Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00

Comment faire pour devenir assistante maternelle ?

Trouver la bonne solution de garde pour de jeunes parents s’avère bien souvent être un problème. Les demandes sont en général supérieures à l’offre de services. Vous souhaitez en savoir le métier d’assistante maternelle ?

Devenir assistante maternelle, un emploi assuré 

Bien que le métier d’assistante maternelle soit très féminisé (99 % des personnes dans la profession, sont  des femmes) s’ouvre désormais aux hommes. Quels sont les rôles de ces femmes ou de ces hommes qui souhaitent s’occuper d’enfants en bas âge ?

L’assistante maternelle s’occupe des enfants avant leur entrée à l’école. La professionnelle de la petite enfance peut accueillir jusqu’à quatre enfants. Ils peuvent être âgés de 0 à 3 ans ou de 3 à 6 ans lors des temps périscolaires.

Ce métier est exercé le plus souvent en libéral au domicile de l‘assistante maternelle ou au sein d’une maison d’assistantes maternelles (Mam), toutefois sur les 360 000 assistantes maternelles travaillant en France, 90 % sont indépendantes. L’assistante maternelle est un repère pour ces très jeunes enfants. Elle se charge de la toilette, des repas mais aussi des sorties ainsi que de l’éveil et de la sieste. Elle assure l’encadrement et la sécurité des enfants et doit savoir réagir face à des situations d’urgence.

L’assistante maternelle doit posséder toutes les compétences nécessaires pour ce métier passionnant tel qu’un bon équilibre nerveux et beaucoup de patience.  Elle doit faire preuve d’une attention de chaque instant pour veiller sur ces très jeunes enfants durant le temps où ils lui sont confiés. Elle est responsable et disponible en remplacement des parents devant faire preuve de psychologie et avoir des connaissances du monde de la petite enfance.

Pour exercer cette profession, un agrément est indispensable. Il est délivré par le conseil départemental. Il est accordé pour une durée de 5 ans, le renouvellement est nécessaire après ce délai. Pendant cette période, elle peut recevoir des visites d’une puéricultrice ou d’une éducatrice.

Avant cette formalité, une réunion est organisée par les centres de PMI (Protection maternelle infantile), les CDAS (centres départementaux d’action sociale) ou les mairies, pour évaluer si le métier correspond aux ambitions de la candidate et dispose des conditions d’accueil requises. Des professionnelles de la petite enfance informent les personnes sur les modalités pour exercer ce métier mais aussi sur les réalités du terrain au quotidien. Cette première étape est primordiale et incontournable pour cibler au mieux les avantages et les inconvénients du choix de cette carrière.

L’assemblée est animée par des puéricultrices et se déroule avec des échanges de questions réponses. Son objectif est de démontrer aussi que cette profession d’assistante maternelle est un vrai métier et non pas une activité complémentaire pour améliorer sa situation financière.

Comment obtenir l'agrément pour devenir assistante maternelle ?  

Cet agrément est la première étape pour exercer cet emploi, qui leur reconnaît ainsi un statut professionnel. Divers renseignements leur sont demandés : état civil, situation familiale, conditions de l’accueil (surface habitable, nombre de pièces, cour, jardin, etc.), niveau d’études, expériences professionnelles antérieures, motivations, choix du type d’accueil proposé et nombre d’enfants que l’on souhaite accueillir. Ce formulaire doit être complété par un certificat médical attestant de l’état de santé de la candidate. Le service de PMI du département vérifie les conditions d’accueil (salubrité du logement, qualité de l’environnement familial, etc.). C’est le service départemental qui au final donne son avis, il dispose de 3 mois pour le faire.

Si l’assistante maternelle a reçu une réponse positive de la part du département, elle peut commencer à entreprendre les recherches pour accueillir un ou plusieurs enfants. Il lui est nécessaire de se faire connaître dans sa commune, par l’inscription sur des listes auprès des organismes locaux (relais parents/assistantes maternelles et associations d’assistantes maternelles) et par le bouche-à-oreille.

 Quand l’assistante maternelle va accueillir un enfant à garder, certaines formalités doivent établies entre les parents et la professionnelle. Un contrat de travail doit être signé par les deux parties. Il doit indiquer tous les points qui encadrent la profession. C’est une référence pour la spécialiste de la petite enfance. Il doit être rédigé en indiquant le nombre d’heures de travail par semaine et les conditions de rémunération qui est composée du taux horaire auquel on ajoute les indemnités d’entretien. Tous ces aspects sont définis par une « convention collective nationale des assistants maternels des particuliers employeurs ».

Puis, vient la première visite chez l’assistante maternelle. C’est un moment d’une grande importance et, qui n’est pas à négliger aussi bien du côté des parents que celui de l’assistante maternelle. La période d’adaptation avec l’assistante maternelle est une étape essentielle pour le bien-être de l’enfant car il doit faire progressivement connaissance avec cet univers qui lui est encore étranger. Cette rencontre donne un peu de temps pour cette séparation, qui peut bien sûr être ressentie d’autant plus douloureuse qu’elle intervient tôt. Ce premier rendez-vous permet aussi d’établir une relation de confiance avec la personne qui va accueillir l’enfant et les parents.  Un de ses parents ou les deux doit assister à ce premier entretien avec la spécialiste de la petite enfance.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’obtention de l’agrément pour devenir assistante maternelle ?

