Une formation accessible et tout commence...

CFA : qui paye la formation ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser au premier abord, ce n’est pas à l’apprenti se formant en CFA que revient le coût de sa formation. Des organismes spécialisés se chargent de cette tâche pour rendre l’apprentissage gratuit à tous.

 

  • Qu’est-ce qu’un apprentissage en CFA ?
  • Le processus de financement
  • Une formation gratuite pour les apprentis
  • Des frais annexes partiellement remboursés.

 

Qu’est-ce qu’un apprentissage en CFA ?

L’apprentissage est une manière de continuer ses études tout en favorisant une insertion professionnelle rapide. L’emploi du temps de l’apprenti est divisé en deux parties, une formation théorique et un emploi à temps complet dans une véritable entreprise.

  • Dans un premier temps, les apprentis effectuent une partie de leur formation dans un Centre de Formation d’Apprentis (CFA). Ce centre a comme objectif de coordonner la formation, de suivre les apprentis et de prodiguer des cours techniques et généraux. Lieux de rencontres, ils ont comme rôle de compléter l’éducation des apprenants, de les suivre et d’assurer un suivi avec les entreprises auxquelles ils sont affiliés.
  • Dans un second temps, chaque apprenti est associé à une entreprise avec laquelle il signe un contrat de travail. Il est officiellement reconnu comme un employé à part entière, reçoit un salaire et dispose des mêmes droits que ses compères, avec quelques ajustements liés à sa formation.

L’apprentissage propose ainsi de rentrer directement dans le secteur souhaité tout en recevant le reste de son éducation et un encadrement de qualité. À terme, un apprentissage se solde par un examen qui débouche sur un diplôme d’Etat certifiant, tel qu’un CAP ou un BEP.

Le passage en entreprise est un entraînement idéal car il permet de confronter directement le savoir théorique aux réalités du terrain, tout en permettant à l’apprenti de recevoir un salaire et de justifier une expérience professionnelle dès sa première recherche d’emploi.

 

Une formation gratuite pour les apprentis

La plupart des CFA sont privés, principalement affiliés à des organismes et associations liées au monde de la formation. D’ordinaire, les services prodigués par ces structures auraient un certain coût. Cependant, que le CFA soit privé ou public, l’Etat français veille à ce que cette formation reste gratuite pour tous, et l’intégralité des frais d’inscriptions sont pris en charge par différents organismes.

Le processus de financement

La période de 2019 à 2020 a été marquée par plusieurs remaniements quant aux différents acteurs prenant part au processus de financement, des nouveautés sont encore à prévoir.

Néanmoins, à partir de Janvier 2020, ce sont les Opérateurs de Compétences (abrégé OPCO) qui vont prendre le relais et s’assurer majoritairement de financer les CFA, couplés avec quelques aides apportées en fonction des régions.

Ces professionnels ont, parmi leurs nombreux objectifs, celui d’assurer le financement des contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Ils tirent ce pécule de la « taxe d’apprentissage », qui est prélevée sur la majorité des entreprises en fonction de chaque secteur. Dans les (rares) cas où le coût de votre formation en CFA dépasse le montant alloué par cette taxe, l’entreprise s’engage à en payer le reste directement.

En somme, votre formation en CFA est financée par votre entreprise, directement ou indirectement.

Des frais annexes partiellement remboursés

Au-delà des frais d’inscriptions, les apprentis sont néanmoins amenés à réaliser quelques dépenses supplémentaires liées à leurs emplois, qu’on appellera « frais annexes ». ll peut s’ ses déplacements (par voiture, transports en commun…), les repas sur le lieu de travail, l’hébergement en cas de déplacement ou le matériel personnel (outils, protections…)

A partir de Janvier 2020, les OPCO s’engagent néanmoins à aider les apprentis à financer une partie de ces frais.

Vous trouverez ci-dessous une rapide liste des frais annexes pris en charge par ces nouvelles directives. Gardez en tête que les montants exacts sont encore à déterminer et dépendront notamment d’un cadre déterminé avec l’employeur.

Les frais annexes pris en charge par les OPCO

  • Frais d’hébergements : Environ 6€ par nuit
  • Frais de restauration sur le lieu de travail : Environ 3€ par repas
  • Frais de premier équipement : Jusqu’à 500€ pour acquérir les premiers outils essentiels à l’exercice de la profession de l’apprenti.
  • Frais de mobilité européenne : Si l’apprenti est amené à voyager au sein de l’Europe par le biais de son CFA, le centre se chargera d’avancer les frais sur le moment, puis sera dédommagé par les OPCO.

 

Découvrez aussi :