Une formation accessible et tout commence...
Publié le 28/09/2017 -
1 min de lecture

Petite enfance : bientraitance et maltraitance chez l’enfant

Partager sur
Maltraitance et bientraitance sont des notions fondamentales du nouveau CAP Petite enfance, le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (AEPE).

La question peut surprendre, mais ces concepts de bientraitance et de maltraitance sont au cœur du référentiel du nouveau CAP Petite enfance, le CAP Accompagnement éducatif petite enfance (AEPE).

Des concepts fondamentaux de la petite enfance que devront bien sûr connaître et maîtriser les futurs professionnels de la petite enfance, tous ceux qui se sont inscrits pour passer les épreuves du CAP Petite enfance en 2018 et ceux qui passeront les nouvelles épreuves du CAP AEPE de juin 2019.

S’il est plus simple de définir ce qu’est la maltraitance chez l’enfance qui consiste en trois formes : atteintes physiques, psychiques et financières, ce travail de définition est rendu plus complexe au moment d’éclairer la notion de bientraitance. Il serait tentant que d’y voir une opposition drastique au concept de maltraitance. C’est naturellement, plus nuancée.

La bientraitance n’est pas simplement le résultat d’une absence de violences. Dans le domaine de la petite enfance, ce concept s’applique plus globalement à la façon d’être avec l’enfant, en respectant ses droits et libertés en prenant aussi en compte l’écoute de ses besoins. Cela va de soi mais le professionnel ou le futur professionnel amené à être contact d’enfants sera tenu de respecter l’intégrité physique, psychique et affective de l’enfant en considérant son rythme, ses habitudes, sa façon d’être et toutes ses spécificités. Tout cela afin de garantir ce qui importe tous les professionnels de la petite enfance à savoir l’épanouissement de l’enfant au moment de sa prise en charge.

Le fait d’être à l’écoute, observer, prendre son temps, comprendre, entendre, estimer, parler … Voilà autant de comportements, d’habitudes à privilégier auprès d’enfants pour rentrer pleinement dans le cadre du concept de bientraitance auprès d’enfants.

Des notions fondamentales du nouveau CAP Petite enfance, le CAP AEPE 

Il y en a d’autres :

  • Soyez attentifs à l’enfant, il faut le considérer en tant qu’humain, en tant que personne c’est-à-dire qu’il faut s’adresser à lui de manière claire et calme ;
  • Appeler l’enfant par son prénom ;
  • Ne pas le forcer à faire une activité ou à manger ;
  • Ne pas le comparer à d’autres enfants surtout en leur présence.

Autant de bonnes pratiques de bientraitance que vous aurez vous futurs professionnels de la petite enfance à mettre en pratique dans vos différentes structures d’accueil après avoir passé le nouveau CAP Petite enfance, le CAP Accompagnant éducatif petite enfance (AEPE). Vous souhaitez travailler dans le monde de la petite enfance ? Pour cela, formez-vous au CAP AEPE avec Espace Concours, le spécialiste de la formation en petite enfance.