Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h

L’importance de l’affect dans le bien-être de l’enfant

30 mars 2018
Petite enfance
Suivez la formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE) d'Espace Concours.

Les assises de la maternelle se sont tenues les 27 et 28 mars à Paris. Elles avaient pour grande thématique, « le langage et le bien-être de l’enfant ». Ces journées orchestrées par le neuro-psychiatre, Boris Cyrulnik ont été l’occasion de rappeler la nécessité de « repenser l’école maternelle » et cela commencera dès 2019 avec l’abaissement de l’âge de l’instruction obligatoire de six à trois ans en 2019.

L’environnement des enfants a changé

« En une génération, le développement neurologique, psychologique, affectif des enfants est devenu beaucoup plus rapide qu’avant. Les filles notamment ont une maturité plus précoce. Les enfants qui entrent à l’école ne sont plus les mêmes qu’avant. L’environnement des enfants a changé, ils ne sont pas entourés de la même façon qu’avant notamment avec la plupart des parents qui travaillent. Ce sont donc aussi aux crèches et à l’école de créer l’attachement qui va permettre aux enfants de se sentir sécurisés et de pouvoir entrer pleinement dans les apprentissages », ces propos sont signés de Boris Cyrulnik pour qui il est nécessaire d’adapter l’école maternelle à cette nouvelle réalité.

Pour toujours plus faciliter l’accès au langage et contribuer au bien-être, le neuro-psychiatre en s’appuyant sur les études de la neuro-imagerie propose d’explorer de nouveaux horizons pédagogiques avec par exemple le théâtre, le jeu, la musique qui stimuleraient le cerveau et amélioreraient l’accès au langage.

Pour un meilleur épanouissement de l’enfant

Selon Boris Cyrulnik, de telles activités pourraient aider les enfants à progresser dans leur maîtrise de la parole, entraîner leurs habiletés relationnelles ou encore renforcer leur socialisation. Mais le plus dur reste encore à faire pour faire entrer dans les mentalités, et donc des professionnelles de la petite enfance, professeurs des écoles, Atsem, l’importance de l’affect. Ce concept a malgré des progrès ces dernières années été très souvent mis de côté. Or comme l’explique Boris Cyrulnik, « quand on joue, quand on se familiarise avec des enfants, on développe une relation affective qui permet de stimuler tous les autres apprentissages ». Le neuro-psychiatre oppose ainsi le professeur rigide qui empêcherait un bon développement de l’enfant car malheureux au professeur plus souple dans son apprentissage qui permettrait à l’enfant un meilleur épanouissement.

Une formation adaptée pour les Atsem

C’est ainsi toute la formation des professionnels de la petite enfance qui est à revoir et à commencer par les professeurs des écoles et notamment des Atsem. Boris Cyrulnik appelle ainsi à une formation adaptée aux Atsem afin de pouvoir leur enseigner les théories de l’attachement. En effet, au milieu du 20ème siècle, le psychiatre et psychanalyste John Bowlby a observé un besoin émotionnel vital chez l’enfant. Pour s’épanouir, l'enfant a besoin d’établir avec ses proches une relation chaleureuse, constante, prévisible. C’est toute sa confiance dans l’exploration du monde, ses rapports émotionnels, ses interactions sociales qui en dépendent. Ne pas écouter le besoin d’attachement de l’enfant revient à lui faire vivre une violence psychologique.

Formez-vous au CAP AEPE avec Espace Concours

L’épanouissement de l’enfant, son bientôt vous donne envie de devenir professionnels de la petite enfance, formez-vous pour cela avec Espace Concours au CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE) à distance pour passer les épreuves du nouveau CAP Petite enfance en juin 2019. Vous pouvez également suivre la préparation du concours Atsem d’Espace Concours.

Crédit photo : l'opinion.fr 

Comment se former ?

La formation CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE)

L'équipe pédagogique d'Espace Concours vous propose une préparation à distance complète

Dernières actualités

Se former au métier de barbier

06 janvier 2021 Beauté
Depuis quelques temps maintenant, la barbe et la moustache s’affichent de plus en plus sur les visages. Cette tendance a fait apparaître chez les coiffeurs... Lire la suite

Les avantages de suivre une formation en socio-esthétique

08 décembre 2020 Beauté
Le métier de socio-esthéticienne regroupe trois grands secteurs, le médical, le social et l'esthétique. Ce métier de passion requiert de passer par une... Lire la suite
Voir toutes les actualités
Je m'informe gratuitement et sans engagement
Nom*
Prénom*
Téléphone*
Code postal*
Adresse (France métropolitaine)*
Bât / Appt / Rés. / Lieu-dit
Ville*
Commentaire
Retour
Les informations recueillies sont strictement réservées à l’usage d’espace-concours et ne sont ni vendues, ni transmises à des partenaires commerciaux. Pour plus d’information, cliquer ici
* Champs obligatoires-Attention : renseignez bien votre téléphone. La conseillère pédagogique vous contactera de préférence par téléphone
Appel GRATUIT depuis un fixe
Lundi-Jeudi 8h30 - 18h; Vendredi 8h30 - 17h