Une formation accessible et tout commence...

Prothésiste ongulaire : se former à distance

 La formation à distancePour devenir prothésiste ongulaire il faut posséder une certification. Pour vous former, vous pouvez vous diriger vers des organismes de formation à distance qui proposent de vous former à votre rythme et chez vous, la plupart du temps au travers d’une plateforme e-learning. Découvrez :

  • Les avantages de la formation à distance
  • Les normes d’hygiène et de sécurité
  • L’accueil de la clientèle
  • Les techniques d’onglerie

 

Les avantages de la formation à distance

La formation à distance a parfois mauvaise réputation. Les apprenants n’osent pas franchir le pas de peur de ne pas y arriver, de ne pas trouver la motivation nécessaire. Mais depuis quelques années, la formation à distance se transforme et propose un accompagnement poussé aux apprenants. Les organismes mettent à la disposition des apprenants des professeurs spécialisés qui sont des interlocuteurs de qualités et qui peuvent répondre précisément à leurs questions. De plus, la communication mobile et par internet favorise une plus grande disponibilité des enseignements. La mise à disposition de forum de discussion entre les apprenants permet également de créer des liens et de l’entre-aide, l’apprenant n’est plus livré à lui-même.

Opter pour une formation à distance au métier de prothésiste ongulaire permet d’apprendre à son rythme et d’organiser son emploi du temps comme on le souhaite. De plus, cela permet de se professionnaliser tout en conservant un emploi, ce qui représente un atout considérable, notamment dans le cadre d’une réorientation professionnelle.

 

Les normes d’hygiène et de sécurité

La certification en prothésie ongulaire fait de vous un professionnel du domaine. Vous devez donc maîtriser les techniques de soin des ongles et de prothésie mais également les règles de sécurité et d’hygiène.

Le respect de ces règles est très important. Les ongles sont une partie sensible qui est particulièrement exposée aux bactéries. Le professionnel doit prendre ses dispositions pour que le matériel qu’il utilise soit désinfecté. Le port de gants peut être une solution pour limiter la propagation des bactéries.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter notre page sur les normes d’hygiène et de sécurité.

 

L’accueil de la clientèle

Il est important de respecter scrupuleusement les règles d’accueil de la clientèle, et cela pour deux raisons essentielles :

  • Garantir le confort des clients lors des prestations ;
  • Garantir des conditions de travail efficaces au prestataire.

Vous trouverez toute l’information relative à l’installation du modèle sur notre page dédiée.

 

Les techniques d’onglerie

Pour devenir prothésiste ongulaire il faut assimiler un volume important de connaissances, dont notamment de techniques de réalisation. De plus, c’est un secteur en constante évolution avec de nouvelles techniques et de nouvelles modes chaque année, le prothésiste ongulaire doit être capable de s’adapter aux nouvelles tendances.

Cependant, il est rare de trouver des professionnels capables de réaliser l’ensemble des techniques et de posséder l’ensemble du matériel nécessaire à leur réalisation. Il faut donc dissocier les techniques fondamentales de celles moins usuelles. Ainsi, les prothésistes ongulaires doivent maîtriser les techniques jugées indispensables. Par exemple, la technique du remplissage, ainsi que celle de la French manucure sont à maîtriser impérativement.

La maîtrise d’une grande quantité de techniques « émergentes » est un atout qui permet de se différencier des autres prestataires, mais il n’est pas obligatoire de savoir toutes les réaliser. Parmi elles, on retrouve la méthode de la résine 3D, ainsi que celle de l’effet aquarium.

Si vous hésite encore, consultez notre page sur la formation en présentiel.