Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h

Comment gérer le terrible two ?

08 juin 2021
Petite enfance

Dans votre quotidien de professionnelles de la Petite Enfance, vous êtes habituées à devoir gérer les crises de pleurs dues à la séparation avec les parents ou pendant un événement de la journée. Garder son calme et être pédagogue sont les premières qualités requises lorsque l’on se forme à un diplôme de la petite enfance. Le terrible two apparaît autour de deux ans chez l’enfant. Cette phase de son développement est un tournant car c’est à cette période qu’il apprend le “non” et qu’il prend conscience de son indépendance.

Comment reconnaître le terrible two chez l’enfant ?

Après la phase balbutiement de bébé, l’enfant apprend à communiquer avec ses pairs en parlant. Cette période de développement du langage induit une phase de réponse virulente face à l’autorité de la mère ou du père mais également envers la nounou ou l’ATSEM. Le flot d’émotions qui découle de ce développement perturbe les enfants. C’est pourquoi la plupart des enfants subissent le terrible two, plus qu’ils ne le font subir à leurs parents et entourage.

A cet âge, la malhonnêteté et la malveillance n’existent pas. Ne vous méprenez pas si pendant une colère, l’enfant fait preuve de violence. Il cherche seulement à extérioriser ses émotions qui se bousculent dans son cerveau. Les enfants sont encore en phase d’apprentissage pendant cette période. Même si cela peut paraître compliqué, il est nécessaire d’accueillir chaque crise avec bienveillance.

D’après les psychologues, cette période du terrible two est nécessaire au développement de l’enfant. S’opposer pour exister, c’est ce qui définirait le mieux ces moments où la colère et l’opposition règnent. S’il n’est pas fils ou fille unique, l’enfant apprendra à cohabiter avec ses frères et sœurs mais aussi avec ses parents. Les nouvelles limites qui lui sont posées vont lui permettre un développement sain dans ses relations actuelles et futures.

 

Quel comportement adopter dans une situation de crise ?

Une crise de colère est un moment impressionnant, autant pour les enfants que pour les parents. En tant que professionnelles de la Petite Enfance, vous devez accompagner l’enfant dans cette période forte mais aussi les parents qui peuvent rapidement être démunis face à ce genre de situation. Voici quelques astuces et conseils afin de gérer au mieux cette période de vie de l’enfant.

Être ferme pour stopper la crise

Les émotions fortes interviennent quand l’enfant rencontre une interdiction. La colère se manifeste alors pour montrer son désaccord et son opposition. Afin que le développement soit sain, il est important de ne pas céder aux caprices de l’enfant. Il doit comprendre que la vie en communauté implique des règles. Attention cependant à ne pas se mettre en colère ! Montrez vous ferme et surveillez votre langage afin de ne pas inciter l’enfant à vous imiter dans ce comportement. La pédagogie et la patience seront vos meilleurs alliés.

Rusez pour contrer l’opposition

A cet âge, le bébé peut refuser tout ce qu’on lui propose sans raisons apparentes. Pour contrer la crise et éviter une opposition, lui proposer plutôt un choix fait partie des astuces. Par exemple, si bébé refuse de manger, demandez-lui s’il préfère prendre la cuillère rouge ou bleue pour le repas. Ainsi, l’enfant aura l’impression de contrôler la situation ce qui évitera la crise de colère. Et vous obtiendrez le résultat attendu, qu’il accepte de manger.

Le développement du langage des émotions pour une meilleure communication

Le langage des émotions est complexe. Dans le cerveau, leur développement intervient pendant cette période compliquée du terrible two. Les crises de colère sont dues à ce manque de mots pour exprimer ce que l’enfant ressent. Invitez le à développer son langage des émotions avec des mots simples, des chansons, des livres ou des jeux. La réponse sera alors plus positive lorsque les crises auront lieu. Rappelez à l’enfant qu’il a le droit d’être en opposition mais qu’il doit l’exprimer autrement que par les cris et les pleurs.

Pour les parents et les enfants, la période du terrible two fait partie des moments compliqués à gérer, mais essentielle pour le développement. La professionnelle de la petite enfance doit accompagner cette phase d’opposition en étant pédagogue aussi bien avec les enfants qu’avec les parents. Rappelez-vous que grâce à votre diplôme, vous êtes légitime à donner des conseils sur l’éducation afin d’apprendre aux parents les limites et les moments de développement de l’enfant.

Comment se former ?

La formation CAP Petite Enfance

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Cuisiner le chocolat sous toutes ses formes avec la formation Tout Chocolat à distance

17 juin 2021 Cuisine
Avec 8,1 kilos de chocolat consommés chaque année, le Français fait partie des plus gros consommateurs de douceurs chocolatées au monde. En tablettes, en... Lire la suite

Transférez vos heures DIF sur votre CPF

17 juin 2021 Petite enfance
Suite à la crise sanitaire, un délai supplémentaire a été accordé par l’Assemblée Nationale pour le transfert des heures de DIF sur votre Compte... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h