Une formation accessible et tout commence...
Publié le 10/06/2020 -
1 min de lecture

Préparer un enfant à changer d’école

Partager sur

Déménagement, passage de l’école maternelle à l’école primaire, redoublement,… Les raisons pour lesquelles les enfants peuvent changer d’école sont nombreuses. Ceux qui changent d’école doivent s’habituer à de nouveaux camarades de classe et à de nouveaux enseignants. Comment rassurer un enfant face à tant de nouveautés ? Voici quelques conseils.

Faites disparaître la peur de la nouvelle école

En s’exerçant ensemble à se rendre à la nouvelle école et en profitant des journées portes ouvertes par exemple, les enfants se mettent dans l’ambiance pour leur premier jour d’école. Il est également utile de parler positivement du changement d’école à la maison. Qu’est-ce que votre enfant attend le plus avec impatience ? Parler de choses agréables augmente l’anticipation.

Préparez l’enfant à la reprise

Après les vacances, c’est le moment idéal pour se mettre vraiment en route. Surtout dans une nouvelle école ! Profitez de l’occasion et travaillez avec votre enfant dès le début. L’enseignant aura une bonne impression de votre enfant, et celui-ci se sentira d’autant plus accepté.

Les nouveaux camarades de classe

Certains enfants s’intègrent assez facilement dans une nouvelle communauté de classe. Pour d’autres, l’arrivée dans une nouvelle école provoque parfois quelques maux d’estomac. Les enfants peuvent se poser de nombreuses questions : Mes camarades de classe sont-ils gentils ? Vais-je me faire des amis ?

Encouragez votre enfant à approcher d’autres enfants qui sont gentils. N’hésitez pas à inscrire votre enfant à des activités périscolaires : il pourrait y retrouver des camarades de classe et y nouer des liens.

Ne mettez pas la barre trop haut 

Si les performances de la première (moitié) année dans la nouvelle école sont un peu moins bonnes : ne paniquez pas, c’est tout à fait normal. Les enfants doivent d’abord s’habituer à la nouvelle école, surtout si les méthodes d’apprentissage sont différentes. Il est important que les parents ne placent pas leurs attentes trop haut, qu’ils ne se mettent pas la pression et qu’ils soutiennent leurs enfants de manière positive.

Parlez avec votre enfant

En plus des nouveaux camarades de classe et des nouveaux enseignants, de nouvelles structures et matériel pédagogique peuvent stresser l’enfant.

Il est tout à fait normal que les premiers mois dans la nouvelle école soient un peu stressants. Environ 90 % des enfants se sont habitués à la nouvelle situation avant Noël. Le mieux est d’observer votre enfant au cours des premières semaines, de l’écouter et de le motiver à raconter sa journée d’école. Une conversation avec l’enseignant vers le milieu du premier semestre peut apporter des éclaircissements.

Le plus important : les parents doivent toujours donner à leur enfant un renforcement positif. Cela renforce leur confiance en soi !