L’assistante maternelle doit faire preuve de certaines qualités telles que l’empathie, l’autorité, la diplomatie et la pédagogie pour s’épanouir dans son métier. Elle se doit de maîtriser ses émotions et garder son calme en toutes circonstances pour être prête à réagir à tout moment en prenant la bonne décision en ce qui concerne le ou les enfants qu’elle garde. Il faut qu’elle sache aussi développer des capacités d’observation, prendre des initiatives et assumer des responsabilités

S’occuper d’enfants est votre vocation, alors le métier d’assistante maternelle est bien fait pour vous. Mais, pour y accéder, une formation est nécessaire.

Pour exercer le métier d’assistante maternelle, il faut au préalable avoir obtenu un agrément (c’est-à-dire une autorisation) de la part du président du conseil départemental. Vous devez pour l’obtenir respecter un certain nombre de critères. L’agrément est valable 5 ans. Il faut à l’issue de cette période solliciter le renouvellement de cet agrément.

Quelles sont les formations pour devenir assistante maternelle ? 

Pour devenir assistante maternelle, vous avez 3 options :

Option 1 : Ne pas suivre de formation particulière avant de demander votre agrément

Dans ce cas, vous devrez obligatoirement suivre 120 h de formation dispensées par le département, dont 80 h à suivre impérativement avant l’accueil d’un enfant.

 

Option 2 : Suivre une formation pour vous présenter à une partie des épreuves du CAP AEPE

Au moment de votre première demande de renouvellement, on vous demandera de justifier d’une inscription à certaines épreuves du CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) :

- la sous-épreuve « accompagner l'enfant dans ses découvertes et ses apprentissages et prendre soin et accompagner l'enfant dans les activités de la vie quotidienne » de l'épreuve EP 1 du CAP AEPE

- l'épreuve EP 3 du CAP AEPE

 

Option 3 : Suivre la formation complète pour vous présenter à l’intégralité des épreuves du CAP AEPE

Le CAP Accompagnant Educatif Petite Enfance (CAP AEPE) comporte 3 épreuves. Si vous les validez, vous pourrez profiter des avantages suivants :

  • Dispense d’une partie importante de la formation dispensée par le département (la dispense porte sur deux des trois blocs de formation obligatoire, soit au minimum sur 50h)
  • Renouvellement facilité : vous remplissez forcément la condition d’être inscrit(e) à une partie des épreuves du CAP AEPE
  • Renouvellement de l’agrément pour 10 ans au lieu de 5 ans si vous obtenez 10 aux épreuves EP1/EP3

Avoir le CAP AEPE vous procure en outre d’autres avantages :

  • Vous êtes titulaire d’un diplôme d’Etat dans la petite enfance. C’est un vrai argument à faire valoir auprès de parents employeurs, qui auront toute confiance dans vos compétences.
  • Si pour une raison ou pour une autre vous perdez votre agrément, ou tout simplement si vous souhaitez changer de métier, le CAP AEPE vous permettra de travailler dans l’accueil collectif de jeunes enfants : comme agent de crèche, accompagnant éducatif petite enfance ou encore agent d’animation en école maternelle par exemple

Vous souhaitez en savoir sur la formation pour devenir assistante maternelle ?

 

L’assistante maternelle doit connaître les fondamentaux des besoins de l’enfant et bien sûr respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Toutes ces connaissances sont incluses dans notre formation spécifique « assistante maternelle ». Ainsi, pour vous permettre de découvrir ce métier et obtenir l’agrément de la Protection maternelle et infantile (PMI) Espace Concours, numéro 1 de la formation à distance peut vous  y aider en suivant leur formation d’assistante maternelle.

De nouvelles opportunités avec le CAP AEPE 

La formation petite enfance est bien faite pour celles et ceux qui souhaitent exercer le métier d’assistante maternelle ou assistant maternel, quelque soit votre niveau d’études, votre âge ou vos qualifications. Si le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE) n’est pas exigé, il est malgré tout recommandé pour pouvoir progresser dans votre carrière. Mais le nouveau CAP Petite enfance peut offrir de nouvelles opportunités aux assistantes maternelles. Le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (AEPE) dont les premières épreuves auront lieu en juin 2019 demeure un diplôme unique. Mais ce dernier a été complètement repensé ! Il permet toujours d’exercer dans trois types de lieux d’accueil : les EAJE, les écoles maternelles, le domicile des parents ou de l’assistante maternelle (y compris les MAM). Il y aura plusieurs modules à valider. Le nouveau CAP AEPE facilite les passerelles entre métiers et lieux d’exercice. Par exemple une assistante maternelle qui souhaite à un moment de sa vie professionnelle, exercer en crèche n’aura à valider que le module EAJE.
Par ailleurs les titulaires du diplôme pourront très facilement passer d’un poste en école maternelle à un poste en EAJE.

 

Vous voulez devenir assistante maternelle mais connaissez-vous réellement le quotidien de l'assistante maternelle

 

Dernières actualités

CAP Petite Enfance : Annaïg nous donne son avis sur Espace Concours

13 août 2019 Petite enfance
Annaïg, 40 ans, a opté pour un CAP Petite Enfance chez Espace Concours pour se reconvertir professionnellement après avoir eu ses trois enfants. Aujourd’hui,... Lire la suite

Rentrée scolaire 2019 : organisation et recherche de stage pour votre CAP Petite Enfance

13 août 2019 Petite enfance
Le début de l’année scolaire se rapproche et il est temps de se préparer aux 16 semaines de stages, l'une des étapes requises pour obtenir le CAP Petite... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 08h30 - 18h00
Vendredi 08h30 - 17h00