire de crèche fera également en sorte que chaque projet soit adapté à chaque enfant, dans le respect de leurs capacités, pour ne laisser aucun enfant de côté.

Sa participation aux différentes réunions de service de l’équipe pédagogique avec les parents sera également requise, elle répondra notamment aux questionnements des parents.

 

Un quotidien varié et prenant en crèche

Grâce aux différentes missions confiées à l’auxiliaire de crèche, son quotidien est donc bien rempli. Chaque journée est différente et pleine de nouveaux défis à relever pour le bien-être et l’éveil des enfants.

Dans le cadre de ses missions, l’auxiliaire de crèche doit faire preuve de patience et de bienveillance à l’égard des jeunes enfants. 

Ce métier requiert donc un certain attrait pour le contact avec les enfants. Comme pour les autres métiers de la petite enfance qui exerce (auxiliaire de puériculture, éducateur de jeunes enfants, agent spécialisé des écoles maternelles), le métier d’auxiliaire de crèche requiert un sens de l’organisation et de la vigilance, pour assurer la sécurité des enfants et la qualité de la garde. Par ailleurs, tous les acteurs de la petite enfance exercent leur métier en entretenant à la fois une relation de coopération et de complémentarité au sein de l’équipe pédagogique et avec la direction de la crèche, ainsi qu’une relation de conseil et de communication avec les parents. 

 

Enfin, le métier d’auxiliaire de crèche au sein d’une structure d’accueil est très prenant du point de vue physique et mental. L’auxiliaire doit donc posséder une certaine endurance au quotidien pour être en mesure de mener à bien ses missions auprès des enfants. C’est pourquoi l’emploi d’auxiliaire de crèche est un métier de vocation, dans lequel il faut apprécier le contact des enfants.

 

Le salaire de l’auxiliaire de crèche

Si le salaire d’une auxiliaire de crèche est souvent fixé au SMIC, il sera tout de même soumis à des évolutions au cours de la carrière de la professionnelle petite enfance.

Le salaire d’une auxiliaire de crèche pourra varier selon ses années d’expérience, son niveau de qualification, son lieu d’exercice (emploi en crèche publique ou emploi en crèche privée), le type de contrat de travail (poste en CDD, poste en CDI, poste en intérim, etc.), entre autres. Pour exercer le métier d’auxiliaire de crèche en France, il n’est pas nécessaire d’être détenteur d’une certification particulière. Cependant, en suivant une formation de qualité et en étant diplômé, vous augmentez votre attractivité face aux offres d’emploi et donc vos chances de décrocher un poste lors de l’entretien d’embauche. En effet, la certification obtenue dans le cadre d’une formation est un gage de qualité auprès de l’employeur et des parents. Les crèches sont constamment à la recherche d’auxiliaires de crèche formés pour compléter leur équipe pédagogique. 

Quelle rémunération à la prise de poste pour un auxiliaire de crèche ? A quel salaire peut prétendre la professionnelle petite enfance en fonction des années d’expérience ? Voici tous les détails à savoir sur le salaire dans le cadre du métier d’auxiliaire de crèche

 

Ce que vous souhaitez savoir sur le métier d’auxiliaire de crèche :